Comment apprendre l'arabe

L’importance des liens de parenté

Le février 11, 2022 , mis à jour le mai 14, 2022 — 7 minutes de lecture
famille en arabe

Comme nous le savons tous, la langue arabe est riche et possède un lexique particulièrement vaste, permettant à chacun d’entre nous d’élargir ses connaissances et de partir à la découverte de nouveaux mots du vocabulaire arabe. Dans cet article, nous allons voir ensemble les mots de lexique autour de la famille en arabe ainsi que des expressions qui y sont liées. Des mots qu’il est particulièrement important de connaître si on souhaite en apprendre plus sur la langue arabe et pouvoir s’exprimer dans celle-ci. Par ailleurs, certains de ces mots sont présents dans le Coran et la Sounnah (Sunnah), raison supplémentaire, s’il en fallait une, de les apprendre et les mémoriser…

La langue arabe, une langue riche

Tout d’abord, il faut savoir que la langue arabe est une langue sémitique constituée de vastes champs lexicaux. Son vocabulaire y est riche, large et il n’est pas rare de trouver plusieurs mots correspondant à un seul mot en français. Une véritable largesse lexicale qui fait de l’arabe littéraire (ou arabe classique), une langue à part dans le monde.

D’ailleurs, avant même l’époque de notre Prophète et Messager, que la prière et les bénédictions d’Allah soient sur lui, les Arabes étaient réputés pour le maniement et la maîtrise de la langue arabe, notamment au travers de la poésie, de l’arabe parlé et du mot arabe en général.

Le lexique de la famille en arabe ne fait pas figure d’exception et, à son tour, sait mettre en lumière toute la beauté et la richesse de cette langue parlée par des millions d’arabophones au quotidien. Voyons donc d’un peu plus près le vocabulaire touchant à la famille…

Le lexique de la famille en arabe

Parmi les mots arabes en lien avec la famille, voyons tout d’abord, les mots les plus répandus.

  • Le mot « famille » s’écrit : عائِلَة et se prononce ainsi : « ‘Â’ilah ».
  • Le « père » s’écrit en arabe : الْأَب et se prononce en transcription phonétique : « Al-Abou » ou : « Al-Ab ».
  • Quant à la mère, nous dirons : الْأُمّ, qui se prononce : « Al-Oummou » ou : « Al-Oumm ».
  • Pour la sœur en arabe, nous dirons : الْأُخْت, dont la retranscription phonétique est la suivante : « Al-Oukht ».
  • Quant au frère, nous écrirons en langue arabe : الْأَخ : « Al-Akh ».
  • En ce qui concerne le grand-père, son nom arabe s’écrira : الْجدّ, que l’on prononce ainsi en phonétique : « Al-Jadd».
  • Pour la grand-mère, nous dirons : الْجدَّة : « Al-Jaddah ».

Par ailleurs, sachez qu’en langue arabe, il y a une différence entre l’oncle et la tante du côté du père et l’oncle et la tante du côté de la mère. Qu’il s’agisse de l’arabe littéral ou de l’arabe dialectal , le Darija (dialecte marocain, algérien, tunisien, égyptien…), cette différence est bien présente. Ainsi, chaque arabophone prendra soin de marquer cette distinction.

  • S’il s’agit de l’oncle paternel, le frère du père, nous l’appellerons en arabe : الْعَمّ : « Al-‘Amm ». En revanche, s’il s’agit de l’oncle maternel, le frère de la mère, nous dirons plutôt : الْخَل : « Al-Khal ».
  • En ce qui concerne les tantes, s’il s’agit de la tante paternelle, la sœur du père, nous dirons alors : الْعَمَّة : « Al-‘Ammah ». Quant à la tante maternelle, la sœur de la mère, nous l’appellerons : الْخَالة : « Al-Khâlah ».

Les variantes selon les pays arabophones

Selon le pays où vous vous trouvez (Maroc, Algérie, Arabie Saoudite, Égypte…), vous utiliserez d’autres mots arabes pour désigner des membres de votre famille. Par exemple, au Maroc, il n’est pas rare d’entendre un arabophone appeler sa mère « Al Walida » et son père « Al-Walid ».

De même, pour désigner la grand-mère, de nombreux enfants arabes diront : « Mouima » ou encore « Henna », selon la région dans laquelle ils se trouvent (région ouest du Maroc, centre du Maroc, par exemple).

Bien d’autres noms sont également employés pour parler du grand-père ou encore de la sœur, de la mère, du frère… Et comme vous l’aurez compris, ces variantes sont présentes dans certaines régions arabophones et absentes dans d’autres.

Quelques expressions et groupes nominaux en lien avec la famille

Voyons ensemble quelques groupes nominaux ou expressions arabes assez répandus afin d’élargir notre vocabulaire en lien avec la famille.

  • Un livret de famille, ce document administratif recensant tous les membres d’une même famille ainsi que les dates de naissance et diverses autres informations, se nomme en arabe : الدفتر العائلي.
  • Par ailleurs, la rupture familiale (qu’Allah nous en préserve) se dit : التفكك الأسري.
  • Les valeurs familiales s’appellent en arabe : قيم العائلة.
  • Quant aux liens de parenté, nous les appelons communément : الروابط الأسرية.

Le lexique de la famille présent dans le Coran

Dans le Noble Coran (Saint Coran), nous trouvons de nombreux termes en rapport avec les membres de la famille. Voyons donc quelques exemples coraniques.

Tout d’abord, dans le verset 83 de la sourate Al Baqarah, la deuxième sourate du Saint Coran, après la sourate Al Fatiha, Allah dit au sujet des mères, des pères et des proches parents :

{[Rappelez-vous] lorsque Nous avons pris l’engagement des fils d’Israël de n’adorer qu’Allah, de faire preuve de bienfaisance envers père et mère, les proches parents, les orphelins et les nécessiteux, d’adresser aux gens de bonnes paroles, d’observer la prière et d’acquitter la Zakât !}

Par ailleurs, de nombreux passages coraniques mentionnent l’importance d’entretenir les liens de parenté, les liens familiaux. Par exemple, dans la sourate Mouhammad, Allah nous dit, dans une traduction rapprochée du sens du verset :

{Si vous vous détournerez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté ?}

De plus, dans la sourate Les Femmes (sourate coranique An-Nisâ’), il est fait allusion cette fois-ci aux liens du sang :

{Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être dont Il tira son épouse et qui, de leur union, répandit [sur terre] nombre d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Allah vous observe parfaitement.}

Le sens de la famille, une valeur importante en Islam

La famille constitue une valeur importante dans la religion musulmane que tout croyant et croyante se doivent de préserver. D’ailleurs, de nombreux hadiths prophétiques viennent nous rappeler l’importance de prendre soin des membres de sa famille.

Dans un hadith authentique rapporté par Al Boukhari, ‘Aïcha, qu’Allah l’agrée, a dit au sujet du Prophète ﷺ qu’il était au service des membres de sa famille et que lorsque arrivait l’heure d’accomplir la prière (salat), il sortait.

Dans un autre hadith authentifié par Cheikh Al Albanî, qu’Allah lui fasse miséricorde, le Messager et Prophète d’Allah, Mouhammad, que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui, a dit :

Par ailleurs, il nous était impossible de parler de l’importance de la famille en Islam sans parler du célèbre hadith Ath-Thaqalayn, rapporté par Mouslim et Zayd Ibn Arqam lorsque le Prophète ﷺ prit la parole à Khama, situé entre La Mecque et Médine. Celui-ci s’adressa à ses Compagnons, qu’Allah les agrée, en disant peu avant sa mort :

Il ﷺ ajouta ensuite les paroles suivantes faisant allusion aux membres de sa famille, notamment à ses épouses, en les appelant أهل بيتي, « les gens de ma maison » :

 

Ainsi, la famille constitue un socle essentiel dans la vie de tout musulman et de toute musulmane. Apprendre les noms des membres de la famille en langue arabe est donc particulièrement important pour celui qui souhaite devenir arabophone, échanger avec des locuteurs arabophones et comprendre ce vocabulaire dans le Noble Coran.

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.