Comment apprendre l'arabe

Al-Marîmiyyah : Une plante utilisée par les Égyptiennes depuis des millénaires

Le septembre 9, 2022 , mis à jour le septembre 27, 2022 — 9 minutes de lecture

Vous souhaitez avancer dans votre apprentissage de la langue arabe en élargissant votre vocabulaire ? Ce nouvel article de l’arabe facile est fait pour vous ! Dans celui-ci, nous allons découvrir ensemble le nom d’une plante aromatique riche en saveurs et particulièrement bénéfique pour la santé : la sauge. Savez-vous comment se dit sauge en arabe ? Quelle est sa prononciation ? Lisez la suite pour le savoir !  

Comment dit-on sauge en arabe ?

Dans la langue arabe, la sauge se dit مريمية – Marîmiyyah. Pour vous aider à bien prononcer ce nom, voici un enregistrement préparé par notre professeur d’arabe : Al-Marîmiyyah est donc le nom arabe de cette plante pleine d’arôme originaire du bassin méditerranéen et issue d’un arbrisseau appartenant à la famille des Lamiacées. Cette plante aromatique se caractérise principalement par un goût camphré fort en caractère et par des vertus médicinales réputées à travers le monde entier. Cette plante vivace s’accompagne de feuilles oblongues et ses fleurs pointent le bout de leur nez entre les mois de mai et d’août. En tout, il existe près de 900 espèces de sauges, dont une dizaine rien qu’en Europe. Parfois cultivée pour ses jolies fleurs, elle est pourtant utilisée prioritairement pour ses propriétés médicinales ainsi que pour sa saveur condimentaire et aromatique très appréciée en cuisine. Ces qualités uniques font d’elle une plante très recherchée et consommée à travers le monde. Et ce, depuis déjà des millénaires. Sa trace a même été retrouvée à l’époque des pharaons ! D’ailleurs, la sauge est restée très appréciée en Égypte puisqu’au 16ème siècle, les femmes égyptiennes la consommaient sous forme de boisson pour réguler leurs cycles hormonaux. Les Romains et les Arabes aussi l’appréciaient énormément. Il y a plusieurs siècles déjà, ils n’hésitaient pas à la consommer sous forme de compresse en cas de blessure. Aussi bien connue pour ses vertus sur la santé que pour son goût unique apportant saveur et originalité en cuisine, Al-Marîmiyyah constitue ainsi l’une des plantes aromatiques les plus connues à travers le monde.  

Quels bienfaits pour la sauge ?

Comme évoqué précédemment, cette herbe aromatique contient de nombreux bienfaits sur la santé. Particulièrement consommée sous forme d’infusions, de tisanes, de pommades ou de décoctions, elle peut également s’utiliser en combinaison avec d’autres plantes médicinales. Voyons donc d’un peu plus près quels sont ses bénéfices sur la santé, par la volonté d’Allah.
  • Riche en antioxydants, elle possède un pouvoir anti-inflammatoire et antioxydant, luttant ainsi contre le vieillissement prématuré de nos cellules en raison de l’action des radicaux libres.
  • Du côté des vitamines, elle contient notamment de la vitamine K, une vitamine nécessaire pour maintenir, par le bienfait d’Allah, une bonne coagulation sanguine.
  • La sauge est également réputée pour améliorer le fonctionnement du transit intestinal et préserver des divers troubles liés à la digestion. En favorisant la production de bile, cette plante aide ainsi à lutter contre les ballonnements, les digestions difficiles et autres troubles digestifs.
  • L’une de ses premières qualités est de pouvoir réguler le cycle de la femme et l’accompagner au cours des diverses perturbations hormonales qu’elle traverse au cours de sa vie. Bouffées de chaleur, troubles liés à la ménopause, déséquilibre hormonal, symptômes prémenstruels… Cette plante constitue un véritable allié pour la femme.
  • Elle possède également un pouvoir tonique, antiseptique, antispasmodique, bactéricide et diurétique très appréciable au quotidien. Ses vertus antiseptiques et anti-inflammatoires sont très utiles en cas de maux de gorge et de toux.
 

La sauge en cuisine

En cuisine aussi, la sauge a de nombreuses qualités à nous faire découvrir. Par son goût unique et riche en caractère, elle accompagne de nombreux plats et de délicieuses préparations. Considérée comme une herbe aromatique à part entière, elle apporte également une saveur légèrement amère très originale. Elle se marie très bien avec différentes sortes de viandes telles que le veau, le poulet ou encore la dinde. Elle se révèle aussi particulièrement délicieuse au contact de certains féculents comme la pomme de terre et les pâtes. Dans les plats en sauce, la vinaigrette et divers assaisonnements, elle a aussi son rôle à jouer ! Et pour rehausser les saveurs de certains légumes comme la courge ou l’aubergine, la sauge constitue l’herbe aromatique par excellence. Une façon d’éveiller les papilles tout en préservant sa santé ! Enfin, l’un des meilleurs moyens de profiter de tout son arôme mais aussi de ses bienfaits sur la santé, c’est bien sûr de la consommer sous forme de tisane. Pour préparer une bonne infusion, il vous faudra quelques feuilles de sauge séchées et broyées, de l’eau et, si vous le souhaitez, un peu de miel pour son pouvoir sucrant. Ajouter les feuilles séchées dans l’eau bouillante et laisser infuser environ dix minutes. Pour conserver toute l’huile essentielle de cette plante, il est recommandé de laisser infuser à couvert. Puis, filtrer et ajouter un peu de miel. Vous pouvez boire cette infusion de sauge trois fois par jour en cas de fatigue ou de fièvre.  

Deux recettes mettant en lumière toute la saveur de cette plante

Si le goût camphré et légèrement amer de cette plante vous attire particulièrement, voici deux délicieuses recettes à découvrir sans attendre.
  1. La purée aux champignons et à la sauge. Pour cette recette, vous aurez besoin de champignons (trompettes de la mort par exemple), de 750g de pommes de terre, d’une échalote, de feuilles fraîches de sauge, de crème, de beurre, d’huile d’olive, de sel et de poivre. Dans une casserole, faire chauffer la sauge et la crème puis laisser infuser en éteignant le feu. Cuire les pommes de terres épluchées dans de l’eau bouillante durant environ 20 minutes. Une fois cuites, les écraser en purée. Porter à ébullition la crème filtrée et dans une poêle, faire revenir les champignons et l’échalote hachée finement. Ajouter la crème et le mélange champignons-échalote à la purée. Bon appétit !
  2. La blanquette de dinde à la sauge. Pour cette recette, il vous faudra une blanquette de dinde, deux échalotes, du beurre, un bouquet garni et de la sauge. Pour la préparation de la sauce, il vous faudra un jaune d’œuf, de la crème, un bouillon de légumes et de la maïzena. Dans une grande casserole ou une marmite, faire revenir les échalotes avec du beurre. Puis, ajouter la viande, la sauge, les herbes aromatiques et arroser d’eau. Laisser cuire une demi-heure. Pendant la cuisson, préparer la sauce en mélangeant les ingrédients. Enfin, saler et poivrer. Vous n’avez plus qu’à dresser dans un joli plat de présentation la blanquette et sa sauce. Un véritable régal !
 

Les plantes aromatiques, un bienfait d’Allah sur lequel méditer

Fruits, légumes, miel… Les occasions sont nombreuses de méditer sur la création d’Allah et sur la largesse de Ses bienfaits ! Parmi ceux-ci, nous pouvons bien évidemment citer les plantes aromatiques, ces plantes ajoutant caractère et saveur à tous nos plats. Saviez-vous d’ailleurs que celles-ci sont citées dans le Noble Coran ? En effet, dans la sourate Ar-Rahmân, Allah dit, dans une traduction du sens des versets 10 à 13 :

{Quant à la terre, Il l’a étendue pour les êtres vivants : il s’y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts d’enveloppes, tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?}

Dans son Tafsîr, le savant Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde explique :

« {Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?} : Vous les deux pesants, djinns et hommes ? Les bienfaits apparaissent sur vous, vous en êtes submergés et vous ne pouvez les nier. Nous disons comme ont dit les djinns croyants : « Ô Allah, Nous ne nions aucun de Tes bienfaits, Seigneur ! Louange à Toi ! » Ibn ‘Abbâs disait : « Nous n’en nions aucun, ô Seigneur ! » »

  Et nous demandons à Allah de nous compter parmi ceux qui ne renient pas Ses bienfaits, Il est certes, Celui qui est digne de toutes les louanges.

Autres vocabulaires

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.