Comment apprendre l'arabe

Al-Iklîl Al-Jabal : Une plante rendue célèbre par les Arabes lors des Croisades

Le septembre 22, 2022 , mis à jour le septembre 27, 2022 — 8 minutes de lecture

Sauge, laurier, cerfeuil, menthe, persil, coriandre… Les plantes et herbes aromatiques se déclinent en diverses variétés et offrent à son consommateur bienfaits médicinaux et saveurs à de nombreux plats. Dans notre nouvel article dédié au vocabulaire arabe, nous allons mettre en valeur l’une d’entre elles parfois méconnue : le romarin, une plante qui fut introduite par les Arabes lors des Croisades. En découvrant celle-ci, les chrétiens s’empressèrent de la répandre en Europe. Alors, comment se dit romarin en arabe ? Quels sont ses bienfaits sur notre santé ? On vous répond !  

Comment dit-on romarin en arabe ?

Dans la langue arabe, le romarin se dit : إكليل الجبل – Iklîl Al-Jabal, que l’on peut traduire par : la couronne de la montagne. Voici d’ailleurs un enregistrement audio pour vous aider à perfectionner la prononciation de ce nom peu commun.   Originaire du sud de l’Europe, Al-Iklîl Al-Jabal était particulièrement apprécié chez les Grecs qui n’hésitaient pas à l’utiliser pour orner des couronnes ou encore, faire des offrandes à des fausses divinités, qui ne méritent nullement l’adoration. Les Romains, quant à eux, le faisaient brûler et respiraient ses vapeurs qu’ils considéraient bénéfiques. Durant la peste, certains brigands élaborèrent une boisson pour pouvoir voler les voyageurs sans être pour autant touchés par la maladie. On nommera cette boisson « le vinaigre des 4 voleurs ». Celui-ci était donc composé de vinaigre, mais aussi d’ail, de camphre et… de romarin bien sûr ! Par ailleurs, le romarin fait partie des arbrisseaux appartenant à la famille des Lamiacées et poussant dans le bassin méditerranéen à l’état sauvage. Véritable herbe condimentaire riche en saveurs, elle est aussi bien appréciée fraîche que sèche. Elle entre également dans la composition du miel du même nom, très réputé pour ses vertus curatives. Al-Iklîl Al-Jabal se caractérise notamment par ses grandes feuilles de couleur vert sombre au dessous plus clair. Son parfum de caractère s’accompagne de jolies fleurs reconnaissables par leurs teintes violettes. Maroc, Espagne, Tunisie, Algérie… Le romarin y est cultivé à grande échelle, notamment pour la production de son huile essentielle, riche en bienfaits.  

Quelles sont les vertus médicinales du romarin ?

Le romarin est une herbe aromatique mais aussi médicinale. Elle comporte de multiples propriétés curatives à ne pas négliger au quotidien.
  • Troubles digestifs, ballonnements, flatulences… Pour tous ces troubles digestifs, Al-Iklîl Al-Jabal se révélera particulièrement efficace, par la volonté d’Allah.
  • Avec son atout anti-inflammatoire, il soulage également les rhumatismes et les problèmes articulaires.
  • Parmi ses bienfaits incontestés, nous pouvons aussi citer le fait qu’il active la vésicule biliaire et facilite la détoxification du foie, bi idhni Llah.
  • Excellent aussi pour les problèmes respiratoires, il permet d’atténuer les fortes toux et les mauvaises bronchites, notamment en période hivernale. Dans ce cas, il pourra être consommé en tisane ou en infusion.
  • Côté cosmétique, le romarin est aussi très utilisé en raison de ses antioxydants (flavonoïdes). Favorisant la cicatrisation, en compresse ou en huile essentielle, Al-Iklîl Al-Jabal permet de prendre soin de sa peau et de sa santé en général. Il est également bénéfique pour la repousse des cheveux et contre les pellicules.
Les vertus du romarin sont vraiment nombreuses et il est étonnant de voir à quel point il convient à beaucoup de pathologies. Et les louanges reviennent à Allah Seul, sans associés. En tisane, sous forme de sachets, en décoction, sous formes d’huiles essentielles, en cataplasme… Et même sous forme de gélules en complément alimentaire… Les façons de profiter de tous les bienfaits du romarin sont bien nombreuses.  

Comment conserver et cuisiner le romarin ?

L’un des avantages premiers de cette plante condimentaire, c’est qu’elle se cueille durant toute l’année. Il est par ailleurs possible de la congeler séchée. Pour cela, il faut prendre des tiges entières et les mettre à l’envers à l’ombre pendant deux semaines, puis les conserver dans un bocal ou dans un sachet en plastique. Une façon simple et économique de profiter de tous les arômes et de toutes les saveurs de cette plante aromatique. Vous pouvez aussi découper finement les feuilles et déposer les herbes dans un bac à glaçons rempli d’eau avec vos herbes. Du côté de la cuisine, c’est surtout la cuisine méditerranéenne qui a su mettre en lumière toute la saveur de cette herbe aromatique. En effet, celle-ci utilise à merveille différentes plantes riches en arôme telles que le thym, le cerfeuil, le basilic, la ciboulette et bien sûr, le romarin ! En accompagnement d’une volaille, d’un morceau d’agneau ou d’autres viandes, en marinade ou grillades… Al-Iklîl Al-Jabal saura parfumer vos plats et leur apporter la touche végétale et ensoleillée qui leur manque. Voici d’ailleurs deux recettes et préparations de plat originales et savoureuses qui pourront, nous l’espérons, vous inspirer.  

Le gigot d’agneau au miel et au romarin : entre tradition et modernité

Voilà un plat savoureux et riche en saveurs à partager en famille ou entre amis ! Il est d’ailleurs possible de l’accompagner de pommes de terre sautées ou de haricots verts. C’est à vous de faire votre menu selon vos préférences gustatives ! Pour cette recette, il vous faudra les ingrédients suivants : un gigot d’agneau, des gousses d’ail, du miel, des branches de romarin, de la moutarde de Dijon, un filet d’huile d’olive, un verre d’eau, du sel et du poivre.
  • Préchauffer son four à 240° et mélanger les gousses d’ail et le romarin finement hachés et l’huile d’olive.
  • Badigeonner le gigot de la préparation, puis, saler et poivrer.
  • Déposer le gigot dans un plat beurré et rajouter 30cl d’eau dans le fond du plat.
  • Laisser cuire pendant ¼ d’heure et baisser la température du four à 180°.
  • Pendant ce temps, mélanger la moutarde et le miel.
  • En fin de cuisson, recouvrir le gigot de ce mélange.
  • Recouvrir le gigot de papier aluminium, puis, le découvrir durant les dernières minutes afin qu’il soit bien doré. Bon appétit !
 

Pommes de terre sautées au saumon fumé et au romarin : le plein de saveurs

Voilà une recette rapide et délicieuse, facile à réaliser. Il vous faudra 10 petites pommes de terre à rissoler, du saumon fumé, des branches de romarin, de l’huile d’olive, du paprika, du sel et du poivre. Voici les étapes de préparations :
  • Faire revenir les pommes de terre épluchées avec l’oignon, le paprika, le sel, le poivre et le filet d’huile d’olive.
  • Une fois les pommes de terre dorées, incorporer les branches de romarin et le saumon coupé en fines lamelles. En cours de cuisson, il est possible d’ajouter de l’eau ou de la crème fraîche.
  • Cuire quelques minutes et servir.
Vous pouvez accompagner ce plat d’une salade avec vinaigrette, de légumes du potager, ou d’une soupe de légumes. Un vrai délice !   Facilitant la digestion, cette plante vivace viendra aromatiser de nombreux plats. Consommées séchées ou fraîches, les feuilles de romarin (que l’on appelle en arabe Al-Iklîl Al-Jabal) font partie de ces délicieuses plantes aromatiques très utilisées en phytothérapie et consommées sous forme de tisanes. Antiseptique, tonique, stimulant, parfumé, facile à cultiver et à faire sécher… Cet arbrisseau et ses petites feuilles multiplient donc les atouts. Et les louanges reviennent de droit à Allah.  

Autres vocabulaires

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.