Comment apprendre l'arabe

Quel est ce légume dont le nom français provient directement de la langue arabe ?

Le septembre 21, 2022 , mis à jour le septembre 27, 2022 — 8 minutes de lecture

Chou-fleur, brocoli, chou, cardon, câprier… Les légumes-fleurs sont des plantes potagères que l’on cultive et que l’on récolte pour leurs fleurs riches en saveurs et en bienfaits. Et c’est bien l’un d’entre eux qui est aujourd’hui le sujet de notre nouvel article consacré au vocabulaire arabe : l’artichaut. Comment se dit artichaut en arabe ? D’où provient son nom ? On vous répond ci-dessous !  

Comment dit-on artichaut en langue arabe ?

En arabe, l’artichaut se dit خرشوف – Khourchoûf. Ce mot peut s’avérer difficile à prononcer au début, en raison notamment de la lettre خ, une lettre emphatique que l’on ne retrouve pas dans la langue française. Mais aucune inquiétude ! Avec un peu d’entraînement et de persévérance, vous y arriverez in cha Allah ! Voici d’ailleurs un enregistrement audio, préparé par notre professeur d’arabe, du nom artichaut en arabe pour vous y aider.   Par ailleurs, il est intéressant de savoir que le nom Khourchoûf n’est pas le seul usité en langue arabe. Son autre nom, الأرضي شوكي – Al-Ardi Choûkî, est d’ailleurs celui qui inspira le nom que l’on connaît tous en français et utilisé depuis la Renaissance : artichaut ! Al-Khourchoûf est donc l’un des noms arabes de cette plante appartenant à la famille des Astéracées et possédant une partie comestible appelée communément « tête d’artichaut ». Sa plante, vivace, se compose d’une tige pouvant atteindre les deux mètres de longueur et de grandes feuilles. Quant à sa partie comestible, appelée « bouton floral » en botanique, elle est très appréciée dans diverses recettes, notamment en entrée, accompagnée d’une sauce vinaigrette. Selon de nombreux historiens, Al-Khourchoûf serait originaire d’Afrique du Nord, notamment d’Égypte. Dès le Moyen-âge, ce légume est cité par divers agronomes arabes, notamment Ibn Al-‘Awwâm qui en vante les mérites et cite les façons de le cultiver. Puis, les Arabes, amateurs de ce légume atypique, l’introduisirent en Sicile, première étape avant son expansion rapide à travers toute l’Europe au cours du 15ème siècle. Alliant un goût amer et une saveur légèrement sucrée, l’artichaut est apprécié pour ses valeurs gustatives mais aussi nutritionnelles, ce légume possédant en effet de nombreuses propriétés médicinales.  

Quels sont les bienfaits de ce légume-fleur ?

L’artichaut possède diverses vertus médicinales. Ce sont surtout les feuilles poussant le long de sa tige et son cœur tendre qui renferment ces propriétés.
  • En ce qui concerne les feuilles, une fois cuites ou blanchies, elles peuvent être consommées. Parfois difficiles à trouver dans le commerce, elles renferment pourtant de la cynarine, une substance à l’action dépurative et diurétique. Il y a quelques années, l’Agence du Médicament a d’ailleurs précisé qu’il est possible de consommer ces feuilles pour faciliter l’élimination urinaire et digestive.
  • Quant au cœur d’artichaut, il peut aussi bien se consommer froid que chaud. Riche en fibres alimentaires, il permet, par la volonté d’Allah, de préserver le transit intestinal et de faciliter la digestion. Riche en nutriments et en vitamines tels que la vitamine B3, la vitamine C, le magnésium, le phosphore, le fer, le cuivre ou le potassium, il permet de conserver une bonne santé générale et de maintenir une énergie satisfaisante au quotidien. Sa teneur riche en antioxydants permet, quant à elle, de lutter contre le vieillissement prématuré de nos cellules, bi idhni Llah.
Peu calorique, riche en minéraux et oligo-éléments, facile à cuisiner et peu coûteux, l’artichaut renferme donc de nombreux bienfaits à ne pas négliger.  

Des saveurs alliant amertume et gourmandise

En cuisine, les têtes d’artichaut sont particulièrement appréciées une fois cuites dans de l’eau et consommées en entrée. Mais il faut savoir que certaines variétés sont bien plus délicieuses lorsqu’elles sont dégustées crues, avec une pointe de sel, un filet d’huile d’olive et du jus de citron. Cru ou cuit, seul ou farci, nature ou accompagné d’une sauce béchamel, d’une sauce hollandaise, de mayonnaise ou d’une vinaigrette… Cuit à la vapeur, à la poêle ou au four… Rehaussé d’épices ou de feuilles de laurier… Mangé chaud ou froid… Les occasions et les façons de consommer Al-Khourchoûf sont bien nombreuses. Il est également possible de retrouver les cœurs d’artichaut sous forme de conserves afin de les incorporer aisément dans des salades et hors-d’œuvre. Enfin, sachez qu’Al-Khourchoûf s’oxyde très rapidement et noircit s’il n’a pas été suffisamment citronné. Afin d’éviter ce phénomène diminuant ses qualités gustatives, il est recommandé de le conserver au frais (au réfrigérateur par exemple) et de le consommer le jour même de sa cuisson. Pour tirer parti de ses saveurs et arômes, voici quelques idées de recettes simples à inclure dans vos plannings repas de la semaine.  

L’artichaut à la vinaigrette : un incontournable

Pour la cuisson de ce légume, il vous faudra quatre artichauts, du vinaigre, de la farine et du gros sel. Pour la préparation de l’assaisonnement, il vous faudra de l’huile d’olive, de la moutarde à l’ancienne, du poivre du moulin, du vinaigre balsamique, du sel fin et de l’huile de table.
  1. Ôter les queues des artichauts, enlever les feuilles les plus grosses et préparer une grande marmite remplie d’eau bouillante salée.
  2. Ajouter dans cette eau de cuisson du vinaigre et de la farine en fouettant.
  3. Déposer les artichauts dans l’eau portée à ébullition et les faire cuire durant une demi-heure.
  4. Une fois cuits, les égoutter la tête en bas.
  5. Préparer une vinaigrette en mélangeant l’huile d’olive, l’huile de table, le sel, le poivre, la moutarde et le vinaigre balsamique.
  6. Votre hors-d’œuvre est prêt ! Vous n’avez plus qu’à savourer les cœurs en les trempant dans votre assaisonnement maison. Un véritable délice !
 

L’omelette aux artichauts : une recette économique et simple à réaliser

Pour cette recette, il vous faudra des œufs, des petits artichauts, un citron, du sel, du poivre, du beurre et un peu de lait entier ou de crème fraîche.
  1. Ôter les queues des artichauts et enlever les premières feuilles.
  2. Couper ensuite les légumes dans le sens de la longueur et en morceaux.
  3. Les plonger dans de l’eau citronnée afin de stopper l’oxydation.
  4. Après les avoir égouttés, faire revenir les cœurs à feu vif quelques instants dans une poêle beurrée.
  5. Pendant ce temps, préparer une omelette en cassant les œufs dans un saladier et en y ajoutant du lait, du sel et du poivre. Bien battre le mélange.
  6. Verser la préparation à base d’œufs sur les cœurs d’artichauts et laisser cuire quelques instants.
  7. Votre omelette est prête !
En salade, farcis, en cocotte, à la vapeur, à l’autocuiseur… Avec un peu d’ail, de bouillon, d’oignons, d’échalotes, de thym ou de persil… L’artichaut, que l’on appelle en arabe Al-Khourchoûf, s’apprécie de diverses manières. Contenant aussi des bienfaits pour notre santé, ce légume constitue, sans nul doute, l’occasion pour le musulman et la musulmane de remercier son Seigneur. Il est Celui qui fait don de Ses largesses à qui Il veut. Que les éloges et le salut d’Allah soient sur Son Prophète et Messager ﷺ, sur sa famille et sur l’ensemble de ses Compagnons.

Autres vocabulaires

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.