Comment apprendre l'arabe

Al-Fâsoûliyâ : Un légume sec surnommé « la viande du pauvre »

Le septembre 20, 2022 , mis à jour le septembre 27, 2022 — 9 minutes de lecture

Bienvenue à tous dans un nouvel article consacré au vocabulaire arabe, une matière particulièrement utile pour avancer sereinement et efficacement dans l’apprentissage de cette noble langue. Aujourd’hui, nous allons partir à la découverte du nom d’un légume très apprécié à divers endroits du monde et notamment au Maghreb : le haricot. Comment se dit haricot en arabe ? Comment se prononce ce nom ? Découvrez-le en lisant la suite !  

Comment dit-on haricot en arabe ?

Dans la langue arabe, haricot se dit : فاصوليا – Fâsoûliyâ. Pour bien prononcer ce nom en respectant notamment les trois prolongations, voici un audio préparé par notre professeur. N’hésitez pas à l’écouter à plusieurs reprises :   Al-Fâsoûliyâ est donc la traduction arabe pour désigner cette plante annuelle vivace et grimpante appartenant à la famille des Fabacae ou légumineuses. À partir de celle-ci poussent des fruits qui ne sont autre que les gousses, également appelées « haricot vert », et des graines, comme le haricot blanc. Ce dernier constitue un légume très apprécié à travers le monde et intégré dans nombre de recettes et préparations. Ainsi, le terme haricot désigne l’ensemble des parties comestibles issues de la plante : aussi bien la gousse que le grain situé à l’intérieur. Lentilles, pois chiches, pois cassés, fèves… Les haricots appartiennent à la grande famille des légumineuses, ces légumes secs récoltés à maturité et riches en bienfaits pour la santé.  

Quelles variétés de haricots trouve-t-on ?

Se cultivant facilement et se conservant très bien, le haricot se décline en de nombreuses variétés. En tout, plus de 10 000 cultivars ont été recensés à travers le monde. Taille, forme, couleur… Le haricot se présente sous diverses formes, pour le plus grand plaisir des consommateurs du monde entier. Parmi les variétés principales, nous pouvons citer :
  • Le haricot rouge, un haricot de taille moyenne accompagné d’un goût riche en caractère.
  • Le haricot rosé, adoptant cette couleur originale lors de la cuisson.
  • Le haricot noir, réputé pour sa saveur douce et légère, notamment en Amérique du Nord.
  • Le haricot blanc, au goût discret, est le haricot le plus connu en Europe.
Quant aux haricots verts, qui se présentent sous la forme de gousses, ils se divisent en deux catégories principales : les haricots filets et les haricots mangetout. Al-Fâsoûliyâ se présente donc sous diverses formes et variétés. Celles-ci renferment pourtant un point commun particulièrement intéressant : des bienfaits innombrables sur la santé. Voyons d’ailleurs certains d’entre eux.  

Quels bienfaits pour notre santé ?

  • L’un des premiers bienfaits du haricot, c’est bien sûr, sa haute teneur en protéines contenant des acides aminés essentiels comme la lysine ou le tryptophane.
  • Dépourvus de graisse, les haricots contiennent aussi du fer, un minéral préservant, par le bienfait d’Allah, les fonctions cognitives, le bon transport de l’oxygène dans le corps et bien sûr, une bonne vitalité au quotidien.
  • Ils apportent aussi du calcium en quantité intéressante, préservant la bonne santé des os et des dents ainsi que le bon fonctionnement de nos muscles. Et les louanges reviennent à Allah.
  • Sa teneur pauvre en sodium présente des vertus diurétiques particulièrement favorables pour nettoyer notre corps.
  • Du côté des vitamines, Al-Fâsoûliyâ est source de vitamine B9, une vitamine facilitant le renouvellement cellulaire.
  • Sa teneur en magnésium et en potassium permet de réduire la sensation de fatigue et la présence de fibres aide à réguler le transit intestinal et à faciliter la digestion.
Sels minéraux, fibres alimentaires, vitamines, protéines… Vous l’aurez compris, Al-Fâsoûliyâ constitue un légume à ne pas délaisser en cuisine. Voici d’ailleurs quelques conseils de cuisson et de dégustation.  

Al-Fâsoûliyâ : un ingrédient à part entière

Peu onéreux, riche en protéines et en fibres alimentaires, Al-Fâsoûliyâ constitue un ingrédient qui n’a rien à envier aux viandes et aux légumes. Se conservant très bien pendant plusieurs mois, nourrissant et facile à cuisiner, il est très apprécié dans les cuisines du monde entier. Il constitue même un ingrédient de base dans nombre de populations et régions de la planète. D’ailleurs, il entre dans la composition de différentes recettes traditionnelles telles que le Chili con carne. Faisant partie des légumes secs, il est nécessaire de le tremper dans l’eau, tout comme la lentille, avant de pouvoir le cuisiner. Sa cuisson, particulièrement longue, nécessite une disponibilité et une patience qui peut parfois faire fuir quelques-uns parmi nous. Mais ces quelques bémols n’ont pas fait tarir son succès à l’international, bien au contraire. En effet, Al-Fâsoûliyâ est aujourd’hui le dixième légume le plus consommé au monde. Et ce, après la pomme de terre, le manioc, les tomates, le chou, les oignons, l’igname, les concombres, la banane plantain et l’aubergine. Il est également le premier légume sec, largement devant le pois et le pois chiche. Généralement, les haricots se consomment et s’achètent sous trois formes bien distinctes : le grain sec (que l’on retrouve de moins en moins en Europe), le grain frais (ou demi-sec, vendu sous forme de gousses à écosser) et enfin, la gousse entière, également appelée haricot vert, vendue en conserves, frais ou surgelés. Quels que soient sa variété et son mode de consommation, les haricots viendront accompagner avec délicatesse des viandes, des légumes verts et pourquoi pas, des grillades et des poissons. Ils peuvent également être consommés comme plat unique, le soir par exemple. Enfin, certains apprécient les haricots verts sous forme de salade froide, accompagnée d’une vinaigrette. Voici deux recettes inspirantes afin d’intégrer ce légume sec dans votre alimentation et ainsi, tirer parti de ses nombreux bienfaits sur la santé.  

Le Chili con carne : Une recette venue tout droit du Mexique

Très apprécié aux États-Unis, le Chili con carne, signifiant « piment avec de la viande » en espagnol, est une recette composée de viande, d’haricots et d’épices ressemblant à un ragoût. Comme pour toutes les recettes traditionnelles, il existe diverses façons de la préparer. Voici l’une d’entre elles. Pour cette recette riche en saveurs et en arômes, il vous faudra du beurre, deux oignons, deux gousses d’ail, du chili en poudre, du cumin, du concentré de tomates, des haricots rouges égouttés, un bouillon de bœuf, de la viande hachée, du persil, de l’ail, du sel et du poivre.
  1. Dans une marmite (ou une cocotte), faire revenir l’ail et l’oignon hachés dans le beurre.
  2. Ajouter le bœuf haché et laisser mijoter à feu doux durant dix minutes environ.
  3. Incorporer ensuite le chili, le cumin et le concentré de tomate.
  4. Ajouter enfin les haricots (grains) cuits, le bouillon de bœuf, le sel et le poivre.
  5. Disposer le tout dans un plat allant au four.
  6. Couvrir avec du papier aluminium et cuire pendant une demi-heure. Un vrai délice !
 

Loubia : Un plat maghrébin alliant simplicité et saveur

Un autre plat traditionnel mettant en valeur toute la saveur des haricots secs, c’est bien sûr la Loubia, un plat délicieux qui vous accompagnera tout au long de l’hiver. Pour cette recette, les ingrédients nécessaires sont les suivants : deux oignons, un filet d’huile d’olive, du cumin, de la coriandre en poudre, des gousses d’ail, du curcuma frais, du gingembre frais, du sel, du poivre, du coulis de tomate, des haricots blancs et un piment.
  1. Faire tremper les haricots dans de l’eau durant toute une nuit.
  2. Cuire les haricots pendant 20 à 25 minutes dans de l’eau bouillante.
  3. Dans une marmite, verser de l’huile d’olive et faire revenir l’oignon, l’ail, le curcuma et le gingembre quelques instants.
  4. Ajouter ensuite les haricots cuits ainsi que la sauce tomate, le cumin, la coriandre en poudre, le sel et le poivre.
  5. Laisser mijoter à couvert durant une heure environ à feu doux.
  6. Ne pas hésiter à ajouter de l’eau si besoin.
  7. En fin de cuisson, vos pouvez ajouter le piment. Ce plat est prêt à être dégusté !
  Par son arôme doux et discret et ses apports nutritionnels riches, le haricot, que l’on appelle Al-Fâsoûliyâ en arabe, constitue un légume sec à intégrer sans attendre dans sa cuisine.

Autres vocabulaires

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.