Comment apprendre l'arabe

Quelle est cette plante source de diverses superstitions ?

Le juillet 23, 2022 , mis à jour le août 13, 2022 — 9 minutes de lecture

Bienvenue à tous et toutes, chers passionnés de la langue arabe ! Dans ce nouvel article, nous allons, une fois de plus, découvrir ensemble un nouveau mot de vocabulaire. Il s’agit d’un mot appartenant au champ lexical des fruits, légumes et herbes et désignant une plante aromatique particulièrement savoureuse : l’aneth. Comment dit-on aneth en arabe ? Quelle est sa bonne prononciation ? On vous répond ci-dessous !  

Comment se dit aneth en arabe ?

Dans la langue arabe, cette noble langue que nous aimons tant, l’aneth s’écrit : الشبت et peut se retranscrire phonétiquement comme suit : Shabat. Afin de parfaire votre prononciation de ce mot arabe, voici un audio à votre disposition. Nous vous conseillons, par exemple, de l’écouter tout en lisant le mot écrit en arabe.   Le mot الشبت désigne cette plante aromatique et odorante connue de tous, originaire d’Europe du Sud et plus précisément, du bassin méditerranéen. En grec, l’aneth s’appelle « anethon » et signifie « qui pousse vite ». Par ailleurs, il faut savoir que les origines de cette plante remontent à plusieurs centaines d’années. Ainsi, les Égyptiens et les Romains l’utilisaient il y a déjà très longtemps. Pour preuve, elle fut même citée dans un très ancien traité médical d’Égypte datant d’il y a près de 5000 ans !  

Comment se cultive cette plante aromatique ?

L’aneth, comme nous l’avons dit précédemment, est une espèce de plantes herbacées. Plus précisément, il s’agit d’une plante annuelle que l’on sème au printemps dans un sol bien drainé et léger avec une exposition plein soleil. Puis, au moment de l’apparition des jeunes pousses, il est temps de bien éclaircir les tiges. Les feuilles peuvent commencer à être cultivées lorsque l’aneth présente des plants atteignant de 15 à 20 cm. C’est de juillet à septembre que ses feuilles ont la meilleure saveur. Pour les conserver plus longtemps et ainsi, profiter de toute leur saveur et de tout leur arôme sur une période plus longue, il est tout à fait possible de les faire sécher et de conserver les graines dans un bocal hermétique. Il est également possible de congeler cette plante fraîche et coupée.  

Des vertus bienfaitrices sur le système digestif

L’aneth possède des vertus médicinales multiples. Parmi elles, nous pouvons citer celles concernant le système digestif. En effet, elle possède des effets thérapeutiques et constitue – si Allah le veut – un remède et médicament naturel contre la colique, les maux de ventre et les ballonnements. Comme de nombreuses autres herbes médicinales et digestives, elle stimule aussi la sécrétion biliaire qui facilite le transit. Par ailleurs, cette plante est riche en potassium et en calcium, des minéraux particulièrement bénéfiques pour la santé de l’homme. En effet, le potassium permet, entre autres, de réguler la tension artérielle et de réduire le risque d’AVC – si Allah le veut. Quant au calcium, il intervient principalement pour former et solidifier les os. Il s’agit aussi d’un minéral particulièrement utile à la préservation de nos dents. De plus, l’aneth favorise l’élimination des toxines par les reins, ce qui fait de cette plante un véritable diurétique connu et reconnu. Enfin, sachez que les tisanes en sachet, les infusions et même l’huile essentielle d’aneth sont de très bons relaxants naturels. Ils préviennent, par la grâce d’Allah, le stress et d’autres types de fatigue nerveuse. Calmant naturel, cette plante est également recommandée pour retrouver un bon sommeil et une sérénité apaisante. Vous l’aurez compris, en plus d’apporter fraîcheur et saveur à tous vos plats, cette plante aromatique contient de nombreux bienfaits pour la santé et le bon fonctionnement de l’organisme de manière générale. Et les louanges reviennent de droit à Allah.  

L’aneth, source de croyances diverses et de superstitions

Selon certaines croyances appartenant aux polythéistes, cette plante, comme beaucoup d’autres herbes aromatiques, sert à repousser les sorcières. Ces croyances, existant encore aujourd’hui dans certains coins d’Europe, se mélangent à d’autres superstitions, poussant la personne à avoir peur, à espérer ou même, à croire qu’elle est protégée par des objets ou des herbes. En Allemagne par exemple, certaines femmes pensent que l’homme deviendra obéissant si, à son mariage, elle met de l’aneth et de la moutarde dans ses chaussures. Al Hamdoulillah, le musulman lui sait que Seul Allah ‘azza wa jal apporte le bien et repousse le mal est qu’Il est le seul qui mérite l’adoration. Et nous demandons à Allah de nous guider sur la voie droite et de nous accorder la bonne compréhension de Sa religion, loin de toute association.  

De l’arôme à tous les plats !

Généralement, cette plante aromatique est utilisée dans les entrées et plats. On la retrouve dans la cuisine du bassin méditerranéen mais aussi dans la cuisine asiatique et indienne. Elle aromatise notamment toutes sortes de grillades et de marinades et donne une fraîcheur indéniable aux préparations. Viandes blanches, agneau, poisson (comme le saumon en tartare par exemple)… L’aneth donne une touche particulière à vos plats. C’est une herbe aromatique qui se marie à merveille avec ses consœurs comme le thym, le persil, l’origan ou encore le romarin. Il n’est pas rare, d’ailleurs, de l’intégrer à un bouquet et ainsi, d’apporter fraîcheur et saveur à vos bouillons et à vos sauces.
  • En entrée, elle trouvera tout naturellement sa place dans une salade de concombres à la feta, dans un taboulé ou dans une soupe. Elle saura faire la différence et ajouter cette note de fraîcheur que l’on sous-estime parfois.
  • En plat, dans une omelette, un ragoût ou dans une sauce d’accompagnement au pesto, elle constitue un arôme délicieux, donnant un réel charme méditerranéen à vos plats.
  • En dessert aussi, elle a tout sa place ! En effet, elle apportera une touche de verdure et de fraîcheur à votre plateau de fromage, en accompagnant notamment le fromage de chèvre.
 

Deux recettes simples à base d’aneth

Pour profiter de toute la saveur de cette plante aromatique, voici deux recettes simples et rapides qui pourront vous plaire, notamment durant l’été.
  1. Une sauce à l’aneth pour accompagner votre saumon fumé : Pour cette délicieuse recette, voici les ingrédients nécessaires : quatre cuillères à soupe de crème légère, une branche d’aneth ciselée, une cuillère à soupe de citron, du sel et du poivre. Mixez la crème légère jusqu’à épaississement puis, ajoutez l’aneth et le citron. Assaisonnez selon vos goûts avec le sel et le poivre. Une fois la sauce onctueuse obtenue, vous pourrez, par exemple, tartiner des tranches de pain préalablement grillées au four, ou, pourquoi pas, des blinis. Enfin, ajoutez des tranches de saumon fumé au-dessus : un régal qui plaira à vos convives et à vos proches, bi idni Llah.
  2. Poulet à l’aneth : Vous aurez besoin, pour cette recette, de filets de poulet, d’huile d’olive, de beurre, de deux branches de persil, de quatre branches d’aneth, de deux oignons, de l’ail et de la crème fraîche. Une fois les ingrédients réunis, faire chauffer une poêle avec le beurre et l’huile d’olive. Une fois bien chaude, cuire les filets de poulets à feu vif. Quand ils sont dorés, les extraire de la poêle et mettre les oignons finement hachés et l’ail à leur place. Verser la crème fraîche et laisser mijoter. Rajouter les filets de poulet et ajouter l’herbe en dernier afin de bénéficier de tous leurs arômes. Vous pouvez accompagner ce plat de pâtes, de patates sautées ou même d’une salade.
  En salades, pour aromatiser vos sauces et vos poissons… Qu’elle soit séchée ou fraîche, cette délicieuse plante aromatique, appelée en arabe الشبت, vous accompagnera au quotidien lors de vos instants cuisine et gastronomie.

Autres vocabulaires

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.