Comment apprendre l'arabe

Ces trois odeurs qui gênent les anges

Le juillet 6, 2022 , mis à jour le octobre 31, 2022 — 9 minutes de lecture

As-Salamoaleykoum wa rahmatoLlahi wa barakatouh. Nous revoilà réunis autour d’un nouvel article mettant en lumière un mot appartenant au vocabulaire arabe. Nous restons toujours dans le domaine des fruits, des légumes et des plantes en nous intéressant aujourd’hui à une plante potagère incontournable en cuisine : l’ail. Comment dit-on ail en arabe ? Quelle est sa bonne prononciation ? Est-il cité dans le Coran ? Dans les hadiths ? On vous répond dans cet article !  

Comment dit-on ail en arabe ?

Dans la langue arabe, l’ail s’écrit : ثوم. En transcription phonétique, nous pouvons l’écrire : Thoum ou encore : Thoûm. Dans l’audio suivant, vous découvrirez sa prononciation exacte : En botanique, l’ail est une plante herbacée et bulbeuse disposant de grandes feuilles pouvant atteindre plus d’un mètre. Les bulbes, réputés pour leur saveur forte et de caractère, sont particulièrement appréciés en cuisine. Et ce, dans le monde entier. En effet, il n’est pas rare de trouver des gousses d’ail dans les foyers. Celles-ci peuvent aussi bien être consommées cuites que crues. Depuis des millénaires, cette plante est utilisée et récoltée autour de la Méditerranée, notamment en Égypte. Aujourd’hui, elle se décline en diverses variétés. Parmi elles, nous pouvons citer l’ail d’automne, blanc (tirant parfois sur le violet), que l’on plante entre les mois de septembre et novembre. La récolte en frais se fait alors entre les mois d’avril et de juin. Tandis que la récolte en sec s’organise lors des mois de mai, juin et juillet. Quant à l’ail de printemps, il se plante dès le mois de décembre et se récolte généralement au mois de juillet, en sec. Enfin, l’ail dit « à bâtons » produit des hampes florales et se distingue par sa couleur rosée.  

Un condiment cité dans le Coran

Considéré par certains comme étant un condiment, cette plante bulbeuse est citée dans le Noble Coran, la Parole d’Allah révélée à Son dernier Prophète ﷺ. En effet, dans la sourate Al Baqarah, Allah dit, dans la traduction du sens du verset 61 :

{[Rappelez-vous], quand vous dîtes : « Ô Moïse, nous ne pouvons plus tolérer une seule et même nourriture. Invoque donc pour nous ton Seigneur afin qu’Il fasse pousser pour nous, de ce que produit la terre comme légume, concombre, ail, lentille et oignon. » [Moïse leur] répondit : « Échangerez-vous ce qui est meilleur contre ce qui est médiocre ? Descendez à n’importe quelle ville, vous y trouverez ce que vous demandez ! » L’humiliation et la misère s’abattirent sur eux, et ils encoururent la colère d’Allah pour avoir renié les signes d’Allah et tué sans droit les prophètes. Ceci, en raison de leur désobéissance et transgression.}

Dans ce passage coranique, il est fait mention du fait qu’Allah fit descendre, par Son bienfait, la manne et les cailles sur le peuple de Moïse. Mais mauvais et ingrats, ils manifestèrent leur mécontentement en demandant à Moïse d’échanger tous ces bienfaits contre de simples légumes. Dans son Tafsîr, l’imam Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, explique :

« Allah dit : « Rappelez-vous Mon bienfait lorsque J’ai fait descendre sur vous la manne et les cailles, comme une nourriture bonne, profitable et aisée. Et rappelez-vous votre volte-face et mécontentement concernant ce que Je vous ai accordé, lorsque vous avez demandé à Moïse d’échanger cela contre des aliments vils comme les légumes et d’autres que vous avez demandés. »

 

Une odeur gênant les anges et ceux qui prient

Dans la Sounnah aussi, l’ail est cité. Notamment dans un hadith rapporté par Al Boukhari (n°854) et Mouslim (n°564). En effet, d’après Jâbir Ibn ‘Abd Allah, le Prophète ﷺ a dit :

« Celui qui mange de l’oignon, de l’ail ou du poireau, qu’il ne s’approche pas de notre mosquée. Car, certes, les anges sont gênés par ce qui gêne les enfants d’Adam. »

Il est vrai qu’il s’agit de trois aliments qui, lorsqu’il sont consommés crus, peuvent donner mauvaise haleine. Dans son Sahih, l’imam Mouslim précise en revanche , d’après Oumar Ibn Al Khattab, que si ces aliments sont consommés cuits, ils n’entraînent pas de mauvaise haleine. (Mouslim n°567)  

L’ail, une plante pas comme les autres

Comme nous pouvons le comprendre en lisant ce hadith, l’ail commun, également appelé « ail cultivé », est une espèce de plantes à l’odeur et au goût particulièrement prononcés. C’est pour cette raison d’ailleurs, qu’il est utilisé comme condiment un peu partout dans le monde. En plus de cette caractéristique peu commune, il faut savoir que cette plante renferme de nombreuses qualités nutritionnelles et divers bienfaits sur la santé. Riche en oxydants, pauvre en calories, riche en vitamines (notamment la vitamine B6 et la vitamine C), elle possède bien d’autres nutriments bénéfiques si elle est consommée en assez grande quantité. Nous pouvons notamment citer le manganèse, le phosphore, le fer, le sélénium ou encore le cuivre. Son titre de « plante médicinale » lui convient particulièrement puisque ses vertus sont diverses : antiseptique (présence d’acides phénoliques), anti-inflammatoire, antioxydant… Il permet ainsi de maintenir une bonne digestion et préserve l’appareil respiratoire de certains maux comme les infections de la gorge et du nez. Ainsi, l’ail constitue un véritable remède traditionnel utilisé depuis des générations pour traiter divers troubles de santé. Y compris les troubles digestifs, les infections ou encore la typhoïde.  

Quelques idées recettes à base d’ail

En plus de ses nombreuses vertus médicinales, cette plante trouve toute sa place en cuisine où sa saveur forte et franche vient assaisonner et relever de nombreux plats. Voici d’ailleurs quelques idées de recettes et d’utilisation de cet aliment peu commun.
  • L’ail se mélange très bien avec les légumes de type méditerranéen. Vous pouvez par exemple préparer une poêlée de légumes sautés : tomate, oignons, courgettes, poivrons, aubergines, carottes. Le tout relevé par quelques herbes aromatiques (ou fines herbes), de la ciboulette, du persil ou encore du thym ou de la coriandre. Ajoutez également un filet d’huile d’olive, sel et poivre, et le tour est joué. En accompagnement, vous pouvez choisir de la volaille, un poulet rôti par exemple.
  • Pour des saveurs plus prononcées et épicées, il est possible de préparer un délicieux tajine de poulet à l’olive dans lequel vous pourrez faire revenir un oignon, des olives, de l’ail et des morceaux de viandes blanches. Pour pouvez, si vous le souhaitez, ajouter du piment, pour une recette plus savoureuse appelant au voyage et au dépaysement.
  • En été, des salades de tomates accompagnées de quelques gousses d’ail fraîches et de thon ou de crevettes viendront éveiller vos papilles avec une saveur fraîche et goûteuse. En assaisonnement, vous pouvez préparer une vinaigrette maison à base d’huile d’olive, de vinaigre, de sel, de poivre et éventuellement d’un condiment comme la moutarde.
  • L’ail constitue également un bon allié pour les préparations de délicieuse marinade. Pour cela, déposez vos morceaux de viande (agneau, poulet, brochettes de bœuf, dinde…) dans un large contenant et ajoutez les épices de votre choix : une cuillère à café de paprika, curry, cumin, gingembre, curcuma… Et pourquoi pas une pincée de cannelle ou de sauce piquante… Laissez reposer quelques heures au réfrigérateur puis faites cuire la viande selon le mode de cuisson de votre choix : barbecue, four, poêle…
  Vous l’aurez compris, les modes d’utilisation de l’ail sont divers et variés. Reconnue comme une plante médicinale réputée et appréciée dans les cuisines du monde entier, cette plante vient ajouter à nos plats une saveur atypique, facilement identifiable. Un rappel une nouvelle fois, des nombreux bienfaits qu’Allah a fait descendre sur nous. Il est certes capable de toute chose.   Que les éloges et le salut d’Allah soient sur notre Prophète ﷺ, sur sa famille et l’ensemble de ses Compagnons.

Autres vocabulaires

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.