Comment apprendre l'arabe

Al-Kouzbourah : Quelle est cette plante surnommée le « persil arabe » ?

Le août 24, 2022 , mis à jour le septembre 27, 2022 — 8 minutes de lecture

Bienvenue à vous dans ce nouvel article mettant en lumière toute la richesse du vocabulaire arabe ! Nous allons aujourd’hui nous intéresser à une plante médicinale très utilisée dans les pays arabes et un peu partout dans le monde : la coriandre. Comment se prononce coriandre en arabe ? Quelle est son écriture ? Sa prononciation ? Lisez la suite pour le découvrir !  

Comment dit-on coriandre en arabe ?

En langue arabe, la coriandre se dit كزبرة – Kouzbourah. Voici un enregistrement audio pour vous aider à prononcer ce mot arabe correctement :   Originaire du Moyen-Orient et d’Asie, elle est parfois surnommée « persil arabe » ou « persil chinois ». Elle appartient à la famille des Apiacées et se caractérise notamment par ses tiges fines et ses feuilles ciselées. D’ailleurs, il n’y a pas que les feuilles qui sont comestibles. En effet, les graines et les tiges peuvent aussi être consommées. Al-Kouzbourah se plante durant les mois d’avril et de mai, en semant les graines à un ou deux centimètres les unes des autres. Les plants sortent généralement au bout de deux semaines et il n’y a plus qu’à les entretenir régulièrement. Consommée en Europe depuis le Moyen-âge, elle est très appréciée pour son parfum unique, son goût anisé et sa saveur fraîche. Elle accompagne d’ailleurs de nombreux plats et délicieux mets. Particulièrement répandue dans les pays arabes, elle y constitue une plante condimentaire essentielle dans les recettes et préparations du quotidien. En plus de ses valeurs gustatives indéniables, elle occupe également une place de choix parmi les plantes médicinales.  

Quelles sont les vertus de cette plante aromatique ?

Les vertus de cette plante médicinale sont en effet bien nombreuses. Notamment utilisée en phytothérapie, elle permet, par la volonté d’Allah, de soigner divers troubles de santé.
  • Riche en antioxydants, elle permet de lutter contre les effets et les dommages des radicaux libres sur la santé de l’homme.
  • Elle contient également de nombreuses vitamines comme la vitamine K, permettant de préserver une bonne coagulation sanguine, par le bienfait d’Allah. Elle contient aussi de la vitamine A, contribuant au métabolisme du fer dans l’organisme.
  • Elle constitue aussi un remède naturel contre les troubles digestifs et est utilisée en tant que tel depuis le Moyen-âge. Spasmes, ballonnements… La coriandre peut être consommée afin de réduire ces troubles divers.
  • En plus de traiter les problèmes de digestion, cette plante est réputée pour stimuler l’appétit, tonifier le corps et avoir une action anti-infectieuse et antibactérienne.
  • Pour profiter de tous ces bienfaits sur la santé de chacun d’entre nous, il est conseillé de consommer cette plante sous forme de tisanes ou d’infusions. Si vous souhaitez ajouter une note sucrée, vous pouvez y mélanger une cuillerée de miel de thym par exemple.
  • Enfin, sachez que vous pouvez également tirer profit de cette plante aromatique en l’utilisant sous forme d’huile essentielle. Celle-ci sera alors consommée pour faciliter la digestion, stimuler la mémoire ou encore lutter contre la fatigue passagère.
 

Un aromate indispensable en cuisine

En cuisine, cette herbe aromatique utilisée comme un condiment se mariera parfaitement avec divers ingrédients tout aussi délicieux et naturels. Bien plus savoureuse fraîche, elle se conserve au réfrigérateur durant quelques jours. Consommée sèche, elle se conservera alors dans un bocal hermétique durant plusieurs mois.
  • Dans la cuisine asiatique par exemple, on retrouve la coriandre dans de nombreux mets tels que le poulet au gingembre, le Bo Bun, la salade composée vietnamienne, les sushis aux crevettes, la soupe de bœuf ou encore les rouleaux de printemps au poulet et à la menthe. Son goût parfumé et anisé apporte ainsi fraîcheur et subtilité à cette cuisine particulièrement savoureuse.
  • Dans la cuisine indienne, elle occupe également une place de choix : brochettes d’agneau au curry, paratha à l’ail, soupe indienne aux légumes et lentilles corail, dahl de pois cassés aux épices… Encore une fois, Al-Kouzbourah sera à l’honneur.
  • Dans la cuisine méditerranéenne et orientale, elle est également très appréciée, comme vous le savez sans doute ! Couscous, tajine, charmoula, salade fraîche aux concombres et à la tomate… Elle est incontournable !
  • Sachez enfin qu’elle constitue un élément fondamental du bouquet garni, ce bouquet riche en saveurs et en arômes venant parfumer et aromatiser vos sauces et ragoûts. Elle rejoindra alors d’autres herbes aromatiques telles que le basilic, le persil, le laurier, le thym, la sarriette, la sauge ou encore le romarin.
En accompagnement de crudités, sur une viande grillée, dans une soupe ou un velouté, avec un poisson comme les crevettes… Cette herbe condimentaire, vous l’aurez compris, se mariera avec délicatesse à nombre de vos recettes et préparations. Et ce, pour le plus grand plaisir de vos proches et de vos convives.  

Le taboulé : une recette mettant la coriandre à l’honneur

Parmi les recettes savoureuses et simples à réaliser, il y a le taboulé. Originaire du Liban et de Syrie, il constitue une entrée à la fois fraîche et simple à concocter, et une alternative aux salades composées. La coriandre y apportera une fraîcheur et une saveur uniques.
  1. Pour cette recette, vous aurez besoin des ingrédients suivants : 250g de semoule à couscous, des oignons, un concombre, des tomates, du jus de citron, de l’huile d’olive, de la coriandre fraîches, de la menthe, du sel et du poivre.
  2. Mettre la semoule à couscous dans un saladier et y ajouter un fond d’eau bouillante. Recouvrir et laisser gonfler jusqu’à ce que la semoule soit cuite et prête.
  3. Découper les tomates et le concombre ainsi que l’oignon en dés fins. Ajouter également le jus de citron.
  4. Puis, incorporer ce mélange à la semoule.
  5. Verser un filet d’huile d’olive puis saler et poivrer.
  6. Enfin, ajouter la menthe et la coriandre et réserver au réfrigérateur avant de servir. Un vrai délice pour les repas d’été !
 

Poulet à la coriandre et au citron vert : une recette facile et savoureuse

Pour cette recette goûteuse alliant acidité du citron et arômes épicés, vous aurez besoin de cuisses de poulet, de citrons verts, de gousses d’ail, d’un bouquet de coriandre, d’un piment, de sel, de poivre et des épices de votre choix.
  1. Déposer les cuisses de poulet dans un saladier. Ajouter des lamelles de citron, les gousses d’ail hachées finement et la coriandre, puis, mélanger l’ensemble.
  2. Ajouter le piment coupé en quatre parties et ajouter le jus d’un citron, le sel, le poivre et les épices de votre choix.
  3. Laisser mariner ce mélange quelques heures au frigo.
  4. Séparer le poulet de sa marinade et faire revenir à la poêle avec un filet d’huile d’olive. Enfourner ensuite 15 minutes dans un four préchauffé à 200°C en ajoutant la marinade.
  En soupes, en marinades, dans un bouquet garni avec d’autres herbes fraîches, en infusion pour prendre soin de sa santé… Vous l’aurez compris, les moyens de consommation de la coriandre, que l’on appelle en arabe Al-Kouzbourah, sont divers et variés. Chacun d’eux étant l’occasion pour nous de remercier Celui qui est la Créateur de toute chose, Allah ‘azza wa jall.

Autres vocabulaires

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.