Comment apprendre l'arabe

Comprendre l’alphabet arabe

Par Sophie , le septembre 23, 2021 , mis à jour le septembre 28, 2021 — 2 commentaires — 15 minutes de lecture

Lorsque nous souhaitons apprendre cette noble langue qu’est l’arabe, dans l’espoir de devenir un jour arabophone, nous nous posons de nombreuses questions : Comment apprendre l’arabe ? Quels objectifs se fixer ? Par quelle leçon commencer ? Les questions et les incertitudes se multiplient… Sachez tout d’abord que la maîtrise de l’alphabet arabe est LA première étape décisive que tout étudiant se doit de franchir. Et il est vrai qu’au début, avec ses formes et sa calligraphie si particulières, l’alphabet arabe peut impressionner et sembler complexe. Pourtant, il est bien plus accessible qu’il n’y paraît ! Voyons ensemble ce qui rend cet alphabet si particulier, si unique et donc, si attachant.

Comme vous le savez peut-être déjà, l’alphabet arabe se compose de vingt-neuf lettres. Alors que nous sommes habitués à un alphabet francophone composé de consonnes et de voyelles, l’alphabet arabe, quant à lui, se compose uniquement de consonnes. Quant aux voyelles, elles viennent se positionner au-dessus ou en dessous des lettres alphabétiques. L’ajout d’une voyelle est généralement appelée la « vocalisation ». Voilà, vous en savez déjà un peu plus sur la façon dont se construit un mot arabe ! Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin !

Connaissez-vous les lettres composant l’alphabet arabe littéral, l’un des alphabets les plus utilisés dans le monde, notamment dans le monde arabe (Péninsule arabique, Maghreb, …) ? Les voici :

ا ب ت ث ج ح خ د ذ ر ز س ش ص ض ط ظ ع غ ف ق ك ل م ن ه و ي ء

Alors que, de prime abord, cet alphabet assez particulier peut paraître difficile à cerner et à comprendre, il n’en est rien ! La langue arabe littéraire (tout comme l’arabe dialectal) est très accessible et son alphabet est une preuve supplémentaire, s’il en fallait une, de sa simplicité. Vous l’aurez compris, apprendre à lire et écrire l’arabe, rien de plus facile !

Voyons maintenant d’un peu plus près ces lettres et la graphie arabe afin de mieux comprendre l’alphabet arabe et ainsi, savoir comment apprendre l’arabe, à lire et à écrire, puis maîtriser cette noble langue et ses phonèmes, une langue si chère à tout musulman et à toute musulmane.

 

          L’alphabet arabe    

Tout d’abord, il faut savoir que l’alphabet arabe présente certaines particularités qu’il convient de bien prendre en compte lorsque l’on veut comprendre cette langue. Entre les lettres communes, les lettres spéciales, la prononciation et l’écriture, il s’agit d’un ensemble de codes qu’il est nécessaire de décrypter afin de faciliter sa compréhension et son apprentissage de l’arabe. Voyons donc ensemble quelques-unes de ces particularités concernant les mots arabes qui font de cet alphabet un système de codes (caractères arabes) unique en son genre !

 

         Apprendre à lire l’alphabet arabe

Il faut bien comprendre que les lettres arabes ne ressemblent en rien aux lettres auxquelles nous sommes habitués depuis tout petit. Apprendre l’alphabet, puis à lire l’arabe et écrire en arabe, c’est donc, d’abord, revenir au point de départ dans ses apprentissages ! L’alphabet arabe est très différent des langues internationales les plus connues. Les principales lettres que vous découvrirez dans le tableau que nous avons inséré dans cet article révèlent, en effet, la grande différence qu’il existe entre elles et celles de langues qui nous sont plus familières au quotidien, comme le français ou l’anglais. D’ailleurs, voici quelques vidéos qui, sous forme de cours d’arabe, vont vous aider à améliorer votre prononciation de l’alphabet arabe.

 

         Une écriture de la droite vers la gauche !

De plus, une autre particularité de cette langue est qu’elle s’écrit de droite à gauche. Ainsi, nos habitudes d’écriture cursive à l’européenne (de gauche à droite) sont à revoir de façon drastique ! Lorsque nous souhaitons écrire une lettre de l’alphabet arabe, nous devons non seulement apprendre à écrire en débutant à droite de la feuille mais notre sens d’écriture et notre geste graphique doivent également changer. Mais n’ayez aucune crainte, il s’agit seulement d’une nouvelle habitude à prendre !

Par ailleurs, toujours concernant le sens d’écriture des lettres arabes, il faut savoir que les phrases et paragraphes s’écrivent du haut vers le bas, tout comme les langues internationales.  Par exemple, si vous observez une page du Noble Coran, le Livre d’Allah, vous verrez que les versets coraniques se lisent de la droite vers la gauche et du haut vers le bas.

 

         L’évolution de l’alphabet arabe

Autre fait particulier de cet alphabet : il a certes connu une évolution en fonction des besoins rencontrés au fur et à mesure du temps : les sons, quant à eux, n’ont jamais changé ! Ainsi, une des premières écritures de cet alphabet comportait 22 lettres mais possédait 28 sons différents ! Aujourd’hui, il comporte 29 lettres et toujours 28 sons. Il est à noter que certains diront qu’elle comporte 28 lettres car ces derniers ne font pas de différence entre la lettre ا (Alif) et le ء (Hamza).

 

          L’alphabet arabe pour compter ?!

Une autre particularité de l’alphabet arabe risque de vous surprendre : saviez-vous qu’il était également utilisé chez les Arabes pour compter avant l’apparition des chiffres et des nombres ? Voilà un usage de l’alphabet auquel nous n’aurions pas pensé ! Ainsi, avant l’utilisation des chiffres arabes, on faisait appel aux lettres pour nous aider en mathématiques !

 

         L’écriture arabe des lettres varie selon leur position dans le mot !

Voilà une nouvelle particularité rendant l’alphabet arabe si intriguant et fascinant : l’écriture de ses lettres varie selon sa position dans le mot. En effet, si une lettre arabe se trouve en début, en milieu ou plutôt à la fin, sa forme changera légèrement ou complètement. Par exemple, la dernière lettre d’un mot arabe (ou même la première lettre !) pourra s’écrire différemment selon le contexte. L’écrit en arabe est donc particulièrement différent de ce que nous connaissons ! D’ailleurs, découvrez ci-dessous l’écriture de chaque lettre en début, milieu, et fin d’un mot :

 

l alphabet arabe

             La langue arabe, une langue subtile !

Voyelles longues, voyelles brèves (également appelées « voyelles courtes »), calligraphie arabe, lettres emphatiques…la langue des pays Arabes est une langue subtile ! Alors que nous sommes habitués aux sons uniques, la langue arabe classique dispose de sons courts mais aussi de sons prolongés. D’ailleurs, attention à ne pas les confondre au risque de modifier le sens du mot ! L’écriture arabe n’est donc pas hasardeuse, bien au contraire !

 

            Les lettres arabes, reflets d’une langue riche !

Ce superbe alphabet se révèle être plus riche que l’alphabet latin. Savez-vous pourquoi ? Car il se compose de plusieurs sons qui n’ont pas d’équivalent en latin ! Par conséquent, apprendre l’alphabet arabe c’est aussi découvrir de nouvelles sonorités, apprendre une nouvelle façon de s’exprimer et ainsi, s’ouvrir à un nouvel univers rempli de mots arabes riches en surprises !

De plus, l’alphabet arabe dispose d’un autre trait distinctif : il se divise en deux catégories distinctes ; les lettres lunaires et les lettres solaires.

 

         Quelques exemples de lettres lunaires

Lorsque l’article défini ال, précède une lettre lunaire, la lettre ل de l’article sera prononcée normalement. Voici quelques exemples de lettres lunaires :

 

         Quelques exemples de lettres solaires

Lorsque l’article défini ال, précède une lettre solaire, la lettre ل ne sera pas prononcée et une Shaddah apparaîtra sur la première lettre du mot. Voici quelques exemples de lettres solaires :

 

             Bien déchiffrer le tableau des lettres de l’alphabet

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’alphabet arabe, découvrons-le d’un peu plus près ensemble. Nous allons vous aider à tout décoder ci-dessous.

Tout d’abord, nous allons vous présenter l’écriture (ou calligraphie) précise de chaque lettre arabophone lorsqu’elle se présente de façon isolée, non attachée à une lettre avant ou après. Comme nous l’avons dit précédemment, selon sa position dans le mot, une lettre peut voir son apparence changer.Dans la partie de gauche, il vous sera indiqué l’ordre d’apparition de chacune des lettres dans l’alphabet. Comme dans la plupart des langues, apprendre les lettres d’un alphabet se fait dans un sens précis, l’ordre alphabétique, facilitant ainsi leur mémorisation. D’ailleurs n’hésitez pas à réciter l’alphabet fréquemment pour ne pas l’oublier !

Puis, nous mettrons en lumière le nom de cette lettre en phonétique, selon les critères des tableaux de retranscription (ou transcription) phonétique que l’on retrouve notamment dans des ouvrages religieux, des manuscrits islamiques ou littéraires.

Ensuite, pour chaque lettre arabe, nous proposerons une première translittération du son, l’écriture latine correspondante la plus simple et accessible pour le débutant en langue arabe. Puis, nous vous proposerons une autre version de translittération, une version plus proche de la bonne prononciation, même si sa lecture, plus complexe, peut poser des soucis à certains débutants.

De plus, nous apporterons des indications concernant la prononciation des lettres arabes et plus précisément, de leur phonème. Enfin, nous regrouperons l’écriture en arabe de tous les noms des lettres, une colonne importante et à mémoriser, permettant à chacun de prononcer le nom de chaque lettre correctement. Commençons donc dès maintenant :

 

  1. ء – Hamza, ayant souvent pour translittération « ’ » ou « 2 ». Concernant sa prononciation, elle se caractérise par un arrêt sec. En arabe, cette lettre s’appelle : همزة.
  2. ا – Alif, ayant pour translittération fréquente « a » ou « â ». Concernant sa prononciation, elle ressemble au son [a] long. En arabe, cette lettre s’appelle : ألف.
  3. ب – Ba, ayant pour translittération « b ». Concernant sa prononciation, elle est celle du son [b]. En arabe, cette lettre s’appelle : باء.
  4. ت – Ta, ayant pour translittération « b ». Concernant sa prononciation, elle est celle du son [t]. En arabe, cette lettre s’appelle : تاء.
  5. ث – Tha, souvent retranscrite « th » ou parfois « s ». Concernant sa prononciation, il s’agit d’un « s » lingué (à l’anglaise). En arabe, cette lettre s’appelle : ثاء.
  6. ج – Djim, généralement retranscrite par « j ». On la prononce comme le son [dj]. En langue arabe, cette lettre s’appelle : جيم.
  7. ح – Hha, parfois retranscrite par « h », parfois par le chiffre « 7 ». Concernant sa prononciation, il s’agit d’un « h » expiré. En langue arabe, cette lettre s’appelle : حاء.
  8. خ – Kha, parfois retranscrite par la lettre « h » et parfois par le chiffre « 5 ». Il s’agit d’un « h » expiré et raclé à la fois. En langue arabe, cette lettre s’appelle : خاء.
  9. د – Del, généralement retranscrite ainsi : « d ». Le son de cette lettre est le son [d]. En arabe, elle s’écrit : دال.
  10. ذ – Zel, que l’on voit retranscrite « d » ou « dh ». Concernant sa prononciation, il s’agit d’un « z » lingué. Son écriture arabe est la suivante : ذال.
  11. ر – Ra, qui se retranscrit phonétiquement ainsi : « r » ou « R ». Sa prononciation est celle d’un « r » roulé et son écriture en arabe est : راء.
  12. ز – Zay, qui se retranscrit par la lettre « z ». Le son de cette lettre est [z] et son écriture en arabe est : زاي.
  13. س – Sin : cette lettre se retranscrit par la lettre « s ». Le son de cette lettre est [s] et son écriture en arabe est سين.
  14. ش – Shin, se retranscrit phonétiquement par « sh » ou « ch ». Quant au son de cette lettre, elle se prononce [ch]. Son écriture arabe est : شين.
  15. ص – Sad, souvent transcrite d’un point de vue phonétique comme suit : « s » ou « S ». Quant à sa prononciation, il s’agit d’un « s » emphatique plus ou moins appuyé et son écriture en arabe est : صاد.
  16. ض – Dad : retranscrite « d » ou « D ». Sa prononciation est proche d’un « d » emphatique plus ou moins appuyé et son écriture arabe est : ضاد.
  17. ط – Ta : parfois retranscrite « t » et parfois retranscrite « T » ou même « 6 ». Il s’agit d’un « t » emphatique plus ou moins appuyé. L’écriture de cette lettre en arabe est : طاء.
  18. ظ – Za : généralement retranscrite par la lettre « z », minuscule ou majuscule. D’un point de vue de la sonorité, il s’agit d’un « z » emphatique, plus ou moins appuyé. En arabe, elle s’appelle : ظاء.
  19. ع – Ayn, souvent retranscrite par les caractères suivants : « ‘ » et « 3 ». Son articulation se compose d’un coup de glotte et son écriture est : عين.
  20. غ – Rayn : cette lettre se retranscrit souvent par « r » ou « gh ». Sa prononciation ressemble fortement au « r » prononcé à la parisienne. Son écriture est la suivante : غين.
  21. ف – Fa, généralement retranscrite par « f ». D’ailleurs, le son de cette lettre est [f] et son écriture en arabe est : فاء.
  22. ق – Qaf, retranscrite « q » ou parfois « 9 ». Le son se rapproche d’un « k » emphatique, plus ou moins appuyé. En arabe, on l’écrit : قاف.
  23. ك – Kaf, retranscrite phonétiquement par la lettre « k ». Quant à sa prononciation, il s’agit tout simplement du son [k], écrit en arabe : كاف.
  24. ل – Lam, que l’on retranscrit « l ». Le son est également [l] et son écriture arabe : لام.
  25. م – Mim, que l’on voit généralement retranscrite par la lettre « m ». Sa prononciation est d’ailleurs [m]. Enfin, son écriture arabe est la suivante : ميم.
  26. ن – Noun : se retranscrit le plus souvent par « n » et sa prononciation est également [n]. En arabe, nous l’écrivons comme ceci : نون.
  27. ه – Ha : cette lettre est souvent translittérée « h ». Quant à sa prononciation, il s’agit d’un « h » expiré, à l’anglaise.
  28. و – Waw : cette lettre se retranscrit par la lettre « w » et se prononce comme un [û] long, comme la lettre « w ».
  29. ي – Ya : que l’on retranscrit généralement « y » ou parfois « î ». Sa prononciation est celle d’un « î » long et en arabe, nous l’écrivons : ياء.

 

Voici une vidéo sur l’alphabet arabe sur notre chaine YouTube. :

 

         Quels outils pour étudier l’arabe ?

Voilà une question particulièrement intéressante que se posent de nombreux étudiants ! Afin d’éviter tout achat inutile, voyons ensemble quels sont les outils les plus éducatifs et efficaces pour progresser en arabe.

  • Dictionnaire arabe : Nul doute que ce manuel est l’un des premiers que doit se procurer l’étudiant en langue arabe ! Avec un dictionnaire arabe, vous pourrez élargir rapidement votre lexique et apprendre plus de vocabulaire arabe, in cha Allah.
  • Clavier arabe : Même si vous n’êtes pas encore parfaitement arabophone, investir dans un clavier arabe virtuel vous permettra de vous familiariser avec les lettres et la construction des mots puis des phrases. Cela vous motivera peut-être aussi à parler arabe avec d’autres personnes déjà arabophones (vivant par exemple en Afrique du Nord, au Proche-Orient, en Arabie, à Médine par exemple, la ville tant aimée du Prophète…)
  • Dictionnaire Arabe-français : Un dictionnaire bilingue peut s’avérer très pratique également pour apprendre les mots qui nous manquent tout en nous aidant de la traduction en français.
  • Texte arabe : Eh oui, l’un des secrets pour apprendre une langue étrangère, c’est de lire aussi souvent que possible ! Vous pourrez ainsi apprendre à lire l’arabe littéraire plus facilement, réviser des constructions grammaticales (grammaire arabe) que vous connaissez déjà et lire de façon plus fluide la suite de lettres et les syllabes qui se succèdent…
  • Le Coran : Une fois que vous avez appris à lire l’arabe, n’hésitez pas à vous entrainer régulièrement en lisant le Coran en arabe ! Cette lecture coranique vous aidera grandement dans votre apprentissage de la langue arabe in cha Allah, ainsi que dans votre apprentissage islamique.
  • Cahier d’écriture : Pour l’apprentissage des lettres et l’apprentissage de l’alphabet (consonne), il est vivement conseillé de se procurer un cahier d’écriture simple pour s’entraîner. Cela vous permettra d’apprendre à écrire les lettres et pourquoi pas, à vous lancer dans le monde calligraphique !

 

         Dialecte et arabe littéraire, quelles différences ?

Il arrive souvent que l’étudiant en langue arabe soit confronté à une variante de celle-ci : le dialecte, également appelé « Darija », parlé dans de nombreux pays. Le dialecte est le langage plus populaire et plus répandu utilisé par la population issue d’un pays arabophone. Largement inspiré de la langue arabe classique, le dialecte est parlé par des millions de personnes chaque jour dans le monde. Il est même considéré par certains comme une langue maternelle à part entière. Marocain, Algérien, Tunisien, Égyptien… Selon le pays, le dialecte ne sera pas tout à fait le même, amusant n’est-ce pas ?

 

          La langue arabe, la langue sémitique la plus parlée dans le monde

La langue arabe, au même titre que l’hébreu, l’amharique, l’ougaritique ou l’araméen, fait partie des langues sémitiques. Mais que signifient « sémitiques » ? Une langue sémitique est une langue qui, par ses caractéristiques (notamment linguistiques, phonétiques et ses graphies), se distingue largement des langues indo-européennes telles que le français, l’anglais ou l’allemand. Elle est généralement plus répandue dans la moitié Nord de l’Afrique jusqu’au Moyen-Orient.

 

Vous l’aurez compris, la langue arabe regorge de surprises et d’informations particulièrement étonnantes. Considérée comme une langue chantante aux douces sonorités, elle vous étonnera par sa beauté, ses particularités mais aussi par la facilité avec laquelle elle s’offre à l’étudiant motivé et désireux de l’honorer.

 

Et n’oubliez pas de télécharger notre livre gratuit pour apprendre à lire et écrire l’arabe !

 

livre gratuit
Livre gratuit pour apprendre l’arabe

Sophie

Dans la même catégorie

Commentaires

Le juillet 28, 2016 à 10:29 , coulibaly a dit :


As-salam aleykoum wa rahmatoulahi wa baracka touhou. Merci beaucoup pour ce site d'apprentissage de l'arabe. Grâce à site,ça ira plus vite pour apprendre à lire le Qur'an dans les premiers temps, Insh'Allah.Baracka lahou feek !!!


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le mai 19, 2016 à 10:36 , boujenanen a dit :


je suis super contente .j' espère que je vais vite apprendre et je pourrai lire en arabe.merci beaucoup


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.