Comment apprendre l'arabe

L’aspect accompli, inaccompli… Qu’est-ce que c’est ?

Le mai 6, 2022 , mis à jour le mai 16, 2022 — 6 minutes de lecture

Lorsque nous faisons nos premiers pas dans l’apprentissage de la langue arabe, nous ne savons pas toujours par quelles matières ou par quels ouvrages commencer. Vocabulaire arabe, orthographe, écriture arabe, grammaire, linguistique… Les supports d’apprentissage sont divers et variés. Parmi ceux-ci, nous pouvons également citer la conjugaison arabe, une matière que l’on croit à tort difficile, mais qui reste tout à fait accessible.

Voyons, dans cet article, quelques information précieuses sur la langue arabe en général et sur la conjugaison arabe en particulier, une matière importante à ne pas négliger pour progresser dans cette activité si noble que constitue l’apprentissage de l’arabe littéraire (ou arabe classique).

 

L’apprentissage de l’arabe, une étape importante pour tout musulman

Parfois appelé arabe littéraire, littéral ou encore arabe moderne ou arabe standard, la langue arabe est une langue parlée à travers le monde entier, notamment dans les pays d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et d’une partie de l’Afrique de l’Est. Elle constitue l’une des langues sémitiques les plus parlées et les plus appréciées du monde arabe.

Il faut savoir que la langue arabe possède une caractéristique qui la positionne bien au-dessus de toutes les autres langues, tel un piédestal qui lui a été attribué il y a de cela plus de 1400 ans : elle est la langue du Coran, la Parole d’Allah révélée au dernier des Prophètes et Messagers, Mouhammad ﷺ, par l’intermédiaire de l’ange Jibrîl, ‘alayhi salam.

En étant la langue du Coran, la langue arabe devient également celle des musulmans : les khoutba (discours du vendredi) se font en arabe, les savants publient des ouvrages religieux en arabe, la prière se fait en arabe, de même que les invocations, comme celles effectuées lors du pèlerinage en Arabie saoudite par exemple…

Ainsi, la maîtrise de la langue arabe est une étape pour tout musulman souhaitant progresser dans sa religion, dans ses apprentissages et parler arabe avec ses proches.

 

Le monde arabe : entre dialecte et arabe classique

De nos jours, il faut savoir que la langue arabe s’étend en deux catégories à la fois distinctes et proches : l’arabe littéral (ou arabe classique) et l’arabe dialectal.

  • D’une part, l’arabe littéral, parfois appelé « arabe standard » est la langue officielle de nombreux pays arabophones. Dans ceux-ci, les échanges officiels, les discours politiques ou encore les supports d’apprentissage sont dans cette langue.
  • D’autre part, l’arabe dialectal, ou « darija » est une langue très proche de la précédente mais contenant certaines particularités ou différences que le langage oral et non conventionnel défend. Darija marocain (ou « arabe marocain »), égyptien, libanais, algérien, tunisien… Chaque pays du Maghreb et d’ailleurs compte son propre dialecte arabophone.

Ainsi, dans les pays arabes, les locuteurs ont pris pour habitude d’alterner entre l’arabe littéraire, plus classique et officiel et le dialecte du pays, plus populaire, oral et quotidien.

 

Comment apprendre l’arabe littéraire ?

Pour ceux qui souhaitent suivre un enseignement de l’arabe et ainsi, apprendre à parler arabe et à s’exprimer aisément dans cette langue, sachez qu’il est tout à fait possible de s’inscrire à des cours, que ceux-ci soient en présentiel ou à distance, sur Internet.

Il est vrai que les cours d’arabe sont aujourd’hui accessibles et il est possible de progresser sereinement sur le chemin de l’apprentissage et de la maîtrise de cette noble langue, même si vous êtes encore débutants.

Découverte puis mémorisation de l’alphabet arabe, apprentissage de la bonne prononciation des lettres puis des mots arabes, apprentissage de la lecture et de l’écriture… Au fil des semaines et des séances d’enseignement, vous serez de plus en plus à l’aise, in cha Allah.

N’hésitez pas à vous lancer dans des cours avec un proche à vous, ou même plusieurs. Cela vous permettra de garder une certaine motivation, de vous entraider au quotidien et pourquoi pas, de réviser ensemble les leçons.

Vous pouvez également vous munir d’un dictionnaire arabe-français et d’un dictionnaire arabe unilingue qui vous permettront de progresser en vous familiarisant toujours un peu plus avec l’ordre alphabétique et la construction de chaque mot arabe.

 

Quelles sont les matières enseignées dans un cours d’arabe ?

Si vous décidez de suivre des cours de langue, vous découvrirez rapidement que plusieurs matières vous attendent. En effet, une fois que vous saurez lire l’arabe, il sera temps de passer à la vitesse supérieure.

D’ailleurs, vous vous rendrez alors compte qu’apprendre une langue telle que l’anglais ou l’espagnol n’est pas si différent que d’apprendre l’arabe ! Cours de grammaire arabe, de vocabulaire arabe (ou lexique arabe), d’expression orale et écrite, éventuellement de linguistique… Les matières enseignées sont les mêmes !

Et il est important de souligner que chacune de ces matières vous permettra de découvrir une nouvelle facette de la langue arabe classique, des règles qui la constituent et de toute la beauté qu’elle renferme.

 

La conjugaison arabe : pas si difficile !

Il est vrai que le mot « conjugaison » peut parfois faire peur à certains. Surtout lorsque nous repensons à nos leçons de conjugaison en langue française à l’école primaire. Imparfait de l’indicatif, subjonctif, conditionnel, impératif, verbes à l’infinitif, passé-composé, futur simple, plus-que-parfait, passé simple… Il n’a pas toujours été facile de conjuguer les verbes à tous les temps dans notre enfance, avouons-le !

Mais en arabe, il faut savoir que la conjugaison des verbes est plus simple car il existe moins de temps. Ainsi, en langue arabe, nous trouvons :

  1. l’accompli – الماضي : qui indique une action achevée (que l’on nomme parfois : conjugaison en arabe du passé).
  2. l’inaccompli – المُضارِع : qui indique une action inachevée, en cours ou désignant une action habituelle. L’aspect inaccompli se divise d’ailleurs en trois formes : l’indicatif, le subjonctif et l’apocope. Certains le nomment : conjugaison en arabe du présent, ce qui n’est pas tout à fait correct.
  3. l’impératif – الأَمْرُ : tous les verbes conjugués à l’impératif désignent un ordre ou un conseil qu’une personne adresse à son interlocuteur (comme en français).

 

Ainsi, comme vous pouvez le voir, l’apprentissage de la langue arabe n’est pas difficile et sa conjugaison est là pour le prouver. Avec de la persévérance, de la motivation et quelques efforts, vous vous rendrez vite compte, bi idhni Llah, qu’il s’agit là d’une langue accessible à tous. Et quel honneur pour nous, d’apprendre et d’étudier une langue mise en lumière par le Noble Coran et le dernier des Prophètes, celui qui est venu avec la vérité, tel une lampe éclairant le chemin menant au Paradis, Mouhammad ﷺ.

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.