Comment apprendre l'arabe

Aucune œuvre ne se perd auprès d’Allah !

Le mars 26, 2022 , mis à jour le juillet 1, 2022 — 6 minutes de lecture

Lorsque l’on commence à apprendre la langue arabe et à la découvrir de façon plus rigoureuse, nous découvrons qu’elle se compose de diverses matières tout aussi intéressantes les unes que les autres. Parmi elles, nous pouvons citer le lexique arabe (ou vocabulaire arabe). En étudiant cette matière, nous découvrons un large choix de mots abordant des thématiques différentes telles que la famille. Ainsi, nous apprenons à dire : grand-père en arabe, ou encore : homme en arabe. Autant de mots et de domaines que chaque musulman et chaque musulmane ont à cœur d’apprendre et de découvrir.

Dans cet article, voyons ensemble quels sont les mots arabes qu’il existe pour désigner un homme et quelles sont les différentes variantes. Nous verrons également quelques exemples directement tirés du Saint Coran faisant allusion aux hommes.

 

Comment dit-on « homme » en langue arabe classique ?

En arabe classique, il faut savoir que différents noms existent pour désigner un homme.

  • Le plus courant et le plus connu, même par les débutants en langue arabe, c’est bien sûr : رَجُل. Au pluriel, nous dirons en arabe standard : رِجال. Ce terme est d’ailleurs présent dans le Coran, dans la sourate An-Nisâ’, au verset 7. En effet, Allah dit, dans une traduction du sens du verset :

{Aux hommes revient une part de ce qu’ont laissé les père et mère ainsi que les proches ; et aux femmes, une part de ce qu’ont laissé les père et mère ainsi que les proches, que ce soit peu ou beaucoup : une part fixée.}

  • Un autre mot arabe très répandu pour désigner un homme est le mot : الإنسان. Ce mot se trouve dans de nombreux passages coraniques, notamment dans la sourate An-Nissâ’. Allah dit dans le verset coranique 28 :

{Allah veut vous alléger (les obligations,) car l’homme a été créé faible.}

  • Il existe également en arabe littéral le mot : ناس, que l’on peut traduire par : « les gens », ou encore : « les hommes ». Par exemple, dans la sourate Al Baqarah, verset 21, Allah dit :

{Ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous la piété.}

  • Enfin, sachez que d’autres mots arabes existent encore pour désigner l’homme de façon générale, tels que les mots : المرء ou encore : شخص.

 

Homme ou femme, Allah récompense chaque personne

Dans d’autres passages du Coran, c’est un autre mot arabe qui est employé pour parler de l’homme, de la personne de sexe masculin. Il s’agit du mot : ذكر. Ce mot est notamment utilisé dans la sourate coranique Âl ‘Imrân, verset 195, où Allah dit :

{Leur Seigneur les a alors exaucés (disant) : « En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres. Ceux donc qui ont émigré, qui ont été expulsés de leurs demeures, qui ont été persécutés dans Mon chemin, qui ont combattu, qui ont été tués, Je tiendrai certes pour expiées leurs mauvaises actions, et les ferai entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, comme récompense de la part d’Allah. » Quant à Allah, c’est auprès de Lui qu’est la plus belle récompense. (Sourate Âl ‘Imrân, verset 195)

Il s’agit là d’un passage particulièrement intéressant et bénéfique pour tout musulman et toute musulmane. Dans son Tafsîr (ouvrage islamique expliquant le sens des versets), le savant Ibn Kathîr explique :

« Sa Parole {Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme} est une explication de la réponse. Ainsi, Il leur répondit qu’aucune œuvre ne se perd auprès de Lui, et au contraire, Il récompense chaque personne qui œuvre avec équité, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme. »

SubhanAllah !

 

Apprendre l’arabe littéraire pour se rapprocher de sa religion

Lorsque nous lisons le Tafsîr de grands savants de l’Islam tels qu’Ibn Kathîr, nous comprenons à quel point la langue arabe est importante est essentielle à tout musulman. Il est donc tout naturel, pour chacun d’entre nous, de vouloir prendre des cours d’arabe dans l’espoir de devenir un jour arabophone, in cha Allah. Quel honneur, n’est-ce pas ?

Pour apprendre l’arabe, langue sémitique, sachez que prendre des cours avec un professeur d’arabe pédagogue et compétent est l’une des meilleures options possibles. Lors de ces cours de langue, vous suivrez notamment des enseignements concernant le lexique arabe, la grammaire arabe, la linguistique, l’écriture arabe ou encore l’alphabet (alphabet arabe). Ces cours vous permettront d’apprendre à parler arabe mais aussi à lire et à progresser sereinement vers la maîtrise de l’arabe.

Pour avancer plus rapidement et vous familiariser avec les mots en arabe, il est tout à fait recommandé de se procurer un dictionnaire arabe et pourquoi pas, un dictionnaire arabe-français pour élargir son vocabulaire et mémoriser plus de mots.

Il faut savoir que l’arabe littéral, parfois appelé arabe moderne ou encore arabe standard moderne, est la langue officielle de nombreux pays à travers le monde. Maroc, Algérie, Tunisie (Afrique du Nord), Égypte, Syrie, pays du Golfe, du Proche Orient et de la péninsule arabique (Arabie saoudite par exemple)… Tous les habitants de ces pays arabes sont généralement des locuteurs parfaitement arabophones (parlant arabe).

 

Et pourquoi ne pas découvrir l’arabe dialectal aussi ?

Dans le monde arabe, il faut savoir que le dialecte (ou arabe dialectal, darija) occupe également une place très importante auprès de la population. Parmi les dialectes que nous pouvons citer, il y a le dialecte marocain (ou arabe marocain), l’algérien (arabe algérien), le tunisien (dialecte tunisien), mais aussi le libanais, l’égyptien (arabe égyptien), le syrien…

Ainsi, selon la région dans laquelle se trouve le locuteur, il apprendra, dès sa naissance, à s’exprimer au quotidien dans un dialecte précis, comme on peut trouver au Maghreb par exemple.

Par ailleurs, sachez que les dialectes (ou langues dialectales parlées) n’empêchent en rien l’apprentissage de l’arabe ainsi que l’enseignement de l’arabe classique dans les écoles et les établissements divers d’apprentissage. Ainsi, chaque enfant parle arabe, sait lire l’arabe et s’exprime dans cette noble langue aisément.

 

Comme vous pouvez le comprendre, en s’approchant un peu plus de la langue arabe et de toute la beauté qu’elle renferme, nous partons à la découverte de mots arabes inconnus et de phrases nouvelles, notamment au travers d’un texte arabe par exemple. Au fil de l’apprentissage de la langue arabe, langue internationale, nous nous rapprochons aussi du Coran, la Parole d’Allah révélée au Prophète ﷺ, et élargissons notre lexique, qu’il s’agisse du mot Homme en arabe, ou de n’importe quel autre mot arabe.

 

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.