Comment apprendre l'arabe

Al Karaz : Un fruit d’été riche en bienfaits antioxydants

Le août 4, 2022 , mis à jour le août 13, 2022 — 7 minutes de lecture

Cerise griotte, bigarreau, burlat, guigne… Les variétés de ce délicieux fruit à la chair ferme et juteuse sont diverses et variées ! Et comme vous l’avez sans doute deviné, c’est à ce fruit que nous allons nous intéresser dans cet article ! Comment se dit cerise en arabe ? À quelle période la récolte-t-on ? Pour en savoir plus sur le fruit du cerisier et ainsi, élargir son vocabulaire arabe, lisez la suite de notre article !  

Comment se dit cerise en arabe ?

En langue arabe littéraire (que l’on appelle parfois « arabe littéral »), la cerise se dit : كرز et se retranscrit phonétiquement comme suit : Karaz. Afin de perfectionner la prononciation de ce nouveau mot arabe, voici un enregistrement audio réalisé par notre professeur d’arabe :   Al Karaz désigne donc le fruit du cerisier, reconnaissable par sa forme de cœur, sa peau rouge, sa chair sucrée et juteuse, son noyau et son pédoncule. La récolte de celui-ci se déroule un peu plus d’un mois après la floraison de l’arbre, entre les mois de mai et de juillet selon les variétés. Lorsque la couleur des cerises devient homogène, cela signifie qu’elles sont arrivées à pleine maturité. Il est donc temps de les cueillir et de profiter de leur chair ferme et de leur saveur inimitable ! Cerise noire, pourpre, rouge sombre, au teint foncé ou plus clair…Il existe diverses variétés de ce fruit rouge.
  • La plus répandue et la plus consommée à travers le monde n’est autre que la cerise burlat, née d’un croisement entre un bigarreau et un merisier. On la reconnait aisément par sa couleur rouge foncé, signe de sa teneur riche en anthocyanine, un antioxydant particulièrement profitable pour l’organisme en général et la peau et les cellules en particulier.
  • La cerise griotte quant à elle, est issue des cerisiers griottes parfois appelés cerisiers acides. Elles se définissent notamment par des chairs plus douces et moins fermes et une saveur légèrement plus acide que les autres.
  • La cerise guigne est un fruit doux, parfait pour les clafoutis. Elle est dotée d’une chair tendre et juteuse qui régale aussi bien les petits que les grands.
  • Quant à la cerise bigarreau Napoléon, il s’agit d’une variété particulière se caractérisant principalement par sa chair blanche et ferme et son calibre supérieur à la moyenne.
 

La cerise en cuisine

De nos jours, la cerise constitue un ingrédient naturel et sain très apprécié en cuisine, notamment en pâtisserie. L’un des plus célèbres desserts à base de cerise, c’est bien sûr le clafoutis, un gâteau originaire du Limousin composé de cerises entières, dénoyautées ou non. Un autre gâteau très apprécié est le Cherry pie, une tarte américaine douce et croquante à la fois, ressemblant légèrement à une tourte et que l’on cuit au four. Confiture, coulis, sirop, salades de fruits, forêt noire, gâteau basque, boisson détox, gratin de fruits rouges, cake aux fruits confits… Les idées de recettes mettant en lumière toute la saveur sucrée des cerises ne manquent pas !  

L’apprentissage de l’arabe : une étape décisive pour tout musulman

Encore une fois, en découvrant un nouveau mot de vocabulaire arabe, tel que « cerise » en arabe, nous en apprenons plus sur cette noble langue qui nous est si chère. Nous élargissons notre lexique et espérons pouvoir continuer de progresser dans l’apprentissage de l’arabe. Il est vrai qu’il s’agit là d’une langue particulièrement importante pour tout musulman et toute musulmane. En effet, l’arabe littéraire constitue, sans nul doute, la clé permettant d’accéder à un univers grandement bénéfique pour la foi : celui du Coran, de la Sounnah et de la science religieuse en général. Apprendre l’arabe signifie donc façonner avec patience cette clé si essentielle qui nous permettra de profiter d’un trésor inestimable, celui de la connaissance de notre religion. Pouvoir ouvrir n’importe quelle page du Coran, la Parole d’Allah, la lire sans difficultés et la comprendre, n’est-ce point le rêve de chacun d’entre nous ? Atteindre une maîtrise de l’arabe suffisante pour ouvrir un livre arabe de science islamique, n’est-ce pas un honneur ? Se rendre dans un pays musulman et échanger avec ses locuteurs, n’est-ce pas là un moyen de se rapprocher de ses frères et sœurs afin que chacun soit profitable à l’autre ? Ce sont bien pour toutes ces raisons que chacun d’entre nous doit pouvoir se lancer dans l’apprentissage de la langue arabe classique, une langue sémitique incomparable, claire, explicite, noble, langue du Coran, dont Allah ‘aza wa jall a assuré la préservation. Et Il est le Digne de louanges, Celui qui est capable de toute chose.  

Comment apprendre l’arabe littéraire ?

Pour apprendre l’arabe classique, parfois nommé arabe standard, différentes méthodes sont à disposition des débutants. Cours d’arabe en ligne, cours en présentiel dans une mosquée, dans un centre de langues, cours à l’étranger dans un Markaz… Les modalités et manières d’apprendre l’arabe standard moderne sont diverses. À vous donc, de voir, en fonction de vos possibilités et de vos disponibilités, quelle méthode vous conviendra le mieux. Lors de ces cours, diverses compétences seront visées : apprentissage et mémorisation de l’alphabet arabe, travail sur la bonne prononciation des lettres puis des mots arabes, expression orale et écrite, compréhension orale et écrite… Tous ces objectifs et bien d’autres vous permettront, progressivement d’apprendre à parler arabe et de comprendre des locuteurs arabophones. Par ailleurs, plusieurs matières seront étudiées, au même titre que l’apprentissage de n’importe quelles langues étrangères : grammaire arabe, conjugaison, lexique arabe, linguistique… Votre enseignant aura à cœur de vous accompagner lors de chacune des étapes de votre apprentissage de la langue arabe. Pour faciliter celui-ci, vous pourrez vous munir de quelques outils et accessoires bénéfiques comme un dictionnaire arabe ou arabe-français, un clavier arabe et pourquoi pas, un répertoire classant chaque mot arabe nouveau que vous venez d’apprendre.  

La langue arabe aujourd’hui dans le monde

Aujourd’hui, la langue arabe est la langue officielle de 25 pays dans le monde qui se réunissent en Afrique du Nord et au Proche Orient. L’ensemble de ces pays constituent ce qu’on appelle communément le « monde arabe », un monde parfaitement arabophone où les habitants parlent arabe couramment. Par ailleurs, il n’est pas rare d’entendre les habitants de ces pays parler un dialecte local que l’on appelle Darija. Arabe marocain, libanais, algérien, égyptien, tunisien… Ces dialectes sont utilisés au quotidien par des millions de locuteurs. Il s’agit d’un arabe parlé, existant uniquement à travers les échanges et les dialogues oraux des habitants.   Vous l’aurez compris, la langue arabe dispose d’un patrimoine et d’une histoire riches qui illuminent encore aujourd’hui les musulmans à travers le monde. À nous donc, de multiplier les efforts afin de maîtriser cette noble langue et de compter parmi ceux qui l’utilisent au quotidien.

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.