Comment apprendre l'arabe

At-Toût : Un faux-fruit prenant de plus en plus de place dans nos assiettes

Le octobre 11, 2022 , mis à jour le décembre 1, 2022 — 10 minutes de lecture

L’apprentissage de l’arabe, que certains qualifient de compliqué ou de difficile reste pourtant très accessible pour celui qui cherche à progresser sur le chemin de sa religion et comprendre la Parole d’Allah, le Noble Coran. Parmi les moyens de maîtriser cette noble langue, il y a bien sûr l’acquisition d’un vocabulaire arabe varié et riche. Dans ce nouvel article, nous allons donc partir à la découverte d’un nouveau mot : la mûre. Comment dit-on mûre en arabe ? Comment prononce-t-on le nom de ce délicieux fruit ? Réponses ci-dessous !  

Comment dit-on mûre en arabe ?

Dans la langue arabe, la mûre se dit توت – Toût. Il s’agit là d’un nom relativement simple à prononcer. Attention toutefois à ne pas oublier la prolongation avec le و – wâw. Voici d’ailleurs un enregistrement préparé par notre professeur d’arabe pour vous accompagner.   At-Toût désigne donc la mûre, parfois appelée mûre sauvage, un fruit rouge issu de la ronce commune, un buisson recouvert d’épines appartenant à la famille des Rosacées. De couleur foncée et apparaissant au cours de l’été, At-Toût révèle toute sa saveur et ses délicieux arômes vers la fin du mois d’août et au cours du mois de septembre. Accompagné d’un goût sucré et gourmand, At-Toût est considéré comme un faux-fruit puisqu’il n’est pas issu du pistil d’une fleur. Quoi qu’il en soit, cela n’empêche en rien son consommateur de profiter de ses saveurs et de l’intégrer dans sa cuisine et ses recettes à diverses occasions. Riche en vitamines et en antioxydants, la mûre est un anti-inflammatoire naturel. Il permet, par la volonté d’Allah, de maintenir son transit intestinal en bonne santé. Quant aux feuilles qui l’accompagnent, elles sont particulièrement appréciées sous forme de tisane une fois séchées. Ces infusions permettent notamment de soigner les inflammations de la gorge et de purifier les toxines. Un véritable bienfait dont la demande mondiale ne cesse de croître. Et les louanges reviennent de droit à Allah Seul.  

La langue arabe, une langue difficile ?

Comme vous pouvez le voir, acquérir du vocabulaire arabe n’est pas une tâche compliquée à condition d’être investi et de réviser régulièrement ses acquis afin de ne pas les perdre. Pourtant, de nombreuses personnes pensent qu’apprendre l’arabe littéraire est semé d’embûches. Certaines d’entre elles n’hésitent pas à dire qu’il s’agit d’une des langues les plus difficiles à apprendre à travers le monde ! Malgré ces difficultés apparentes, nous comptons aujourd’hui plus de 300 millions de locuteurs arabophones sur notre planète, ce qui en fait la cinquième langue la plus parlée sur terre. SubhanAllah ! Elle est d’ailleurs l’une des plus anciennes langues vivantes, son usage ayant été notamment préservé par son statut de langue du Coran, la Parole d’Allah, récitée chaque jour par des millions de musulmans et de musulmanes. Ainsi, l’arabe standard moderne, contrairement aux dires de certains, reste aujourd’hui une langue très accessible sur de nombreux points. L’un des arguments en faveur de cette assertion concerne bien évidemment la facilité d’accès de son alphabet. En effet, l’alphabet arabe se compose de 28 consonnes, de 3 voyelles brèves et de 3 voyelles longues. Parmi ces consonnes, nombre d’entre elles sont très proches voire identiques au son produit par les lettres de l’alphabet latin auquel nous sommes habitués. Ainsi, pour apprendre à lire l’arabe, il suffit de connaître le son de chacune de ces lettres et de savoir associer celles-ci à l’une des trois voyelles courtes ou longues. Reconnaître, différencier et mémoriser chacune de ces lettres est particulièrement aisé et il n’est pas rare de voir des élèves apprendre à lire l’arabe en seulement quelques semaines. Enfin, sachez que l’un des moyens d’apprendre à parler arabe et de suivre un enseignement de l’arabe efficace et couronné de succès, c’est bien sûr de faire preuve de persévérance. Et ce, en gardant notamment en tête pour quelles raisons nous nous sommes lancés dans cet apprentissage. Constance, patience, motivation, persévérance… Voilà les maîtres-mots qui doivent nous accompagner tout le long de cette aventure linguistique unique !  

Pour quelles raisons apprendre l’arabe ?

Pour garder une volonté de fer et une motivation constante, il est donc important d’identifier les raisons pour lesquelles nous souhaitons nous lancer dans l’apprentissage de l’arabe moderne.
  • Parmi ces raisons, il y a la volonté pour le croyant et la croyante de comprendre, méditer et mettre en pratique la Parole d’Allah, le Noble Coran. En comprenant l’arabe, chaque musulman peut lire et mémoriser une sourate coranique et méditer sur ses enseignements afin de les mettre en pratique. Et nous demandons à Allah azza wa jal qu’Il nous aide à atteindre ce noble objectif.
  • Parmi les raisons de vouloir suivre des cours d’arabe, nous pouvons également citer la volonté de comprendre n’importe quel ouvrage de science islamique, des recueils de hadiths, des résumés de grands savants, des cours audios ou vidéos. Et ce, afin d’en apprendre plus sur sa religion et progresser aussi bien dans sa science religieuse que dans sa maîtrise de l’arabe.
  • Si vous résidez dans un pays où la langue officielle est l’arabe classique, cela peut constituer une raison supplémentaire de vouloir progresser rapidement dans cette langue. Pouvoir échanger avec la population locale arabophone, comprendre les journaux, les discours officiels, le contenu des papiers administratifs… Constituent autant de raisons de vouloir apprendre la langue arabe classique.
  • Si vous souhaitez vous installer dans un pays du monde arabe (Afrique du Nord, Moyen-Orient, Proche Orient, péninsule arabique…). Que ce soit pour raisons professionnelles ou religieuses, si vous comptez vous installer dans un pays arabophone, il est recommandé de commencer son apprentissage de l’arabe avant le départ. Une fois sur place, vous serez alors en mesure de lire les panneaux, les affiches, de vous faire comprendre à l’aide d’un vocabulaire simple et clair et d’échanger avec des arabophones au sujet de questions simples et utiles, bi idhni Llah.
En vous fixant une visée claire et un but précis, vous garderez, par la volonté d’Allah, une motivation à toute épreuve et poursuivrez sereinement votre apprentissage de cette noble langue, parfois appelée arabe littéral ou encore, arabe littéraire.  

Quel type de langue arabe apprendre ?

Arabe classique, arabe  parlé, dialecte des pays arabes, darija, arabe dialectal… Lorsque nous parlons de l’apprentissage de l’arabe, différents noms très différents les uns des autres apparaissent. Ceux-ci ne désignent pas toujours le même niveau de langue. En effet, il est courant de diviser cette noble langue en deux catégories.
  1. La première catégorie : l’arabe classique. Très présent dans les pays arabophones tels que l’Égypte, la Syrie, les pays du Maghreb – le Maroc, la Tunisie et l’Algérie – ou encore la Libye, on le retrouve, entre autres, dans les papiers et discours officiels, dans les programmes et manuels scolaires, et bien sûr, dans les centres universitaires et les instituts littéraires et religieux. Il constitue la langue officielle de nombreux pays et bénéficie d’une réputation à la hauteur du rang et de la noblesse qu’elle mérite. Langue du Coran et langue de notre Prophète ﷺ, elle est l’une des plus anciennes langues parlées au monde et la plus chérie par les musulmans de la planète.
  2. La deuxième catégorie : l’arabe dialectal. Il regroupe de multiples langues parlées au quotidien entre les populations arabophones. Arabe marocain (ou dialecte marocain), libanais, algérien, tunisien, dialecte égyptien, syrien… Chaque pays arabe possède son propre dialecte trouvant malgré tout son origine et ses racines dans la langue arabe. L’émergence de ces langages dialectaux a vu le jour au fil des siècles et des générations. Il s’agit d’un langage parlé et non écrit, employé dans les affaires courantes telles que les transactions, la vente, l’échange et les discussions avec les proches, les commerçants et les différents acteurs de la société dans son ensemble.
De façon générale, il est bien évidemment préférable de privilégier l’apprentissage de la langue arabe dite classique ou littéraire. En effet, cette langue écrite est universelle et permet, en plus de comprendre le Coran, les hadiths et les ouvrages religieux, d’échanger avec des arabophones du monde entier, notamment lors du pèlerinage à La Mecque. Même si les langues dialectales sont parfois plus faciles à apprendre et plus pratiques pour échanger avec la population locale du pays où on souhaite s’installer, l’apprentissage de l’arabe classique reste un objectif plus noble et plus intéressant d’un point de vue linguistique.  

Lire et écrire l’arabe : L’objectif premier de l’apprenant

Avant de se lancer dans des cours de grammaire arabe ou de conjugaison, l’une des premières étapes à franchir c’est bien sûr celle de la découverte de l’alphabet et de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture arabe. Et pour cela, rien de tel que des cours d’arabe adaptés à vos besoins et à vos disponibilités. Adaptés aux débutants, ces cours vous permettront de découvrir chaque lettre, chaque consonne, chaque voyelle et chaque prolongation afin de lire de façon fluide et de maîtriser les gestes d’écriture. Au fil des semaines, in cha Allah, vous apprendrez à lire et écrire des mots arabes puis une phrase en arabe. Le début d’un long voyage aussi intéressant que bénéfique ! Pour apprendre l’alphabet et la construction du mot arabe, plusieurs possibilités vous sont offertes. Parmi celles-ci, nous pouvons bien évidemment citer les cours en ligne proposés par des instituts de langue. Les cours dispensés sont généralement disponibles sur la plateforme 24h/24 et 7j/7. Vous vous familiariserez ainsi avec les sons de chaque lettre et la lecture progressive de phrases. Une fois cette première étape franchie, bien d’autres domaines vous attendent au travers de ces cours de langue : lexique arabe, conjugaison, expression orale et écrite, grammaire… Autant d’occasions à saisir pour se rapprocher davantage de cette magnifique langue sémitique, langue du Coran.   Et nous demandons à Allah ‘azza wa jal de nous compter parmi ceux qui comprennent Sa Parole, la méditent et la mettent en pratique. Il est certes capable de toute chose. Et que les éloges et le Salut d’Allah soient sur notre Prophète et Messager ﷺ, sur sa famille et l’ensemble de ses Compagnons.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.