Comment apprendre l'arabe

Allah, Le Pourvoyeur par excellence

Le juillet 5, 2022 , mis à jour le août 12, 2022 — 8 minutes de lecture

Vous souhaitez élargir votre vocabulaire arabe en apprenant de nouveaux mots et ainsi, apprendre à communiquer plus facilement ? Cet article est fait pour vous ! Nous allons y découvrir ensemble un nouveau mot arabe appartenant au domaine des fruits et légumes : la pomme. Comment dit-on pomme en arabe ? Comment bien prononcer le mot ? Lisez la suite pour en savoir plus !  

Comment dit-on pomme en arabe ?

En langue arabe, la pomme se dit : تُفَّاح. En transcription phonétique, nous écrirons alors : « touffah » ou « touffâh ». Concernant la prononciation de ce mot, voici un audio qui vous permettra de vous exercer et ainsi, améliorer votre maîtrise de l’arabe :     Dans le dictionnaire arabe, nous trouvons la définition suivante : ثَمْرَةٌ تُؤْكَلُ, qui signifie : fruit comestible. En effet, riche en bienfaits pour la santé et très savoureuse avec sa chair ferme et juteuse à la fois, la pomme fait partie des nombreux fruits dont Allah, par Ses largesses, nous a fait don dans ce bas monde.  

Les fruits, un bienfait d’Allah

Dans le Noble Coran, la Parole d’Allah révélée en langue arabe à son Prophète Mouhammad ﷺ par l’intermédiaire de l’ange Jibrîl ‘alayhi salam, nous retrouvons de nombreux passages faisant allusion aux bonnes nourritures et aux délicieux fruits qu’Allah attribue à Ses serviteurs. Par exemple, dans la sourate Al Baqarah (sourate coranique La Vache), au verset 22, Allah dit :

{C’est Lui qui, pour vous, a fait de la terre un lit, et du ciel un toit. Il fait descendre du ciel la pluie par laquelle il fait surgir toutes sortes de fruits pour votre subsistance. N’attribuez donc pas d’égaux à Allah, alors que vous savez [qu’il n’en existe point].}

Dans son tafsîr, le savant et imam musulman, Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit au sujet de ce verset :

« Allah expose ici l’unicité dans l’adoration par le fait qu’Il est le bienfaiteur envers Ses serviteurs, en les tirant du néant vers l’existence, en les couvrant de bienfaits apparents et cachés, en ayant fait pour eux de la terre un lit, c’est-à-dire en l’ayant aplanie comme un lit et ancrée et établie par des montagnes élevées. »

Il explique ensuite au sujet des fruits récoltés sur terre :

« Il [Allah] a descendu pour eux la pluie du ciel au moment où ils en ont besoin. Et Il a fait surgir pour eux toutes sortes de cultures et de fruits, telle une subsistance pour eux et leurs bétails. »

 

L’arabe classique, une langue préservée

En étudiant l’arabe littéraire, de nouveaux mots de vocabulaire ou encore en lisant un ouvrage islamique comme le Tafsîr, nous nous rendons bien compte de la place qu’occupe cette noble langue dans le cœur de tout musulman. Il est vrai que l’arabe littéral (parfois appelé arabe moderne ou arabe standard) est avant tout la langue du Coran, une langue préservée dans le Mushaf, le dernier Livre révélé dont Allah a assuré la préservation. D’ailleurs, dans la sourate Al Hijr, verset 9, Allah dit à ce propos :

{En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien.}

Dans son Tafsîr, le savant Ibn Kathîr commente ce verset coranique en disant :

« Allah établit que c’est Lui qui a révélé à Son Messager le Coran et que c’est Lui qui le préserve de toute transformation et altération. »

La langue arabe est également une langue sémitique, dont les origines anciennes ont traversé les générations et parcouru les siècles. Langue officielle de nombreux pays, notamment au Maghreb en Afrique du Nord,  nous retrouvons aujourd’hui l’arabe standard moderne aussi bien dans les manuels scolaires des pays arabes que dans les livres de science religieuse. Par sa richesse et sa noblesse, de plus en plus de musulmans se tournent vers elle, impatients d’apprendre à parler arabe et d’apprendre l’arabe littéraire en général. Elle fait également partie des langues étrangères les plus prisées à travers le monde, tout comme le français.  

Quatre conseils pour se lancer dans l’apprentissage de la langue arabe

Si vous souhaitez vous lancer dans l’apprentissage de l’arabe, voici quelques conseils qui, nous l’espérons, se révèleront particulièrement utiles pour atteindre vos objectifs. Ces conseils sont d’ailleurs valables pour l’apprentissage de tout autre langue étrangère.
  • Suivre une progression cohérente : pour devenir arabophone, il est important de suivre une méthodologie et une progression claires et cohérentes, souvent mises en place par un professeur d’arabe. Apprendre l’alphabet, les voyelles, apprendre à lire un mot arabe puis une phrase, maîtriser l’écriture arabe puis suivre des cours de linguistique, de grammaire, de conjugaison… Tous ces domaines doivent être abordés progressivement au fil des progrès de l’élève lors des cours d’arabe.
  • Bien choisir ses modalités d’apprentissage de l’arabe : cours à distance ? Cours en présentiel ? Cours enregistrés ou en direct ? Apprendre l’arabe nécessite de faire des choix. Par conséquent, n’hésitez pas à prendre votre temps pour vous renseigner et identifier quel type d’enseignement de l’arabe vous conviendra le mieux.
  • S’entourer d’étudiants aussi motivés que vous : que vous soyez débutants ou non, il est vivement conseillé de choisir dans son entourage proche une ou deux personnes partageant la même envie que vous de connaître les lettres de l’alphabet, de savoir lire l’arabe et de devenir, in cha Allah, arabophones.
  • Voyager dans le monde arabe : en partant directement au contact de la culture arabe et de sa langue unique, vous aurez l’occasion d’échanger avec des locuteurs du pays et de découvrir l’arabe dialectal, également appelé Darija. Arabe marocain, dialectes égyptien, libanais, tunisien, algérien, dialecte de la péninsule arabique… Autant d’occasions de s’ouvrir au monde et de devenir bilingue in cha Allah.
 

De quels supports ai-je besoin pour apprendre la langue arabe ?

Selon vos besoins, certains supports d’apprentissage se révèlent particulièrement utiles.
  • Pour apprendre l’alphabet arabe par exemple, et connaître chaque lettre arabe, il est possible de se munir d’un manuel scolaire ou pédagogique. Généralement, ces supports s’accompagnent de lignes d’écriture (ou graphie) pour vous aider à apprendre à écrire en arabe.
  • Pour apprendre à lire l’arabe (lire chaque support écrit en arabe), un manuel progressif mettant en lumière la construction des syllabes et la prononciation des sons constitue un support essentiel. Vous pourrez alors vous entraîner régulièrement à la lecture, seul ou accompagné(e) de vos proches. En vous exerçant régulièrement, vous serez rapidement en mesure de lire un texte arabe, in cha Allah.
  • Pour élargir son vocabulaire, un dictionnaire arabe-français et un dictionnaire uniquement en arabe sont deux ouvrages à avoir chez soi et à consulter régulièrement. Vous pourrez, en parallèle, tenir un répertoire où vous classerez les mots de lexique arabe à mémoriser par ordre alphabétique.
  • Enfin, pour s’exercer à l’expression écrite, vous pouvez vous munir d’une clavier arabe. Facile à trouver dans le commerce, il vous aidera à former des mots en arabe et à vous familiariser avec l’expression écrite en arabe.
    Grammaire arabe, écriture des consonnes et mots arabes (comme pomme en arabe), découverte d’un vocabulaire riche, cours d’expression orale (parlée) et écrite… Les cours de langue arabe classique se déclinent en diverses matières pour vous permettre d’apprendre cette noble langue et ainsi, avancer sereinement dans vos apprentissages religieux.   Et nous demandons à Allah ‘aza wa jall de nous faciliter l’apprentissage de cette noble langue et de nous accorder la bonne compréhension de notre religion. Il est certes capable de toute chose. Et que Ses éloges et Ses bénédictions soient sur notre Prophète Mouhammad ﷺ, sa famille et l’ensemble de ses Compagnons.

Autres vocabulaires

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.