Comment apprendre l'arabe

« Une preuve pour des gens qui réfléchissent ! »

Le juillet 4, 2022 , mis à jour le décembre 1, 2022 — 7 minutes de lecture

Bienvenue à tous dans ce nouvel article dédié à une matière très importante pour devenir un jour arabophone bi idhni Llah : le vocabulaire arabe. Il s’agit là d’une matière aussi vaste que riche, parcourant divers domaines : la vie quotidienne, les métiers, les formules de politesse, les fruits et les légumes… Dans cet article, notre attention va d’ailleurs se porter sur un fruit en particulier : la prune. Comment dit-on prune en arabe ? Comment prononce-t-on ce mot ? Réponses dans cet article !

Comment dit-on prune en arabe ?

Dans la langue arabe, parfois appelée arabe littéral ou arabe littéraire, la prune se dit : برقوق. En phonétique, nous pouvons le retranscrire ainsi : barqouq, ou encore : barqoûq.

Voici un enregistrement audio qui vous permettra de parfaire votre prononciation de ce mot de la langue arabe :

 

Ainsi, ce mot arabe désigne ce délicieux et délicat fruit à noyau du verger, accompagné d’une chair à la fois juteuse, ferme et sucrée. Les prunes sont issues d’un arbre appartenant à la catégorie Prunus ou Prunus domestica : le prunier ou prunier cultivé.

Afin de varier les plaisirs fruités et sucrés de ce fruit atypique, sachez qu’il existe diverses variétés. Parmi elles, nous pouvons citer la Reine-claude, les quetsches, la mirabelle et même le célèbre pruneau d’Agen que l’on retrouve dans le Lot-et-Garonne.

Au même titre que les abricots, les poires, les figues, les cerises ou encore les mûres, les prunes peuvent être consommées de diverses manières. Arrivées à pleine maturité, fraîches et naturellement sucrées, il est possible de les manger seules pour des desserts sains et rapides. Il est également possible d’en faire des confitures. En effet, une délicieuse confiture de prunes à tartiner accompagnera avec délicatesse vos petits-déjeuners et éveillera vos papilles. Marmelade, sirop, coulis, gelées en bocal, compote avec une touche de vanille, de cannelle, de noisettes, amande ou autres fruits secs… Les usages sont divers et partagent le même point commun : ravir vos sens.

Les fruits, une preuve de la grandeur d’Allah pour ceux qui réfléchissent !

Comme nous le savons tous, les bénéfices des prunes et des fruits en général sur la santé sont nombreux. Il s’agit là d’un véritable bienfait d’Allah ‘aza wa jall. D’ailleurs, à ce sujet, nous retrouvons dans le Noble Coran de nombreux passages rappelant au musulman et à la musulmane les bienfaits d’Allah sur Son serviteur.

  • Par exemple, dans la sourate coranique البقرة – Al Baqarah, verset 22, Allah dit dans une traduction des sens :

{C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit ; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela).}

  • Par ailleurs, dans la sourate النحل – Les abeilles, verset 11, Allah dit :

{De cette eau, Il fait pousser pour vous céréales, oliviers, palmiers, vignes et toutes sortes de fruits. Il est en cela un signe pour ceux qui réfléchissent.}

Dans son Tafsîr, Ibn Kathîr explique :

« {De cette eau, Il fait pousser pour vous céréales, oliviers, palmiers, vignes et toutes sortes de fruits.} : Il les fait sortir de terre avec cette même eau, dans toutes les variétés, goûts, couleurs, odeurs et formes. Et c’est pourquoi Il dit : {Il est en cela un signe pour ceux qui réfléchissent.}, c’est-à-dire une preuve et un argument qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah. »

Voilà l’un des bienfaits de lire le Coran ; se rappeler les nombreux bienfaits qu’Allah a donnés à Son serviteur, notamment dans la création des fruits.

La langue arabe : une langue parlée par des millions d’arabophones

Pour profiter de tous les enseignements bénéfiques que l’on peut trouver dans le Saint Coran, nul doute que l’apprentissage de l’arabe est l’une des étapes à franchir.

Parfois appelée arabe classique ou arabe standard moderne, l’arabe littéraire est une langue sémitique parlée par des millions de locuteurs à travers le monde, aussi bien dans les pays arabes que dans certains pays non arabes.

Il s’agit là d’une langue particulièrement noble et respectée puisqu’elle est celle du Coran, la Parole d’Allah et de Son Messager, Mouhammad ﷺ, le dernier des Prophètes. Enseignée dans les mosquées et dans les centres d’apprentissage de langues, l’arabe occupe ainsi une place particulièrement importante dans la vie de tout musulman.

En plus de l’arabe littéraire, il faut savoir que de nombreux habitants du monde arabe utilisent un dialecte, appelé Darija pour s’exprimer au quotidien. Ces dialectes arabes (comme au Maghreb, en Afrique du Nord) sont relativement proches les uns des autres et partagent la même origine. Arabe égyptien, arabe marocain, dialecte tunisien, algérien, syrien… Selon les pays, ces dialectes varieront légèrement mais trouvent tous leur racine dans la langue arabe classique.

 

Comment apprendre l’arabe littéraire ?

Pour apprendre la langue arabe (arabe standard) et comprendre ce qui est dit dans le Coran, diverses possibilités s’offrent à l’apprenant. Cours en ligne, cours en présentiel dans un centre d’apprentissage de langues étrangères… Les modalités d’apprentissage de la langue arabe sont diverses et variées. À vous, selon vos préférences et besoins, de déterminer quelle formule vous correspondra le mieux.

Lors de ces cours d’arabe, diverses matières sont enseignées : la grammaire, la linguistique, l’expression orale et écrite, la mémorisation de l’alphabet arabe, la lecture de mots arabes puis de phrases… Toutes ces étapes de l’enseignement de l’arabe sont à franchir progressivement, au fil du programme établi par votre professeur d’arabe.

Parmi toutes ces matières abordées, le vocabulaire arabe (ou lexique) constitue l’une des disciplines les plus importantes. En effet, c’est par l’acquisition et la maîtrise d’un certain nombre de mots et d’expressions arabes que vous serez en mesure de comprendre et de vous exprimer dans cette noble langue. Un passage obligé pour apprendre à parler et à s’exprimer en arabe.

Pour vous aider dans cet objectif de maîtrise de l’arabe, n’oubliez pas de vous entourer d’un certain nombre de manuels et de matériels. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer un dictionnaire arabe et/ou arabe-français ou encore un clavier arabe pour vous familiariser à l’expression écrite.

Ainsi, pour apprendre cette noble langue que constitue la langue du Coran, il est plus que nécessaire d’élargir son vocabulaire. Et ce, dans des domaines très variés tels que les fruits et les légumes. Prune en arabe, amandes, mirabelles, pruneaux… Autant de mots à découvrir avec plaisir afin de se perfectionner dans la maîtrise du lexique arabe.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.