Comment apprendre l'arabe

Les invocations, cerveau de l’adoration

Le mai 3, 2022 , mis à jour le septembre 27, 2022 — 6 minutes de lecture

La richesse de la langue arabe n’est plus à prouver. En effet, que ce soit dans une conversation ou dans un contexte religieux, elle comprend de nombreuses expressions utilisées quotidiennement. « Allahouma amine » fait partie des expressions issues du riche vocabulaire arabe. Est-elle légiférée ? Fait-elle partie de la sunnah du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) ? Nous allons voir cela dans cet article incha Allah.

Que veut dire « Allahouma amine » ?

L’expression « Allahouma amine » signifie littéralement : « Ô Allah, qu’Allah exauce. »

A quel moment disons-nous « Allahouma amine » ?

Cette expression est couramment utilisée, par les musulmans, à la fin d’une invocation par soi-même ou par autrui.

Les différentes manières de l’écrire en français et en arabe

Plusieurs orthographes sont possibles :

  • Allahoumma amine
  • Amine
  • ou encore Amen

En langue arabe, cela s’écrit : اللهم امين.

امين

Allahouma amine : cette expression fait-elle partie de la sunna ?

Selon Cheikh Mohamed Hicham Tahiry Al-Afghany, l’utilisation de cette expression n’est pas légiférée. En effet, aucun hadith n’a été rapporté au sujet de cette expression. La prononcer ne fait donc pas partie de la sounna du Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui). De par sa définition, nous observons une répétition d’où le fait que cette expression ne doit pas être utilisée.

Que doit donc dire le musulman croyant à la fin d’une invocation ?

A la fin d’une invocation, le croyant doit simplement dire : « Amine » et non : « Allahouma amine ». Cela signifie : « Ô Allah exauce-moi (nous). » Nous disons également : « amine », à la fin de la sourate d’ouverture, la Fatiha. Mais sachez que cela ne fait pas partie de la sourate en elle-même.

Les invocations : une adoration (‘ibada) forte et nécessaire

Les invocations, ou encore dou’as en langue arabe, sont des supplications, c’est-à-dire, des demandes ou prières insistantes à Allah et à Lui Seul. Mais pas seulement. A travers les invocations, nous pouvons remercier Allah pour les bienfaits qu’Il nous a accordés ici-bas. Ne serait-ce que des choses qui nous paraissent toutes simples, comme la vue, l’ouïe, l’odorat, la bonne santé. Les invocations rythment le quotidien des croyants musulmans. Elles sont le lien entre Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux et Ses serviteurs. Que l’on soit en difficulté ou dans l’aisance, nous avons besoin d’Allah (Soubhanahou wa ta’ala), invoquons-Le donc.

Allah aime-t-Il qu’on L’invoque ?

Allah (Soubhanahou wa ta’ala) a donné l’ordre aux musulmans de L’invoquer dans Son Livre sacré, le Coran. Il aime qu’on L’invoque et Il répond aux invocations de Ses serviteurs. Notamment dans le verset coranique 186 de la sourate 2 Al Baqara :

« Et si Mes serviteurs t’interrogent à mon sujet, (qu’ils sachent que) Je suis proche : Je réponds à l’appel de celui qui m’invoque lorsqu’il M’invoque (sincèrement). Qu’ils répondent à Mon appel (en se soumettant à Moi), et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. »

Ou encore le verset 60 de la sourate 40 Al Ghafir Le Pardonneur :

Et votre Seigneur dit : « Invoquez-Moi, Je vous exaucerai ! Ceux qui, par orgueil, refusent de M’adorer entreront bientôt dans la Géhenne, humiliés. »

Voici quelques hadiths authentiques concernant l’importance des invocations

  • D’après Anas (radiya Allahou ‘anhou), le Prophète Muhammad (Salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « L’invocation est le cerveau de l’adoration. » Rapporté par l’imam At-Tirmidhi

  • D’après Abou Said Al khoudri (radiya Allahou ‘anhou), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Il n’y a aucun musulman qui fait une invocation dans laquelle il n’y a ni péché, ni rupture des liens de parenté, sans qu’Allah ne lui donne une de ces 3 choses: soit Il exauce tout de suite son invocation, soit Il lui retarde l’exaucement pour l’au-delà, soit Il le protège d’un mal qui est équivalent ». Les compagnons ont dit: Ainsi nous devons en faire beaucoup. Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) répliqua : « Allah en fera encore plus. » Rapporté par l’imam Ahmed et authentifié par Cheikh Al Albani.

Une invocation que tout musulman doit connaître

Comme nous l’avons dit précédemment, les invocations sont LE lien entre le serviteur et Allah (Soubhanahou wa ta’ala). Afin d’obtenir la protection du Tout-Puissant ici-bas ou encore, obtenir ce que l’on désire dans l’au-delà, il existe des invocations à réciter matin, soir et tout au long de la journée. Nous allons en citer une. Selon le hadith suivant, l’invocation la plus complète et la préférée du Prophète Muhammad (Salla Allahou ‘alayhi wa salama) est :

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée) : La plupart des invocations du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) étaient : « Ô Allah notre Seigneur ! Accorde-nous du bien ici-bas, du bien dans l’au-delà et protège-nous du châtiment du feu.» Rapporté par l’imam Al Boukhari dans son Sahih n°6389 et tiré du verset 201 de la sourate 2, Al Baqara

La voici en arabe :

رَبَّنَا آتِنَا فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً وَفِي الآخِرَةِ حَسَنَةً وَقِنَا عَذَابَ النَّارِ 

Et en phonétique : Rabbana attina fi dounia hassanatane wa fil akhirati hassanatane wa qina ‘adhab an-anar.

 

Autres vocabulaires

Rachida

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.