Comment apprendre l'arabe

Al-Malfoûf : Un légume qui trouve toute sa place dans la cuisine orientale

Le octobre 23, 2022 , mis à jour le décembre 1, 2022 — 8 minutes de lecture

Oignon, poireau, petit pois, brocoli, haricots, carotte… Les légumes et légumineuses occupent une place importante dans notre alimentation et nous apportent vitamines et minéraux. Mais là n’est pas leur seule qualité ! Saviez-vous qu’ils nous permettent également d’acquérir davantage de vocabulaire arabe ? La preuve, nous allons découvrir l’un d’entre eux dans ce nouvel article : le chou ! Comment se dit chou en arabe ? Quelle est sa prononciation ? Lisez la suite pour le savoir !  

Comment dit-on chou en arabe ?

Dans la langue arabe, le chou se dit ملفوف, que l’on prononce en phonétique : Malfoûf. Il s’agit d’un mot relativement simple à prononcer, même s’il est toutefois important de prêter attention à la prolongation en fin de mot. Voici un enregistrement préparé par notre professeur d’arabe pour vous aider à bien prononcer ce nom arabe :   Ainsi, Al-Malfoûf est le nom arabe du chou, un nom au sens plutôt large désignant diverses variétés et espèces de plantes de la famille des Brassicaceae. De ces variétés, nous consommons généralement les feuilles et parfois les tiges, comme pour le chou-rave, ou encore l’inflorescence, comme pour le chou-fleur. Ainsi, diverses variétés se réunissent derrière le terme généraliste « chou », que l’on dit en arabe : Al-Malfoûf. Parmi ces espèces cultivées et très appréciés par l’homme, nous pouvons citer les suivantes :
  • le chou de Bruxelles ;
  • le choux brocoli ;
  • le chou chinois ;
  • le chou commun (le plus répandu) ;
  • le frisé ;
  • le Romanesco ;
  • le chou-rave ;
  • le rouge, le blanc, le vert ;
  • ou encore le chou-fleur…
Consommé comme un légume généralement accompagné d’autres ingrédients et de délicieuses épices, il est très apprécié en Europe et dans d’autres régions du monde. En salade, en bouillon, cuit à la cocotte, consommé cru ou cuit… Les façons de le consommer et de profiter de toutes ses saveurs varient selon les régions et les préférences culinaires. Riche en bénéfices pour la santé, il permet aussi, par le bienfait d’Allah, de rester en forme et de tirer profit de ses diverses qualités curatives. Voyons d’ailleurs certaines d’entre elles.  

Quels bienfaits pour la santé ?

Le chou, légume d’hiver par excellence, contient diverses qualités nutritionnelles qui ont d’ailleurs été reconnues, pour certaines, par la communauté scientifique. Au même titre que nombre de légumes, il est recommandé d’en consommer régulièrement afin de profiter de ses diverses propriétés. Sous forme de bouillon, de potage, de salade, de gratin… Les options sont diverses pour tirer parti des bienfaits du chou. Parmi ces derniers, nous pouvons citer les suivants :
  • Contenant des antioxydants, il permet, par la volonté d’Allah, d’éliminer les toxines accumulées dans l’organisme, notamment au niveau du foie.
  • Riche en vitamine C mais aussi en vitamines B, les variétés de choux apportent l’énergie et les nutriments dont nous avons besoin au quotidien. Par ailleurs, la présence de vitamine K permet à l’homme de maintenir ses fonctions cognitives. Et les louanges reviennent de droit à Allah Seul.
  • Par sa teneur en potassium, ce légume est également conseillé pour prévenir des maladies cardiovasculaires, les AVC et l’hypertension.
  • Parmi les variétés les plus riches en antioxydants, nous pouvons citer le chou vert et le chou-fleur. Parmi ceux contenant le plus de vitamine C, nous trouvons le chou frisé, le chou-rave, le brocoli ou encore le chou-fleur.
Fibres, minéraux tels que le calcium, vitamines… Vous l’aurez compris, Al-Malfoûf constitue un véritable allié dans notre cuisine ! Voyons donc d’un peu plus près de quelles façons il est possible de le cuisiner afin d’apprécier ses saveurs et ses bienfaits pour notre santé !  

Comment cuisiner ce légume ?

À la cocotte, en bouillon avec d’autres légumes tels que l’oignon et la carotte, en gratin avec de la crème, un filet d’huile d’olive, du thym et du persil… Ne pensez pas que cuisiner le chou est très compliqué ! Vous pouvez aussi le cuisiner à la vapeur. Pour cela, couper Al-Malfoûf en fines lamelles, le faire blanchir quelques instants dans de l’eau bouillante puis le cuire à la vapeur. Vous pouvez aussi le préparer à l’étouffée, à l’autocuiseur ou pourquoi pas, au four ! Pour éviter que le chou ne dégage une odeur trop forte, nous vous recommandons de surveiller sa cuisson afin qu’il ne soit pas trop cuit. Vous pouvez également ajouter une branche de céleri afin d’atténuer l’odeur. Saviez-vous par ailleurs, qu’il est aussi possible de consommer son jus ? Pour cela, couper les feuilles de chou kale en lanières et les insérer dans un blender avec des morceaux de pommes et du jus de citron. Vous obtiendrez alors un jus detox à consommer en cas de fatigue prolongée ! Potée, gratin, poêlée, chou farci avec une farce au saumon, à la viande hachée ou simplement aux légumes… Les recettes et idées de préparations sont diverses afin de profiter des arômes et des saveurs que ce légume a à vous offrir ! N’oublions pas d’ailleurs, que ce légume trouvera tout naturellement sa place au milieu de diverses recettes orientales. Parmi celles-ci, nous pouvons citer le tajine de chou blanc aux olives, le tajine au jarret d’agneau confit, le tajine de poulet et de pommes de terre ou encore, le célèbre couscous ! De véritables moments de plaisir et de dégustation en famille et avec ses proches en vue in cha Allah ! En plus de ces recettes typiquement orientales, voici par ailleurs trois recettes simples à découvrir sans attendre.  

Trois recettes simples et rapides pour cuisiner Al-Malfoûf

  1. La salade de chou vert et de carottes crues. Pour cette recette, il vous faudra du chou vert, de la vinaigrette (huile, vinaigre, sauce soja, sel et poivre), des carottes et une échalote. Découper finement le chou une fois lavé et râper les carottes finement. Dans un saladier, mélanger ces deux légumes puis ajouter l’échalote hachée et l’assaisonnement. Réserver au réfrigérateur puis déguster !
  2. Le traditionnel Coleslaw. Il vous faudra les ingrédients suivants : un demi-chou blanc, de la mayonnaise, une carotte, de la crème fraîche, un citron, du sel et du poivre. Émincer le demi-chou et râper la carotte. Dans un bol, mélanger la mayonnaise, la crème fraîche et le jus de citron. Ajouter les légumes à cette préparation et mélanger une nouvelle fois. Réserver une demi-heure au frigo. C’est prêt !
  3. La soupe aux choux et aux poireaux : une recette de chou délicieuse ! Préparer un demi-chou blanc, du céleri, des tomates, un navet, des gousses d’ail, des poireaux, des carottes, des oignons, de la courge, un bouquet garni et l’assaisonnement de votre choix (sel et poivre par exemple). Éplucher et couper en petits morceaux tous les légumes, puis, les déposer dans une cocotte ou une marmite et recouvrir d’eau. Ajouter le bouquet garni et l’assaisonnement et laisser mijoter à feu doux environ trois quarts d’heure. Une fois la soupe cuite, servir dans de jolis bols. Bon appétit !
Choucroute, choux farcis, choux de Bruxelles gratinés au fromage et à la moutarde… Les idées de recettes sont encore bien nombreuses !   Ainsi, le chou, que l’on appelle en langue arabe Al-Malfoûf, constitue un légume à ne pas négliger en cuisine. Riche en bienfaits sur la santé, facile à cuire et s’accommodant de diverses recettes, il mettra toutes ses saveurs et ses qualités nutritionnelles au service de votre palais. Une occasion, une nouvelle fois, pour le musulman et la musulmane de remercier leur Créateur, Allah ‘azza wa jal. Il est Celui qui nous fait don de Ses largesses et qui pourvoit à notre subsistance. Il est certes capable de toute chose. Et que les éloges et le salut d’Allah soient sur notre Prophète et Messager ﷺ, sur sa famille et sur l’ensemble de ses Compagnons.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.