Comment apprendre l'arabe

Comment se déroule un cours de langue étrangère ?

Le octobre 14, 2021 , mis à jour le décembre 2, 2021 — 10 minutes de lecture

Il n’est pas rare d’entendre autour de nous : « Je suis un cours arabe chaque semaine sur Internet », « Je prends des cours d’arabe avec une prof qui vient à la maison », ou encore : « Je me suis inscrit à des leçons d’arabe données par un enseignant à la mosquée. » Ainsi, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir apprendre à lire et écrire l’arabe et les louanges sont à Allah ! Mais concrètement, en quoi consiste ce genre de cours de langue ? Comment se déroule un cours où l’on apprend une langue étrangère ? Quel est le parcours universitaire des professeurs d’arabe ? Quel matériel devons-nous avoir pour suivre ces cours ? Voici les réponses à ces questions dans ce nouvel article de l’Arabe Facile !

 

Un cours d’arabe, qu’est-ce que c’est ?

Un cours d’arabe, que vous soyez débutants ou non dans cette langue sémitique, est avant tout un cours de langue. Cela signifie qu’il a pour objectif principal de vous permettre d’acquérir les bases de l’expression orale et écrite ainsi que celles de la compréhension, orale et écrite également. Ainsi, au fil des heures de cours, l’étudiant (ou élève) améliore son niveau dans la langue souhaitée : arabe, anglais, allemand, français, turc, espagnol…

Un cours arabe débutant permet aux novices de découvrir les bases fondamentales de la langue. Ces derniers apprennent ainsi quelques mots de vocabulaire et quelques notions de base en grammaire et en conjugaison pour pouvoir s’exprimer rapidement. Les élèves apprennent aussi à se présenter, à dire quelle est la météo, ils échangent quelques mots de politesse avec un ou des interlocuteurs, ils apprennent également les lettres de l’alphabet, les différents caractères et signes diacritiques, etc. Rapidement, l’élève débutant acquiert certaines compétences langagières et prend plaisir à apprendre.

Concernant l’élève au niveau plus confirmé, il pourra asseoir ses connaissances et compétences tout en les élargissant : par exemple, il en apprendra plus sur la grammaire arabe, la conjugaison arabe, la construction des phrases arabes. À force d’efforts et d’apprentissage, il sera alors capable d’écrire des textes en arabe et de lire des ouvrages littéraires entiers, el hamdouliLlah.

Il faut savoir que ces cours de langue cherchent à développer différentes compétences chez l’élève, qu’il soit adulte ou enfant, débutant ou non. Par exemple, l’enseignant (professeur d’arabe), au moyen de supports adaptés – tels que des livres et des manuels – et d’une pédagogie de qualité, aidera son élève à s’exprimer en arabe de façon fluide, aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. Il l’aidera également à comprendre l’arabe à l’oral mais aussi à l’écrit. Pour cela, l’apprentissage de l’alphabet arabe constitue une étape obligatoire.

Cours d’arabe, cours d’anglais… quels sont les points communs ?

De façon générale, un cours d’arabe comporte de nombreux points communs avec n’importe quel autre cours de langue étrangère : l’enseignant s’efforce de parler dans la langue étudiée tout au long du cours pour que l’élève s’habitue aux sons et phonèmes de la langue. Il transmet en priorité le lexique (ou vocabulaire) élémentaire que tout élève doit apprendre afin de pouvoir s’exprimer un minimum et encourage vivement celui-ci à prendre la parole et à construire des phrases, même si, au début, elles restent élémentaires ou comportent des erreurs.

Par ailleurs, en fonction de ses connaissances pédagogiques, le professeur peut avoir recours à certaines méthodes ou techniques pour donner envie à l’apprenant de progresser rapidement et lui faire aimer la langue. Pour cela, l’enseignant d’arabe doit choisir un manuel et des supports pédagogiques adaptés tels que les flashcards et autres cartes pour stimuler la mémoire de l’élève et ses capacités cognitives.

 

Comment se déroule un cours d’arabe ?

La plupart du temps, le professeur divise son cours en plusieurs moments successifs où les objectifs visés diffèrent, tout comme les supports et outils pédagogiques. Que cela signifie-t-il concrètement ? Par exemple, durant les 15 premières minutes, l’enseignant peut décider de faire travailler l’expression orale des élèves en les incitant à parler de la météo, à se présenter, à décrire leur humeur de jour ou encore à s’exprimer oralement sur un sujet de leur choix. Puis, durant les 15 minutes suivantes, l’enseignant peut choisir d’enseigner une nouvelle leçon : découvrir une nouvelle lettre pour apprendre à lire l’arabe, comprendre une nouvelle règle de grammaire ou de conjugaison, découvrir la différence entre les voyelles brèves (également appelées « voyelles courtes ») et les voyelles longues (également appelées « voyelles prolongées »), etc.

Les choix mis à la disposition de l’enseignant sont larges et à lui de sélectionner la ou les matières qu’il souhaite enseigner durant son cours d’arabe. Ensuite, durant les 15 minutes suivantes, il peut évaluer le niveau de compréhension des élèves concernant la nouvelle leçon en leur soumettant des exercices écrits ou oraux. Enfin, lors de la dernière partie de la session d’arabe, le professeur pourra passer à la correction des exercices, une correction collective ou individuelle, notée ou non.

Bien évidemment, le professeur peut demander à ses élèves de faire certains devoirs à la maison. Exercices de grammaire, de lecture arabe, de conjugaison ou encore d’apprentissage de lexique font partie des devoirs généralement demandés à l’étudiant en arabe.

Enfin, sachez que certains instituts de langue proposent des cours intensifs, durant les vacances scolaires d’été par exemple. Ces classes de langue dispensent des cours à un rythme plus soutenu. Ce type d’enseignement de la langue pour adultes se révèle particulièrement efficace pour de nombreux débutants. Après seulement quelques semaines de cours intensif, l’élève est en mesure d’apprendre l’alphabet, de lire l’arabe et même de lire des pages du Coran, la Parole d’Allah !

 

Quel est le parcours universitaire des professeurs d’arabe ?

Avant de pouvoir enseigner l’arabe, les professeurs suivent une formation universitaire en langue. À l’issue de ces études et de l’obtention d’un diplôme, ces derniers peuvent enseigner dans des instituts de langue ou encore dans des mosquées ou associations.

Beaucoup d’enseignants ont vécu au moins quelques années dans un pays arabophone tel que le Maroc, l’Algérie, la Tunisie ou l’Égypte. Dans ces pays, la langue arabe classique (langue arabe littérale) est omniprésente, aussi bien dans les ouvrages, les manuscrits, les œuvres littéraires que dans les manuels scolaires ou les papiers administratifs. Bien sûr, en plus de l’arabe littéraire, les habitants des pays arabes y parlent couramment le dialecte (également appelé « l’arabe dialectal » ou « Darija » – différents dialectes existent tels que le marocain, le tunisien, l’égyptien ou le libanais), mais cela n’empêche en rien les étudiants en langue arabe de progresser rapidement et efficacement.

Il est vrai que de nombreux professeurs d’arabe sont arabophones depuis la naissance puisque la langue arabe (arabe standard) n’est autre que leur langue maternelle et la langue officielle de leur pays d’origine. Nés dans le monde arabe (pays d’Afrique du Nord ou du Maghreb, pays de la péninsule arabique, pays du Golfe, etc.) où parler arabe est tout à fait naturel, ces enseignants maîtrisent donc parfaitement cette langue et la culture arabe par la même occasion. D’autres, nés dans un pays d’Occident tels que la France, la Grande-Bretagne ou les États-Unis doivent redoubler d’efforts pour maîtriser l’arabe classique mais disposent d’un atout non négligeable : ils maîtrisent la langue du pays où ils sont nés. Par exemple, l’arabe en France est aussi bien enseigné par des professeurs venant de pays arabophones que par des professeurs nés en France et parfaitement francophones.

Concernant l’aspect pédagogique, les enseignants suivent également une formation pédagogique et suivent les conseils de pédagogues connus et compétents. Et ce, afin de proposer à leurs apprenants un cours d’arabe moderne amusant, à la fois ludique, intéressant et efficace. Apprendre des langues étrangères devient alors un réel plaisir.

Enfin, sachez que de nombreux enseignants d’arabe donnent aussi des cours de Coran et de science islamique. En effet, il n’est pas rare de trouver un professeur musulman enseignant à la fois l’arabe et la religion musulmane, l’Islam. Apprendre l’arabe littéraire peut donc être l’occasion pour en apprendre plus sur sa religion et la lecture coranique (les sourates du Coran).

 

Quel matériel devons-nous avoir pour suivre des cours d’arabe ?

Pour suivre des cours pour apprendre l’arabe pour débutant et progresser vers la maîtrise de l’arabe, il est vivement recommandé de se munir de supports pédagogiques adéquats. Voici donc quelques idées que nous pouvons vous fournir concernant les ouvrages de référence et le matériel d’étude pratique pour apprendre la langue arabe.

  1. Le premier de ces outils est un dictionnaire arabe littéral unilingue. Ce type de dictionnaire vous permettra d’élargir votre vocabulaire et lexique arabe tout en observant la construction du mot arabe tout en étudiant les phonèmes et maîtriser la phonétique (prononciation). Vous découvrirez d’ailleurs à quel point l’arabe est une langue riche et passionnante ! Par ailleurs, il vous est tout à fait possible d’investir dans un dictionnaire bilingue : arabe-français ou français-arabe. Il vous aidera grandement dans vos études, notamment pour écrire des phrases arabes.
  2. Pour faciliter votre apprentissage de l’arabe standard moderne, nous vous conseillons également de vous procurer un clavier arabe. Celui-ci se présente sous la forme d’un clavier informatique classique, à l’exception près que les lettres présentes sont en arabe. Un moyen efficace pour se familiariser avec l’alphabet arabophone et apprendre à construire une phrase arabe !
  3. Autre conseil pour améliorer votre écriture arabe et pourquoi pas, vous lancer dans la calligraphie : se munir d’un cahier dans lequel vous pourrez vous entraîner à maîtriser le geste graphique et écrire correctement de droite à gauche (et non de gauche à droite comme en français !)
  4. Pour faciliter et perfectionner votre apprentissage de la langue de notre Prophète ﷺ, vous pouvez aussi vous procurer un manuel pédagogique. Vous y trouverez à l’intérieur des leçons de grammaire et de vocabulaire arabe mais aussi des exercices avec corrigés, des cours de linguistique et des conseils utiles pour apprendre une langue en général.

 

Vous en savez maintenant un peu plus sur l’apprentissage de la langue et les cours d’arabe, qu’il s’agisse de cours particuliers ou de cours en groupe, de cours sur Internet ou en présentiel. Ils ont tous pour objectif commun de vous faire progresser en arabe et de faire de vous des locuteurs parfaitement arabophones. Et quel honneur, pour nous, en tant que musulman et musulmane (religion islamique) de pouvoir apprendre et étudier l’arabe lorsque l’on sait que les versets coraniques et les hadiths du Prophète ﷺ sont dans cette noble langue !

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.