Comment dit-on « merci » en arabe ?

Dans les pays arabes, il n'est pas rare d'entendre une parole prophétique très connue dans les discussions : « Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah ». Cela prouve que les remerciements ont leur importance, mais comment dit-on merci dans cet idiome justement ? Un seul mot est dans le lexique ou alors quantité d'expressions ? Découvrons cela ensemble.

livre gratuit

Livre gratuit pour apprendre l'arabe

Le célèbre « choukran » entendu partout

Afin d'exprimer remerciements et gratitude, en arabe, c'est le terme « choukran » qui est prononcé. Il fait d'ailleurs partie de ce groupe de mots et d'expressions qui sont compris peu importe le pays arabe où vous serez. Au Maroc, en Egypte, en Palestine, en Irak ou encore au Bahrein ; des grandes capitales aux petits villages, c'est la formule de politesse qui est la plus utilisée. Comment s'écrit « choukran » en arabe ? L'orthographe que l'on lui connaît est « شكرا». Le terme est invariable et compte 3 lettres (ش, ك, ر), le "Alif" de la fin n'est qu'un support pour le son [an].

Cette formule de politesse peut s'accompagner d'adverbes variés afin d'exprimer l'intensité du sentiment émanant du locuteur. On dira « choukran bezef » pour « merci beaucoup ». Il est aussi possible de dire « choukran kathiran » ou encore « choukran jazilen » que l'on pourra aussi traduire par « merci infiniment ». Au contraire afin de dire « non merci », on utilisera « la chokran » car le « la » signifie la négation.

D'autres expressions pour remercier

Dans les pays arabes se trouve une forte communauté musulmane, majoritaire d'ailleurs. En plus du traditionnel « choukran » vu précédemment, des formules de politesse sont très souvent employées et évoquent Dieu justement. Empreintes de religiosité, ces expressions-là représentent des invocations pour appeler au bien à l'égard de la personne que l'on souhaite remercier. Cela donne davantage d'impact sur le degré de gratitude. Ainsi on peut utiliser « Allah i a'tek l'afiya » à traduire par « Que Allah te donne une bonne santé ». « Jazak Allah khairan » est une expression plus intense, signifiant « Puisse Allah te donner la meilleure récompense » ou encore « Que Allah te rétribue en bien ». « Baraka lahou fik » (et fiki pour une femme) veut dire  « Que Allah t'accorde des bénédictions » et en arabe on l'écrit «  بَارَكَ اللَّهُ فِيكَ ». Le terme « baraka » se traduit par « bien » ou encore « bénédiction ». « أَحْسَنَ اللَّهُ إلَيْك  » s'utilise également pour montrer sa reconnaissance et la traduction la plus courante est « Que Allah t'augmente en bienfaits » avec pour phonétique « Ahsana lahou ilayk ». Nous pouvons citer d'autres cas de figure qui sont plus personnels. En effet, si la personne à qui l'on souhaite dire merci se trouve dans une situation précise, on peut demander à Dieu de mettre sur son chemin une chose qu'elle convoite. Par exemple, on évoquera pour elle le fait de trouver le bonheur, la richesse, la paix, la prospérité, la santé... Cela peut également être plus concret avec l'obtention d'un emploi voire même le fait de rencontrer sa future épouse ou futur époux, d'avoir des enfants pieux... Evidemment ces usages impliquent de connaître assez son interlocuteur pour savoir qu'il se trouve dans telle ou telle situation. Ainsi avec ces expressions, on remarque que l'on se retrouve avec une variété indéfinie de remerciements, difficilement quantifiables, à l'image de la diversité des hommes.

L'étendue de la langue arabe s'illustre parfaitement avec le mot « choukran » puisqu'il n'existe finalement pas une seule manière de remercier son prochain. L'avantage de cette richesse linguistique que l'on associe à la langue est évidente alors. En effet, si une expression échappe à celui qui souhaite montrer sa gratitude, il sait qu'il en trouvera forcément une autre. De quoi donc ne pas être ingrat et d'ailleurs avec le « s'il te plaît » nous pourrions aussi trouver pléthore de formules, encore une fois !

Et à votre avis, comment dit-on bonne nuit en arabe?

livre gratuit

Livre gratuit pour apprendre l'arabe

Leave A Response

* Denotes Required Field