Comment apprendre l'arabe

Quel est ce lien entre le serviteur et le Créateur ?

Le novembre 3, 2021 , mis à jour le décembre 2, 2021 — 8 minutes de lecture
invocation islam

En tant que musulmans et musulmanes, nous sommes particulièrement attachés à notre religion, à ses valeurs nobles, à sa langue (la langue arabe bien sûr !), aux piliers de l’Islam, aux piliers de la foi islamique, à la prière, la mosquée… Et parmi tous ces domaines d’adoration qui sont autant de lumières et de sources d’épanouissement pour nous, il y a bien évidemment l’invocation islam. L’invocation, « duaa » en vocabulaire arabe, regroupe les formules que tout musulman et musulmane aime prononcer pour demander à Allah Son aide, Sa protection et Ses bénédictions.

Ainsi, les invocations et évocations d’Allah (« Dhikr ») rythment la vie quotidienne des musulmans du monde entier. Avant de passer un examen, certains vont redoubler d’efforts et invoquer abondamment Allah, le Créateur des cieux et de la terre. D’autres encore, soucieux de leurs problèmes de santé ou traversant des difficultés passagères invoquent également leur Seigneur, Allah ‘aza wa jall.

Quelles sont les invocations les plus utilisées parmi les musulmans ? Quelles sont les invocations du quotidien ? Qu’a dit le Prophète Muhammad ﷺ, le dernier des Prophètes au sujet des invocations islamiques ? Voici, dans cet article, les réponses à toutes vos questions.

Allah est Proche, Il est Celui qui répond à l’appel !

En plus de la prière musulmane, l’invocation constitue un véritable lien entre le serviteur et son Seigneur. Lors de l’invocation, le croyant musulman adore Allah, il Lui demande de l’aide, il Le supplie de le protéger et multiplie les demandes. Pour quelles raisons ? Car Allah, le Miséricordieux, est Celui qui répond à l’appel ! En effet, dans la sourate coranique La Vache (Al-Baqarah), Allah dit (dans une traduction rapprochée du sens du verset du Coran) :

{Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés.}

(Sourate Al-Baqarah, verset 186)

Dans son Tafsîr, le célèbre exégète Ibn Kathîr (et l’un des plus grands savants) explique au sujet de ce verset coranique :

« Cela signifie qu’Allah ne déçoit pas celui qui L’invoque, que rien ne Le détourne de cette invocation, mais qu’Il répond à l’invocation. C’est une incitation à l’invocation, qui ne se perd pas auprès d’Allah. Ainsi, Salmân Al-Fârissî, qu’Allah l’agrée, rapporte que le Prophète ﷺ a dit : « Allah est gêné que Son serviteur tende les mains vers Lui pour Lui demander un bien, et qu’Il déçoive son attente. »»

(Source : L’Authentique de l’exégèse d’Ibn Kathîr)

Les invocations du quotidien : un véritable soutien !

Ainsi, conformément aux recommandations d’Allah et de Son Prophète ﷺ, le musulman prend pour habitude d’invoquer son Seigneur (invocation islam). D’ailleurs saviez-vous qu’il existe de nombreuses invocations à prononcer au cours de la journée ? Voyons ensemble quelques-unes de ces invocations musulmanes pour les croyants !

L’invocation du matin, par exemple, vous connaissez ? Il existe plusieurs invocations tirées du Coran et de la Sounnah que le musulman peut formuler le matin. D’ailleurs, dans un hadith authentifié par Cheikh Al-Albânî, le Prophète ﷺ a dit :

« Celui qui dit le matin : « Je suis satisfait d’Allah comme Seigneur, de l’Islam comme religion et de Mouhammad comme Prophète », je lui garantis que je le prendrai par la main jusqu’à le faire entrer au Paradis. »

(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°2686)

Une autre invocation (« dou’a ») du quotidien concerne les jours de pluie. Lorsque vous voyez les gouttes tomber autour de vous, sachez qu’il existe une invocation pluie à prononcer.

D’après Aicha (qu’Allah l’agrée), lorsque le Prophète ﷺ voyait de la pluie, il disait :

اللَّهُمَّ صَيِّبًا نَافِعًا

« Allahoumma Sayyiban Nâfi’an »

(Rapporté par Al-Boukhârî dans Al-Adab Al-Moufrad et authentifié par Cheikh Al-Albânî dans Sahih Al-Jami n°4725)

La place des invocations dans la Sunnah du Prophète ﷺ

Les invocations, comme nous l’avons dit précédemment, constituent un acte d’adoration à part entière. En invoquant Allah, on Lui demande ce que personne d’autre peut nous donner, on espère ce qu’on ne peut espérer d’autre que Lui. Nous nous adressons à Lui avec humilité, espoir et crainte.

D’ailleurs, d’après Aboû Hourayrah, notre Prophète Muhammed ﷺ a dit :

« Rien n’est aussi noble pour Allah que l’invocation. »

(Rapporté par At-Tirmidhî dans ses Sounan n°3370 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Al-Albânî dans sa correction de Sounan At-Tirmidhi)

Et lui-même n’hésitait jamais à invoquer Allah. Connaissez-vous par exemple l’invocation qu’il adressa à Allah au sujet de la ville de Médine ? Dans un hadith authentique (Sunna) rapporté par Al-Boukhârî, le Prophète et Messager de Dieu Mouhammad a demandé à Allah :

« Ô Allah ! Mets à Médine le double de ce que Tu as mis à La Mecque comme bénédiction ! »

Quels sont les moments où les invocations sont exaucées ?

À partir de l’étude des hadiths et des textes religieux, des savants ont pu déterminer qu’il existe certains moments où les invocations sont particulièrement utiles et exaucées.

Parmi ces moments particuliers, nous pouvons citer tout d’abord les invocations faites au moment de l’appel à la prière et durant le pluie. Concernant ces deux moments privilégiés de pardon et de miséricorde, le Prophète et Messager d’Allah a dit que les invocations n’y « sont pas repoussées. » (Rapporté par Al-Hakim et authentifié par Cheikh Al-Albânî).

Il existe un autre moment où nos demandes sont exaucées : lors de la journée du vendredi (joumou’ah) :

D’après Abu Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète a mentionné le vendredi et il a dit :

« Il y a dans ce jour une heure durant laquelle aucun serviteur musulman qui est debout en train de prier demande une chose à Allah sans qu’il la lui donne » et il fit signe avec sa main pour montrer qu’elle est courte.

(Rapporté par Al-Boukhârî dans son Sahih n°935 et Mouslim dans son Sahih n°852)

Quelques invocations Islam très répandues chez les musulmans

En plus des différentes invocations dont nous avons parlé précédemment, il en existe d’autres très répandues que les musulmans prononcent à certaines occasions précises.

Ainsi, lors d’un décès ou lorsque l’on parle d’une personne décédée, il n’est pas rare d’entendre « Allah yarhamha » s’il s’agissait d’une femme et « Allah yarhamhou » s’il s’agissait d’un homme. Cette invocation, directement adressée à Allah, peut être traduite en français par : « Qu’Allah lui fasse miséricorde » ou encore : « Qu’Allah le/la couvre de Sa Miséricorde ».

Bien d’autres invocations existent en Islam : au moment de rompre le jeûne (Douaa Ramadan par exemple), au moment du réveil, après les ablutions, avant la lecture et la récitation des versets du Saint Coran (Mushaf), durant la prière et lors de la prosternation (sujud), avant le Taslim (le Salam que l’on dit à la fin de la prière)…

Existe-t-il différentes manières d’invoquer Allah ?

Eh bien, la réponse est oui ! Selon la nature de l’invocation, il existe trois manières d’invoquer le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux, Allah. En effet, d’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Messager d’Allah ﷺ a dit :

« La demande est que tu lèves tes mains à hauteur de tes épaules ou à peu près, la demande de pardon est que tu lèves un seul doigt et la supplication est de tendre tes deux mains. »

(Rapporté par Abou Dâwoûd et authentifié par Cheikh Al-Albânî dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

Vous l’aurez compris, qu’il s’agisse d’une demande de pardon, d’un repentir ou de toute autre demande dans laquelle l’assistance d’Allah est nécessaire, l’invocation (ou « invocation islam ») est un moyen particulièrement efficace pour se rapprocher de son Créateur et obtenir ce que l’on souhaite, et les Louanges reviennent de droit à Allah Seul. Et n’oublions pas que l’un des Noms d’Allah n’est autre que : Al-Mujîb : Celui qui exauce les invocations et les demandes de ceux qui se tournent vers Lui.

Avant de nous quitter, lisons ensemble ce magnifique hadith (récit prophétique) rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim :

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète ﷺ a dit :

« Chaque Prophète a fait une invocation qui a été exaucée, moi j’ai gardé mon invocation comme intercession pour ma communauté le Jour de la résurrection. »

SubhanAllah !

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.