Priere musulman

Mentionner Allah : Un remède pour les cœurs et les âmes

Le octobre 12, 2022 , mis à jour le novembre 22, 2022 — 10 minutes de lecture

En tant que musulmans, nous savons qu’il existe différents actes d’adoration permettant de nous rapprocher de Lui et de raffermir notre foi. Parmi ceux-ci, il y a notamment l’invocation ou encore le rappel, que l’on appelle parfois évocation ou mention d’Allah. Le rappel en Islam renferme de nombreux bienfaits pour le croyant et la croyante à la recherche de l’agrément d’Allah et de Sa bénédiction. Découvrons ensemble quelques passages du Saint Coran et quelques hadiths où l’importance du rappel est mise en lumière.  

Qu’est-ce que le rappel en Islam ?

Dans la religion musulmane, le rappel occupe une place importante dans la vie du croyant et de la croyante. En langue arabe, on l’appelle الذكر, que l’on peut retranscrire en phonétique : Adh-Dhikr. Parfois traduit en français par « mention », « rappel » ou encore « évocation », le mot arabe Adh-Dhikr possède plusieurs définitions selon le contexte dans lequel il se trouve. Saviez-vous par ailleurs que le nom Adh-Dhikr est également l’un des noms du Coran, la Parole d’Allah ? En effet, le Livre d’Allah possède plusieurs noms comme « Al-Kitâb » (le Livre), Al-Qur’ân (le Coran), Al-Fourqân (le Discernement en langue arabe) mais aussi Adh-Dhikr. Ainsi dans la sourate Al Hijr, au verset 10, Allah le Tout Miséricordieux dit :

{C’est Nous qui avons fait descendre le Rappel [Adh-Dhikr] et c’est Nous qui en sommes gardien.}

Au sujet de ce verset coranique, le savant Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, explique dans son exégèse : « Allah établit que c’est Lui qui a révélé à Son Messager le Coran [Adh-Dhikr] et que c’est Lui qui le préserve de toute transformation et altération. » [L’authentique de l’exégèse d’Ibn Kathîr] Par ailleurs, dans la sourate At-Takwir, aux versets 27 et 28, Allah dit :

{Ce n’est qu’un rappel à l’intention de tout l’univers, pour celui d’entre vous qui veut suivre la voie droite.}

Ibn Kathîr commente en disant : « Ce Coran est un rappel pour tous les hommes afin qu’ils en tirent rappel et exhortation. {Pour celui d’entre vous qui veut suivre la voie droite} : quiconque désire la guidée doit s’attacher au Coran qui sera pour lui salut et guidée. Et il n’y a pas de guidée en dehors de lui. » [L’authentique de l’exégèse d’Ibn Kathîr]  

L’importance du rappel mise en lumière dans le Noble Coran

Dans les sourates et versets du Coran, de nombreux passages mettent en lumière l’importance du rappel islamique en général et notamment de celui des bienfaits d’Allah sur Ses serviteurs, de l’abondance de la mention d’Allah et de la valeur du Coran.
  • Par exemple, dans la sourate Al Baqarah, au verset 122, Allah dit, dans une traduction du sens du verset 122 :

{Ô Enfants d’Isra’il (Israël), rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés et que Je vous ai favorisés par-dessus le reste du monde (de leur époque).}

Dans son Tafsîr, Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, commente : « Il [Allah] leur ordonne [aux Fils d’Israël] de rappeler les bienfaits d’Allah sur eux, en ce bas monde et dans l’au-delà, et de ne pas jalouser leurs cousins arabes pour ce qu’Allah leur a accordé en suscitant parmi eux le sceau des Messagers. Que cette jalousie ne les amène pas à s’opposer à lui, à le démentir et à s’écarter du fait de lui obéir. Que les éloges et le salut d’Allah soient perpétuellement sur lui, jusqu’au Jour de la Rétribution. » [L’authentique de l’exégèse d’Ibn Kathîr]
  • Autre exemple, dans la sourate An-Nissâ’, au verset 103, Allah le Divin nous dit :

{[Continuez à] mentionner Allah, debout, assis ou couchés.}

L’exégète Ibn Kathîr explique ce passage coranique en disant : « Nuit et jour, sur terre et en mer, en voyage et à résidence, dans la richesse et la pauvreté, dans la santé et la maladie, en secret et en public, et en toute situation. » [L’authentique de l’exégèse d’Ibn Kathîr]
  • Par ailleurs, dans la sourate Al An’âm, Allah dit au sujet des prophètes :

{Voilà ceux qu’Allah a guidés : suis donc leur direction. Dis : « Je ne vous demande pas pour cela de salaire. » Ce n’est qu’un rappel à l’intention de tout l’univers.}

Le savant Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit en commentaire : « Allah dit en s’adressant à Son serviteur et Messager Mouhammad : {Voilà ceux}, c’est-à-dire les prophètes mentionnés, ainsi que ceux qui leur sont liés comme ascendants, descendants et frères qui sont les semblables, {qu’Allah a guidés}. Ce sont eux les adeptes de la guidée. […] {Ce n’est qu’un rappel à l’intention de tout l’univers} : afin qu’ils se rappellent et sortent de l’aveuglement pour la guidée, du fourvoiement pour la droiture et de la mécréance pour la foi. » [L’authentique de l’exégèse d’Ibn Kathîr]  

Allah n’a pas établi de limites dans le fait de Le mentionner

Pour comprendre l’importance du rappel et de la mention d’Allah en Islam, voilà un passage coranique particulièrement bénéfique pour chaque musulman et chaque musulmane. Dans la sourate Al-Ahzâb, Allah dit aux versets 41 et 42 :

{Ô vous les croyants, faites fréquemment le rappel d’Allah et faites Ses éloges le matin et le soir.}

Dans son Tafsîr, Ibn Kathîr dit : « Allah ordonne à Ses serviteurs croyants de mentionner abondamment leur Seigneur qui leur accorde toutes sortes de bienfaits et de faveurs. Ils obtiendront, en agissant ainsi, une immense récompense et une belle demeure. » Puis, il cite une parole d’Ibn ‘Abbâs particulièrement bénéfique : « {Faites fréquemment le rappel d’Allah} : Ibn ‘Abbâs a dit : « Allah n’a pas imposé d’adoration à Ses serviteurs sans leur établir une limite connue en cela, en excusant ceux qui ne peuvent l’accomplir lorsqu’ils en sont empêchés. Ceci, à l’exception de la mention d’Allah pour laquelle Allah n’a pas établi de limite et n’a excusé personne pour l’avoir abandonnée, sauf celui qui en est dans l’impossibilité absolue. » SubhanAllah ! Et nous demandons à Allah ‘azza wa jal de nous compter parmi ceux qui Le mentionnent abondamment. Il est Celui qui répond aux invocations. Il est certes capable de toute chose.  

« Que vos richesses et vos enfants ne vous distraient pas de la mention d’Allah ! »

Dans la sourate Al Mounâfiqoûn, Allah dit au verset 9 :

{Ô vous qui croyez ! Que vos richesses et vos enfants ne vous distraient pas de la mention d’Allah. Ceux qui agissent ainsi sont les [véritables] perdants.}

Au sujet de ce verset, Ibn Kathîr explique dans son exégèse : « Allah ordonne à Ses serviteurs croyants de Le mentionner abondamment et Il leur interdit de se laisser détourner de cela par leurs richesses et leurs enfants. Il les informe que ceux qui sont distraits, par les plaisirs de ce bas monde et sa parure, de l’obéissance à leur Seigneur et de Sa mention pour lesquelles ils ont été créés sont parmi ceux qui perdront leur personne et leur famille au Jour de la Résurrection. »  

Que dit la Sunna au sujet du rappel ?

Dans la Sounna prophétique, nous retrouvons également de nombreux hadiths insistant sur l’importance du Dhikr (rappels en Islam), sur sa valeur et sur les récompenses qui sont induites de celui-ci, par la volonté d’Allah.
  • Dans un hadith rapporté par l’imam Ahmad et authentifié par Al-Albani, le Prophète, sallaLlahu ‘alayhi wa salam, a dit, d’après Abu Dardâ’ :

« Ne vais-je pas vous informer du meilleur de vos actes, du plus noble de vos actes auprès de votre Roi, de celui qui vous élève le plus en degré, qui est meilleur pour vous que de donner de l’or et de l’argent, qui est meilleur pour vous que de rencontrer vos ennemis et que vous frappiez leurs cous et qu’ils frappent vos cous? »

Ils dirent : « Certes ô Messager d’Allah ! »

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Le rappel d’Allah. »

  • Dans un autre récit rapporté par Ahmad et authentifié par Al-Albani dans Sahih Al Jami’, Mouadh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée) a dit :

« Il n’y a rien qui sauve plus du châtiment d’Allah que le rappel d’Allah. »

  • Dans un autre hadith prophétique, le Messager de Dieu ﷺ a dit, d’après Jabir Ibn ‘Abdillah :

« Le meilleur rappel est : « Il n’y a pas d’autre divinité qui mérite d’être adorée si ce n’est Allah » et la meilleure invocation est : « Toutes les louanges sont pour Allah. » »

(Rapporté par At-Tirmidhi et authentifié par Al-Albani)

 

Quelques paroles de nos pieux prédécesseurs au sujet du rappel en Islam

Voici quelques citations de nos pieux prédécesseurs au sujet de l’importance de mentionner abondamment et fréquemment Allah. Une occasion pour la communauté musulmane de méditer sur leur sagesse et leur bienfait sur les cœurs.
  • Aboû Ad-Dardâ’ a dit : « Je préfère célébrer cent fois la grandeur d’Allah plutôt que de faire l’aumône de cent dinars. » [Az-Zuhd li Ahmad 259]
  • Aboû Hourayrah : « Les habitants du ciel voient étinceler les demeures de ceux qui mentionnent Allah, de la même manière que les astres brillent pour les habitants de la terre. » [‘Uyoûn Al Akhbâr 2/678]
  • Ibrâhîm Ibn Abî ‘Abdah a dit : « Il m’est parvenu que lorsque le croyant meurt, il espère pouvoir revenir en ce bas monde pour célébrer ne serait-ce qu’une seule fois la grandeur ou l’unicité d’Allah. » [Mawsoû’ah Ibn Abî Ad-Dunyâ 5/399]
  • Maymoûn Ibn Siyâh  a dit : « Si Allah veut du bien à Son serviteur, Il lui fait aimer Sa mention. » [Al-Hilyah 3/10]
  • Ibn ‘Awn a dit : « La mention des gens est une maladie, et la mention d’Allah est un remède. » [Ash-Shu’ab 1/715]
    À la mosquée, chez soi, durant le mois de Ramadan… Pendant le pèlerinage, après chaque Salat obligatoire, lors des évocations du matin et du soir, en voyage… Les occasions sont bien nombreuses de se rappeler Allah ‘azza wa jal et de L’adorer de la meilleure des manières. Et nous Lui demandons de nous compter parmi ceux qui Le mentionnent fréquemment, notamment par la récitation de Son noble Livre. Il est l’Omniscient et Celui qui est capable de toute chose. Et que les éloges et le salut d’Allah soient sur notre Prophète et Messager ﷺ, sur sa famille et l’ensemble de ses Compagnons.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.