Comment apprendre l'arabe

Demander le Khayr pour son frère musulman

Le décembre 13, 2021 , mis à jour le novembre 22, 2022 — 8 minutes de lecture
jazak allahu khayran

Il fait nul doute que l’invocation en Islam occupe une place très importante dans le cœur de tout croyant musulman et de toute croyante musulmane (religion musulmane). En invoquant Allah en sa faveur ou en la faveur de l’un de nos proches, nous demandons au Seigneur (Le Divin, Divinité) de nous faciliter, de nous récompenser ici-bas et dans l’au-delà, de nous faire entrer au Paradis, d’effacer nos péchés (pardon) ou encore de nous préserver du châtiment de l’Enfer. Parmi ces invocations très utiles et bénéfiques pour la communauté musulmane, on trouve la formule suivante : Jazak allahu khayran.

Que signifie cette invocation islamique ? Dans quelles circonstances la formule-t-on ? Existe-t-il d’autres invocations ayant le même sens ? Lisez la suite pour en savoir plus !

 

Que signifie « Jazak allahu khayran » ?

L’invocation (dou’a en arabe) « Jazak allahu khayran » est une formule en arabe qui se traduit généralement en français comme suit : « qu’Allah te récompense en bien ». En arabe, cela s’écrit :

جَزَاكَ اللَّهُ خَيْرًا

Nous pouvons d’ailleurs nous arrêter quelques instants sur le mot « Khayr ». Savez-vous ce qu’il signifie ? Dans les dictionnaires de langue arabe, nous trouvons la définition suivante : « Nom masculin arabe, qui signifie l’opposé du mal. » De façon plus générale, le Khayr désigne un état bon, confortable, d’aisance, un bien-être général.

Les musulmans ont pour habitude d’invoquer Allah en prononçant cette formule en faveur de leur frère ou de leur sœur qui leur a rendu un service, qui les a aidés, qui leur a apporté leur soutien ou qui leur a facilité quelque chose. Ainsi, si un serviteur croyant vient vous aider, vous rendre un service (il vous ramène à la mosquée par exemple), il est vivement conseillé de lui adresser cette invocation.

 

Les différentes écritures possibles

Comme de nombreuses expressions arabes et islamiques, la formule d’invocation « Jazak allahu khayran » possède plusieurs écritures phonétiques possibles. Ainsi, nous pouvons trouver :

  • « Jazak allahu khayr »,
  • ou encore : « Jazak allahu khairan »,
  • « Jazak allah khayran »,
  • ou encore : « Jazakallah khayran »,
  • « Jazakallah khayr »,

De même, la prononciation ne sera pas tout à fait la même si l’invocation s’adresse à un croyant musulman (serviteur) masculin (frère musulman) ou à une croyante musulmane (sœur musulmane). Ainsi, si nous nous adressons à un homme, nous dirons plutôt : « Jazak allahu khayran » mais s’il s’agit d’une femme musulmane, nous dirons alors : « Jazaki allahu khayran ».

 

Remercier Allah et remercier les gens : des actes d’adoration mis en lumière par le Coran

Cette invocation islamique nous rappelle l’importance d’être reconnaissant et de remercier fréquemment les proches et les musulmans qui nous entourent. D’ailleurs, le fait de remercier est une valeur morale et bienfaisante mise en lumière par le Noble Coran (le Saint Coran, la Parole d’Allah). Il est notamment fait mention du fait de remercier Allah pour les nombreux bienfaits dont Il nous fait grâce.

Nous pouvons par exemple citer la Sourate coranique Al-Baqarah dans laquelle nous lisons [traduction rapprochée du sens du verset] :

{Souvenez-vous de Moi donc. Je vous récompenserai. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi !}

(Sourate coranique Al-Baqarah, verset 152)

Au sujet de ce noble verset, l’imam et savant Ibn Kathîr explique dans son Tafsîr (exégèse) :

« Allah rappelle à Ses serviteurs croyants la grâce qu’Il leur a accordée en leur envoyant le Messager Muhammad, qui leur récite les versets clairs d’Allah, les purifie des comportements vils, de la bassesse des âmes et des actes de l’époque antéislamique. […] Allah ordonne de se montrer reconnaissant envers Lui, et Il promet à celui qui le fait d’augmenter le bien qu’Il lui accorde. »

Toujours dans la Sourate Al Baqarah, Allah dit aussi [traduction rapprochée du sens du verset] :

{Ô les croyants ! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées. Et remerciez Allah, si c’est Lui que vous adorez.}

(Sourate Al-Baqarah, verset 172)

Par ailleurs, dans la sourate Louqmân, il est fait mention du fait d’être reconnaissant à l’égard de ses parents [traduction rapprochée du sens du verset] :

{Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère ; sa mère l’a porté [subissant pour lui] peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. « Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination.}

(Sourate Louqmân, verset 14)

 

Que dit la Sunnah du Prophète et Messager d’Allah au sujet du remerciement ?

Dans la Sunna (Sounnah, Sounna) de notre Prophète et Messager de Dieu, nous trouvons également de nombreux hadiths prophétiques mentionnant l’importance de remercier les gens et de leur être reconnaissants. Macha Allah.

D’après Nu’man Ibn Bachir (qu’Allah l’agrée), le Prophète et Messager de Dieu, le dernier des Prophètes, (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Le fait de mentionner les bienfaits d’Allah est un remerciement et délaisser cela est mécréance. Celui qui ne remercie pas pour la petite chose ne remercie pas pour la grande chose. Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah. Le groupe est bénédiction tandis que la division est un châtiment. »

(Hadith rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par cheikh Al-Albani dans Sahih Al Jami n°3014)

 

Par ailleurs, d’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Celui qui ne remercie pas les gens n’a pas remercié Allah. »

(Rapporté par Abu Daoud dans ses Sounan n°4811 et authentifié par Cheikh Al-Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

 

De plus, un autre hadith prophétique mentionne spécifiquement le fait de dire : « Jazak allahu khayran » :

D’après Oussama Ibn Zayd (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Celui à qui on fait un bien et qui dit à son auteur : « Jazak allahu khayran », il aura été très éloquent dans son remerciement. »

(Rapporté par At-Tirmidhi dans ses Sounan et authentifié par Cheikh Al-Albani dans sa correction de Sounan At Tirmidhi)

 

Que répondre à Jazak allahu khayran ?

Comme pour toute invocation, il est tout à fait possible de répondre « Amine » lorsque quelqu’un invoque Allah pour vous en disant : « Jazak allahu khayran ».

Certains ont pris l’habitude de répondre aux invocations qui leur sont adressées en disant : « Amine, wa iyyak » ou : « Amine, wa iyyaki » s’il s’agit d’une femme musulmane. Ces expressions islamiques signifient : « Amine, à toi aussi. » Pourtant, il faut savoir que de nombreux savants mettent en garde contre ce type de réponse car il existe plusieurs narrations des Compagnons du Prophète Mouhammad où il leur est dit : « Jazak allahu khayran » sans qu’il soit fait mention d’une réponse telle que : « Amine, wa iyyak ».

 

Invoquer en faveur de son frère, un acte grandement louable

Il ne fait nul doute qu’invoquer en faveur de son frère ou de sa sœur en Islam fait partie des actes grandement louables (pratiques religieuses, préceptes religieux) en tant que musulmans.

D’ailleurs, à ce sujet, d’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Il n’y a aucun serviteur musulman qui invoque pour son frère en son absence sans que l’ange dise : « Et à toi la même chose. » »

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°2732)

Il existe différentes façons d’invoquer Allah en faveur de son frère musulman pieux et de sa soeur musulmane pieuse (femme en Islam). Vous pouvez par exemple demander à Allah Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux d’accepter son repentir, d’agréer sa prière (salat, prière musulmane), de lui permettre d’aller au pèlerinage (hajj à La Mecque), de prier correctement, de l’aider à parfaire ses ablutions (purification), de concrétiser le Tawhid (Unicité d’Allah, dogme), de multiplier le Dhikr (évocation d’Allah), Dieu est certes capable de toute chose.

Vous pouvez également invoquer Allah pour qu’Il lui fasse miséricorde dans ce bas-monde et dans l’Au-delà (après la mort, au Jour de la Résurrection), qu’Il l’aide à mémoriser les versets du Coran et à améliorer sa récitation du Coran de façon sincère…

Il est également possible d’invoquer (durant nos prosternations par exemple) pour le monde musulman en général, d’Orient et d’Occident, qu’Il nous maintienne sur le droit chemin (le chemin véridique) avec piété, obéissance, dévotion et sincérité, qu’Il nous (créatures) préserve de toute injustice, qu’Il nous compte parmi les vertueux, qu’Il augmente notre subsistance, qu’Il nous préserve des ruses de Satan (Iblis) et de tout malheur. Il est le Tout-Puissant, Celui qui est capable de toute chose, toute la Louange Lui revient de droit, Louange à Allah.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.