Comment apprendre l'arabe

Chaque difficulté est accompagnée d’une facilité !

Le décembre 27, 2021 , mis à jour le mai 13, 2022 — 1 commentaire — 7 minutes de lecture
Doua pour faciliter les choses

Maladies, concours, entretien professionnel, rendez-vous importants, examens… Les occasions sont nombreuses dans la vie de tout musulman et de toute musulmane pour demander à Allah de nous aider et de nous faciliter. En effet, qui peut nous aider face aux épreuves et difficultés si ce n’est Allah ? D’ailleurs, existe-t-il une invocation ou doua pour faciliter les choses ? Si oui, quelle est-elle ? Pouvons-nous également invoquer en faveur de son frère ou de sa sœur en Islam pour qu’Allah lui facilite ? Nous répondons dans cet article !

 

Allah, le Seul pour qui tout est facile

Dans le Saint Coran, Allah dit, à plusieurs reprises, que tout est facile pour Lui, contrairement à Ses créatures. C’est avec facilité qu’Il a créé l’Univers, les cieux et la terre. C’est avec facilité, toujours, qu’Il a créé les mers et les océans, les montagnes et les forêts. C’est avec facilité encore qu’Il a créé Âdam et tous ses descendants. Il est certes le Tout-Puissant, le Miséricordieux, Celui qui est capable de toute chose.

  • Ainsi, dans le Noble Coran, Allah (le Divin) dit, dans une traduction rapprochée du sens du verset :

{Ne voient-ils pas comment Allah commence la création puis la refait ? Cela est facile pour Allah.}

(Sourate L’Araignée, verset 19)

  • Allah dit aussi :

{Et c’est Lui qui commence la création puis la refait ; et cela Lui est plus facile. Il a la transcendance absolue dans les cieux et sur la terre. C’est Lui le Tout Puissant, le Sage.}

(Sourate Les Romains, verset du Coran 27)

  • Il dit également, traduction rapprochée du sens du verset :

{Votre création et votre résurrection [à tous] sont [aussi faciles à Allah] que s’il s’agissait d’une seule âme. Certes Allah est Audient et Clairvoyant.}

(Sourate Louqmân, verset 28)

D’ailleurs, dans son Tafsîr, l’exégète Ibn Kathîr commente ce passage coranique en expliquant :

« La création de tous les hommes et leur résurrection au Jour du Rassemblement est, en considération de Son pouvoir, comme la création d’une seule âme. Tout cela Lui est facile. »

 

L’homme, cet être soumis aux épreuves et difficultés

Comme nous venons de le voir, pour Allah, tout est facile. Il est capable de créer, de donner la vie et de donner la mort, de ressusciter et même, de créer un homme d’une mère et sans père. Il est le Tout-Puissant, Il fait ce qu’Il veut.

Parmi Ses magnifiques Noms, on retrouve d’ailleurs « Al Mu’tî », Celui qui donne ce qu’Il veut de Ses trésors à qui Il veut. On trouve également le Nom d’Allah « Al Muqît », Celui qui a créé la nourriture et la subsistance et qui se charge de la faire parvenir à Ses créatures. Allah est aussi « Al Khâliq », Le Créateur à partir du néant… Autant de Noms majestueux nous rappelant Son infini pourvoir et Sa domination.

Quant à l’homme, il ne dispose aucunement de ces pouvoirs divins, il est faible et entièrement soumis à Allah. C’est ainsi qu’il est amené à rencontrer certaines difficultés au cours de sa vie et à se rapprocher du Seigneur pour Lui demander Son aide.

D’ailleurs, Allah n’a-t-Il pas dit dans la sourate Al Balad :

{[Par Allah !] Nous avons créé l’homme pour endurer [les épreuves de la vie d’ici-bas et de l’Au-delà] ?} (sourate Al Balad, verset 4) ?

Louange à Allah.

 

 

La demande de Moussa à Allah pour qu’Il lui facilite

Connaissez-vous la sourate Ta-Ha, une sourate Mecquoise, la vingtième du Moushaf (Mushaf) ? Dans cette noble sourate, on apprend que Moussa fait une demande précise à Allah (Divinité) :

{Seigneur ! Élargis ma poitrine, facilite ma mission !}

Dans son Tafsîr (exégèse), l’un des savants de la communauté musulmane, Ibn Kathîr explique :

« Ainsi, Moïse demande à son Seigneur d’élargir sa poitrine pour la mission dont Il l’a chargé, qui est une chose éminente et grave. Il l’envoie vers le plus grand roi de la terre de l’époque, possédant la plus grande armée, le plus tyrannique, mécréant et transgresseur qui soit, au point de prétendre qu’il ne connaissait pas Allah […] C’est pourquoi il dit : {Seigneur ! Élargis ma poitrine, facilite ma mission !} : si Tu ne m’aides pas et ne me soutiens pas, je n’en aurai pas la capacité. »

 

Une Doua pour faciliter les choses

Dans un hadith rapporté par Ibn Hibban, selon le Compagnon Anas, le Prophète et Messager d’Allah (Messager de Dieu, paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit :

« Ô Allâh, rien n’est facile, sauf ce que Tu as rendu facile, et Tu es Celui qui, selon Ton vouloir, rend facile le chagrin. »

En langue arabe, cette formule se dit ainsi :

اللهم لا سهل إلا ما جعلته سهلا وأنت تجعل الحزن إذا شئت سهلا

(Hadith recueilli par Ibn Hibban dans son Sahih, et Sheikh Al Albani l’a déclaré authentique)

Par conséquent, il existe dans la Sounnah (Sunna, Sunnah) du derniers des Prophètes, Mouhammad, un hadith prophétique constituant une invocation rappelant que c’est Allah qui facilite.

 

Les invocations du matin, un bienfait pour le musulman à la recherche de facilité

Comme vous le savez sans doute, les invocations du matin et du soir constituent une adoration importante pour tout musulman pieux et croyant. D’ailleurs, certaines de ces invocations contiennent une demande d’aide et de facilité à Allah.

  • L’une de ces invocations du matin est la suivante :

« Ô Le Vivant ! Ô Celui qui subsiste par Lui-même, de par Ta miséricorde, j’implore Ton secours, améliore ma condition de vie et ne me laisse jamais livré à moi-même, ne serait-ce qu’un instant aussi furtif que le clignement de l’œil. » (Rapporté par Al-Hakim et Ibn Sunni)

  • Une autre invocation est la suivante :

« Nous voilà au matin, et la royauté appartient à Allah, Seigneur des mondes. Ô Allah ! Je Te demande le bien de cette journée, sa conquête et sa victoire, sa lumière, sa bénédiction, sa guidée. Et je me réfugie auprès de Toi contre le mal de cette journée et ce qui la suit. » (Rapporté par Abu Dawoud)

 

 

Cette Doua pour faciliter les choses que l’on adresse à ses proches

Dans le monde musulman, une autre invocation islamique est répandue afin d’invoquer Allah avec piété et sincérité, en faveur de son frère ou de sa sœur pour qu’Il lui facilite les choses.

Cette invocation que tout croyant pieux et sincère adresse à un de ses proches est la suivante :

« Allahumma yassir wa lâ tu’assir ».

Une variante est également très connue chez les musulmans, qui consiste à dire :

« Allahumma yassir ».

 

Ainsi, nombreux sont les moyens mis à disposition des serviteurs croyants pour demander à Allah de nous faciliter les choses dans ce bas-monde et dans l’Au-delà.

Avant de nous quitter, rappelons-nous les versets du Coran de la sourate Ach-Charh (L’épanouissement), l’une des dernières sourates du Coran :

{La difficulté s’accompagne toujours d’une facilité. Oui, la difficulté s’accompagne toujours d’une facilité} ;

et pour lesquels le savant et exégète Cheikh As-Sa’dî a dit :

« Cette parole est une excellente nouvelle, car elle indique que chaque difficulté ou complication est suivie et accompagnée de la facilité. Et ce, même si la difficulté se terrait dans le terrier d’une souris : la facilité l’aurait alors suivie pour la déloger. »

Allahu akbar !

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.