Hadith

« La grandeur de la récompense est proportionnelle à la grandeur de l’épreuve »

Le octobre 23, 2022 — 8 minutes de lecture

Dans la Sunna prophétique, nous retrouvons de nombreux hadiths abordant des thèmes aussi variés que celui de l’Unicité (monothéisme), de l’adoration, de l’invocation, de la récitation du Coran, de l’importance du Dhikr ou encore de la patience face aux épreuves. Concernant ce dernier sujet, les musulmans aiment d’ailleurs répéter une parole riche en bienfaits : « Allah éprouve ceux qu’Il aime. » Quelle est l’origine de cette parole ? Est-ce un hadith ? On vous répond ci-dessous !

 

« Très certainement, Nous vous éprouverons »

Dans le Saint Coran, Allah le Tout-Puissant rappelle à Ses serviteurs que les épreuves sont inévitables et touchent aussi bien le musulman, la musulmane que les non-musulmans. Par exemple, dans la sourate Al Baqarah, aux versets 155 et 156, Allah dit

{Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, qui disent, quand un malheur les atteint : « Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons.}

L’imam et savant Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit dans son Tafsîr (exégèse d’une sourate ou d’un verset), au sujet de ce passage coranique : « Allah mentionne qu’Il éprouve Ses serviteurs croyants, parfois par l’aisance et d’autres fois par la difficulté comme la peur et la faim. […] Ainsi, un pieux prédécesseur dit : « Certains dattiers ne produisaient qu’une seule datte. » Tout ceci, et d’autres choses semblables, sont des choses par lesquelles Allah éprouve Ses serviteurs. Celui qui patiente, Allah le récompense. Et celui qui désespère, Allah le frappe de Son châtiment. »

Ainsi, face à l’épreuve, le musulman pieux et croyant se doit de patienter. Dans le Noble Coran, nous retrouvons bien d’autres passages dans lesquels Allah fait mention des épreuves qui attendent le croyant et la croyante. Mais saviez-vous que dans la Sounnah aussi, de nombreux hadiths abordent la notion d’épreuves ? D’ailleurs, dans certaines d’entre eux, l’épreuve et l’amour d’Allah sont solidement liés. Voyons cela d’un peu plus près…

 

Allah éprouve ceux qu’Il aime

  • Dans un hadith rapporté par Al Boukhari, d’après Abu Hourayrah, qu’Allah l’agrée, le Prophète et Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Celui à qui Allah veut du bien, Il l’éprouve. »

  • Dans un autre hadith rapporté par At-Tirmidhî et authentifié par Cheikh Al Albani, le Messager d’Allah, SallaLlahu ‘alayhi wa salam, a dit :

« Quand Allah veut du bien à Son serviteur, Il accélère son châtiment ici-bas. Et quand Il veut du mal à Son serviteur, Il retient le châtiment de son péché jusqu’à ce qu’il en reçoive sa punition entière le Jour de la résurrection. »

  • Dans un hadith prophétique authentique rapporté par Ibn Mâjah, d’après Anas ibn Mâlik, qu’Allah l’agrée, le Prophète ﷺ a dit :

« La grandeur de la récompense est proportionnelle à la grandeur de l’épreuve. Et lorsque Allah, Exalté soit-Il, aime un groupe de personnes, Il les éprouve. Quiconque, par conséquent, est satisfait [du décret d’Allah] aura la satisfaction d’Allah en retour. Et quiconque en est mécontent subira la colère d’Allah. »

Ainsi, nous comprenons que lorsque Allah aime des personnes, Il les éprouve. C’est donc à partir de ce hadith que de nombreux musulmans ont pris pour habitude de dire : « Allah éprouve ceux qu’Il aime ». Attention toutefois, à ne pas confondre avec d’autres expressions que l’on entend parfois et qui sous-entendent qu’Allah épreuve ceux qui l’aiment et non ceux qu’Il aime. Comme par exemple : « Dieu eprouve ceux qui l’aiment », « Dieu eprouve ceux qui l aiment ». Ou encore : « Allah eprouve ceux qui l aiment » ou : « Allah eprouve ceux qui l’aiment ». Ces expressions n’ont pas tout à fait le même sens que celui transmis dans le hadith ci-dessus. D’autres encore ont pour habitude de dire : « Allah n’eprouve que ceux qu’il aime », en référence au hadith précédent, ce qui, encore une fois, n’a pas tout à fait le même sens.

 

Les épreuves sont une expiation et une purification

Mais pour quelle raison précise Allah éprouve-t-Il ceux qu’Il aime ? La réponse se trouve dans d’autres hadiths tirés de la Sounna (ou Sunna). Ainsi que dans les explications transmises par les grands savants de notre communauté.

  • Par exemple, dans un hadith rapporté par Ibn Abi Dounya et authentifié par Al Albani, d’après Oum Salama, le Prophète ﷺ a dit :

« Allah n’a pas éprouvé par un malheur un serviteur qui est sur une voie qu’Il déteste sans qu’Il fasse que ce malheur soit pour lui une expiation et une purification. Ceci, tant que la personne ne dit pas que ce malheur qui l’a touché provient d’un autre qu’Allah ou qu’il n’invoque pas un autre qu’Allah pour enlever ce malheur. »

  • Dans un autre hadith rapporté par At-Tirmidhî, authentifié par Cheikh Al Albani, d’après Abou Hourayrah, le dernier des Prophètes et Messagers Mohamed ﷺ a dit :

 « Le croyant et la croyante ne cessent d’être éprouvés dans leurs personnes, dans leurs enfants et dans leur argent jusqu’à ce qu’ils rencontrent Allah sans avoir plus un seul péché. »

SubhanAllah !

Par ailleurs, dans son ouvrage « Les Méditations », le savant Ibn Al Qayyim, qu’Allah lui fasse miséricorde, explique : « L’âme ne peut se purifier et s’améliorer que si elle est purifiée par l’épreuve. Comme l’or qu’on ne peut débarrasser des impuretés qu’après l’avoir éprouvé dans la forge de test. L’âme étant ignorante et injuste, et étant donné qu’elle est la source de tous les maux qui atteignent le serviteur, tout mal qui se produit vient d’elle. »

Et nous demandons à Allah de nous purifier en effaçant nos péchés et en nous accordant le pardon. Dieu est certes capable de toute chose.

 

Les plus éprouvés sont les Prophètes

Saviez-vous d’ailleurs que les plus éprouvés furent les Prophètes ? Puis après eux, les savants ? Et après eux, les pieux ? SubhanAllah !

  • En effet, dans un hadith rapporté par Al Boukhari, d’après Abu Sa’id Al Khoudri, il rendit visite au Prophète et Messager ﷺ qui était malade et avait de la fièvre. Abu Sa’id Al Khoudri lui fit remarquer que sa fièvre était vraiment très forte. Ce à quoi le Prophète ﷺ répondit :

« C’est ainsi que les épreuves sont dures pour nous et que notre récompense est multipliée. »

Abu Sa’id Al Khoudri lui demanda alors qui étaient les gens les plus éprouvés. Ce à quoi le Prophète répondit : « Les Prophètes ». Il ﷺ expliqua alors qu’après eux, les gens les plus éprouvés étaient les savants puis, les pieux. Il ﷺ dit ensuite :

« L’un d’entre eux était éprouvé par les poux jusqu’à ce que cela le tue. L’un d’entre eux était éprouvé par la pauvreté jusqu’à ne trouver que l’habit qu’il porte. Certes, lorsque l’un d’entre eux était éprouvé, il était plus joyeux de cette épreuve que l’un d’entre vous lorsqu’il reçoit un bienfait. »

Ma cha Allah !

  • Dans un autre hadith rapporté par At-Tirmidhî, nous apprenons que la personne est éprouvée selon sa religion. En effet, d’après Sa’d Ibn Abi Waqqas, le Prophète ﷺ a dit que les gens les plus éprouvés sont les Prophètes. Puis, les gens, du plus pieux vers le moins pieux. Il ﷺ ajouta ensuite :

« La personne est éprouvée en fonction de sa religion. Si sa religion est forte, alors, son épreuve sera dure. Et s’il y a une faiblesse dans sa religion, alors, il sera éprouvé en fonction de sa religion. Le serviteur ne cesse d’être éprouvé jusqu’au moment où l’épreuve le laisse alors qu’il marche sur la terre sans qu’il ait plus aucun péché. »

 

Les épreuves sont inévitables

Dans son ouvrage « Les Méditations », le savant Ibn Al-Qayyim, qu’Allah lui fasse miséricorde, explique au sujet des épreuves : « Il convient de savoir que les épreuves engendrant la souffrance sont inévitables. Personne ne peut espérer être épargné de ce qui le fera souffrir. C’est pourquoi Allah a mentionné à divers endroits de Son Livre qu’Il éprouve nécessairement les gens. Qu’Il éprouve soit par le bonheur soit par le malheur. Et qu’Il doit nécessairement éprouver l’être humain par ce qui le réjouit ou l’afflige. L’être humain a donc besoin d’être patient et reconnaissant. »

Une citation particulièrement bénéfique pour le musulman et la musulmane qui sont parfois éprouvés et ne savent pas comment faire face.

 

 

Et nous demandons à Allah ‘azza wa jal de nous compter parmi ceux qui patientent et se montrent reconnaissants. Qu’Il maintienne Ses serviteurs sur le droit chemin et qu’Il nous fasse miséricorde. Il est le Tout Miséricordieux, le Grand Accueillant au repentir. Il est certes capable de toute chose. Que les éloges et le salut d’Allah soient sur le dernier des Prophètes et Messagers, Mouhammad ﷺ, sur sa famille et sur l’ensemble de ses Compagnons.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.