Comment apprendre l'arabe

La joie d’Ibrâhîm lors de la venue au monde d’Ismâ’îl

Le février 11, 2022 , mis à jour le mai 13, 2022 — 6 minutes de lecture
felicitation naissance islam

Demander à Allah la bénédiction (baraka) sur nous ou sur les autres musulmans, Lui demander la guidée sur le droit chemin, la miséricorde ou encore la protection… Les invocations islamiques sont nombreuses et concernent des domaines très variés. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer le domaine de la naissance et de l’accueil d’un nouveau-né au sein d’une famille musulmane. Existe-t-il une formule à utiliser en Islam pour adresser nos félicitations lors d’une naissance ? Quelle est la place de la naissance et des enfants en Islam ? Nous répondons dans ce nouvel article !

 

La naissance d’un enfant, une bénédiction pour tous

En tant que musulmans croyants et serviteurs d’Allah, nous savons à quel point fonder une famille sur les bases de la religion de l’Islam est une bénédiction pour l’ensemble de la communauté. Élever ses enfants en leur apprenant les valeurs nobles et les bonnes manières de la religion musulmane… Les éduquer sur la voie droite, leur apprendre à accomplir la prière (salat), à jeûner le mois de Ramadan, à verser la Zakât (aumône)… Constituent autant de moyens de se rapprocher d’Allah et de raffermir sa foi.

Fonder une famille est d’ailleurs un acte vivement recommandé par la Sounnah (Sunnah) de notre Prophète et Messager, Mouhammad, que la prière et les bénédictions d’Allah soient sur lui. Ainsi, dans un hadith rapporté par Abou Dawoûd et authentifié par le savant Cheikh Al Albani, qu’Allah lui fasse miséricorde, le dernier des Messagers a ordonné aux croyants de se marier avec la femme douce et fertile afin qu’il puisse se vanter du nombre des musulmans le Jour de la Résurrection.

 

La saine nature

Une naissance est une nouvelle particulièrement heureuse pour l’ensemble de la communauté musulmane lorsque l’on sait que chaque nouveau-né arrive au monde sur la Fitra, que l’on traduit généralement de la langue arabe par : « la saine nature ».

Dans le Saint Coran, Allah dit dans la sourate Ar-Roûm (sourate coranique Les Romains), verset 30 :

{Attache-toi donc avec constance, en restant pur monothéiste, à la religion qu’est la saine nature sur laquelle Allah a créé les hommes – pas de changement à la création d’Allah. Telle est la religion de droiture, mais la plupart des hommes ne le savent pas.}

Au sujet de ce verset du Noble Coran, le savant et imam, Ibn Kathîr donne, dans son exégèse, une définition précise de ce qu’est la saine nature :

« Allah dit : attache-toi et persiste sur la religion qu’Allah t’a prescrite, la religion de droiture d’Abraham vers laquelle Allah t’a guidé et qu’Il a parachevé pour toi. Attache-toi à ta saine nature sur laquelle Allah a créé les hommes, car Allah a donné à Ses créatures une connaissance innée de Lui, de Son Unicité (monothéisme), et du fait qu’il n’y a de divinité digne d’adoration que Lui. »}

 

La naissance d’Ismâ’îl, une joie pour Ibrâhîm

À travers les histoires des Prophètes, nous découvrons aussi le comportement de ces derniers lorsque Allah leur accordait un enfant. Dans la sourate Ibrâhîm (Sourate Abraham) verset 39 par exemple, le Prophète Ibrâhîm, que la paix soit sur lui, ne peut s’empêcher de remercier Allah et de Lui adresser toutes les louanges lorsqu’il eut, à un âge avancé, deux fils. En effet, il eut en premier Ismâ’îl avec la servante Hajar puis Ishaq avec son épouse, Sarah, qu’Allah les agrée. Dans le Coran, Allah cite la parole d’Ibrâhîm qui a dit :

{« Seigneur ! Tu sais ce que nous dissimulons et ce que nous divulguons, et rien n’échappe à Allah ni sur terre ni dans le ciel ! Louange à Allah qui m’a fait don, malgré mon âge avancé, d’Ismâ’îl et Ishaq. Mon Seigneur est Celui qui répond aux invocations. »}

Ibn Kathîr explique ce passage coranique en disant :

« Il loua son Seigneur pour ce qu’Il lui a accordé après qu’il eut atteint la vieillesse et il dit : « Louange à Allah qui m’a fait don, malgré mon âge avancé, d’Ismâ’îl et Ishaq. Mon Seigneur est Celui qui répond aux invocations. » »

Ainsi, la naissance d’un enfant est une source de joie, de bonheur pour les nouveaux parents et l’un de nos modèles et exemples, le Prophète Ibrâhîm, ‘alayhi salam, en constitue l’une des preuves.

 

Que peut dire le musulman pour féliciter les parents lors d’une naissance ?

Lorsqu’une famille musulmane accueille un nouveau-né, il est possible pour chaque musulman et chaque musulmane de féliciter les parents en prononçant une invocation bien précise. D’ailleurs, l’imam An-Nawawî a rapporté une invocation précise, consistant à dire :

En arabe, nous prononcerons cette invocation islamique ainsi (felicitation naissance islam en arabe) :

بَارَكَ اللَّهُ لَكَ فِي المَوْهُوبِ لَكَ، وَشَكَرْتَ الوَاهِبَ، وبَلَغَ أشُدَّهُ، وَرُزِقْتَ بِرَّهُ

Rapporté par An-Nawawi.

 

Que répond celui à qui on a présenté les félicitations de naissance ?

En réponse à cette noble invocation, le parent qui recevant les félicitations peut répondre, toujours selon An-Nawawî :

En arabe, la formule est la suivante :

بَارَكَ اللَّهُ لَكَ، وبَارَكَ عَلَيْكَ، وجَزَاكَ اللَّهُ خَيْراً، ورَزَقَكَ اللَّهُ مِثْلَهُ، وأجْزَلَ ثَوَابَكَ

 

Les heureux événements, une occasion pour les musulmans de se rapprocher entre eux

La naissance d’un enfant est toujours un heureux événement dans les familles musulmanes. À cette occasion, nous ne manquons pas d’adresser toutes nos félicitations aux jeunes parents, à leur adresser nos vœux de bonheur, nos meilleurs vœux, et pourquoi pas, un faire-part de naissance.

En plus des invocations islamiques que nous présentons aux parents et à leur nouveau-né, nous pouvons offrir une carte de félicitation avec un petit mot ou une lettre de félicitations chaleureuses ou encore un cadeau accompagné d’une jolie carte.

Toutes ces petites attentions constituent autant de marques d’affection et d’attention permettant aux serviteurs croyants de se rapprocher les uns des autres, de se féliciter et d’entretenir l’amour fiLlah qui les unit.

D’ailleurs, ces marques de gentillesse et de bonté sont vivement recommandées par la Sunna de notre Prophète et Messager ﷺ. En effet, dans un hadith prophétique authentifié par Cheikh Al-Albânî, d’après Abu Hourayrah, le Prophète Mouhammad ﷺ nous a enjoints à nous faire des cadeaux mutuellement et ainsi, nous nous aimerons.

 

Nous demandons Allah de protéger les musulmans et le religion musulmane, de préserver les enfants des serviteurs croyants et de les guider sur la voie droite, la seule agréée par le Seigneur des Mondes. Il est certes capable de toute chose.

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.