Priere musulman

Priere musulman

Parmi les cinq piliers de l’Islam que tout musulman connaît, figure la prière, que l’on nomme également « Salât ». Ce que nous imaginons tous lorsque nous entendons le mot prière musulman ou non, c’est le moment de recueillement où le croyant s’adresse à son Créateur. En Islam, les prières quotidiennes sont au nombre de cinq et il est vivement recommandé d’apprendre l’arabe pour perfectionner notamment la récitation des sourates et des versets du Coran, la parole d’Allah.
Pour rappel, cette dernière a été révélée au dernier des Prophètes, Mouhammed ﷺ, par l’intermédiaire de l’ange Jibril, alayhi salam. La Parole d’Allâh, descendue en langue arabe, se divise en 114 parties appelées « sourate » qui sont récitées lors des prières par des millions de musulmans à travers le monde.
La prière musulmane
En ce qui concerne la prière musulmane, il est important de savoir qu’il s’agit de la première chose au sujet de laquelle le musulman sera jugé. En effet, dans un hadith rapporté par Abdallah Ibn Qart, qu’Allah l’agrée, et authentifié par Cheikh Al Albânî, le Prophète Mohammed ﷺ a dit que si la prière est bonne, les actes du musulman seront bons. Mais au contraire, si la prière est mauvaise, les actes ne seront pas bons.

Un hadith d’une grande valeur permettant à chaque musulman de réfléchir sur la qualité de la Salat qu’il accomplit au quotidien.
L’importance de bien savoir faire la prière
Par ailleurs, avant de faire la prière, le musulman doit faire ses ablutions, également appelées « woudou ». Cette étape est obligatoire et permet à celui qui s’apprête à accomplir la prière de se purifier. Dans un hadith rapporté par Othman Ibn ‘Affan, qu’Allah l’agrée, et authentifié par Muslim dans son Sahih, le Prophète Mohamed ﷺ a dit qu’il n’y a pas de musulman qui atteint l’heure de la prière et parfait ses ablutions, la concentration et l’inclinaison, sans que cette prière soit une expiation des péchés.

Comment faire la prière
Pour savoir comment faire la prière, il est important de revenir aux deux sources fondamentales de la religion musulmane : le Coran et la Sounna. Le Coran est la Parole d’Allah et la Sounnah se compose de tous les actes, les paroles et les acquiescements du Prophète de l’Islam, Mohammed ﷺ. C’est à partir de ces deux sources de science que la communauté musulmane sait comment prier de la façon qu’Allah agrée.
Explication et importance de la prière
Que l’on soit avec ses enfants, ses proches ou ses amis, il est bon de mettre en lumière l’explication et l’importance de la prière pour celui qui souhaite obtenir la satisfaction d’Allah ‘aza wa jall.
D’ailleurs, dans un autre récit prophétique, d’après Abdallah Ibn Mas’oud, qu’Allah l’agrée, on apprend que l’œuvre la plus aimée auprès d’Allah est la prière faite à son heure. Le compagnon a ensuite demandé quel était l’acte d’adoration le plus aimé d’Allah après la prière. Ce à quoi le Prophète a répondu : « Le bon comportement avec les parents. »

Les cinq prières quotidiennes
Chaque jour, le musulman accomplit cinq prières : la prière du matin appelée Fajr ou Subh, la prière de Dohr, la prière d’Al Asr, la prière au coucher du soleil Al Maghrib puis la prière Al Ichaa. Ces prières sont d’une grande importance. Elles permettent d’ailleurs d’effacer nos péchés.
En effet, d’après Salman Al Farisi, qu’Allah l’agrée, le Prophète Muhammad ﷺ a dit qu’à chaque fois que le musulman se prosterne lors de la prière, ses péchés tombent.

La prière surérogatoire
En plus des cinq prières obligatoires, le musulman peut, s’il le souhaite, effectuer des prières supplémentaires, que l’on appelle communément la prière surérogatoire. Et ses bienfaits sont nombreux. Ainsi, d’après Aïcha, qu’Allah l’agrée, le Prophète a dit que celui qui effectue 12 unités de prière (ou rakaat) durant le jour et la nuit rentre au Paradis.
Plus précisément, il s’agit d’effectuer 4 unités de prière avant la prière Dohr, et deux après, puis deux après la prière Al Maghrib et celle d’Al Ichaa, et deux unités avant Al Fajr le matin.

Parmi ces prières surérogatoires, il y en a une qui occupe une place particulière dans le cœur du musulman : il s’agit de la prière de Tarawih que l’on effectue durant les nuits du mois de Ramadan. Après une journée de jeûne et de lecture du Coran, les musulmans se retrouvent à la mosquée pour prier ensemble. Cette prière de Tarawih est très appréciée du monde islamique, que l’on soit au Maghreb, comme en Algérie, au Maroc, ou même en France ou en Arabie Saoudite. Les mosquées se remplissent alors de fidèles venus accomplir les prières musulmanes, accompagnés de leur tapis de prière. Il n’est pas rare également de suivre à la télé la prière de Tarawih qui se déroule en direct à La Grande Mosquée de La Mecque, au pied de la Kaaba.
D’ailleurs, la Kaaba est la Qibla de tous les musulmans, la direction vers laquelle ils doivent se tourner pour vouer leur culte au Créateur, Seul sans associés. C’est à cet endroit également que s’effectue le pèlerinage chaque année durant le mois de Dhul Hijja.
Au sujet de cette prière qui ne s’effectue que pendant le mois de Ramadan, l’imam Nawawi a dit que les savants sont en consensus sur le fait que la prière du Tarawih est une Sunna. (Sahih Al Adhkar An Nawawiya p 184)
Ainsi, la prière musulmane est un véritable bienfait pour le croyant. Elle lui permet non seulement de se purifier de ses péchés, mais aussi de Se rapprocher d’Allah, notamment durant le mois de Ramadan, et d’obtenir ainsi Son agrément.