Comment apprendre l'arabe

Que répondre au musulman qui nous salue ?

Le décembre 3, 2021 , mis à jour le décembre 18, 2021 — 1 commentaire — 8 minutes de lecture
aleykoum salam

En Islam, il existe de nombreuses façons de montrer son amitié et son amour pour les personnes qui nous sont chères. De nombreux hadiths nous rappellent notamment l’importance d’être généreux, souriants et d’humeur agréable. Un autre moyen de se rapprocher des gens que l’on aime c’est bien sûr de propager le Salam et d’y répondre lorsqu’il nous est adressé (dire : « aleykoum salam »). D’ailleurs, pour ceux qui souhaitent découvrir l’explication et la prononciation du mot Salem alaykoum , qu’ils n’hésitent pas à lire notre article dédié.

Quelles sont les preuves issues du Coran et de la Sunna (Sunnah) quant au fait de répondre au salam ? A-t-on d’autres obligations vis-à-vis de son frère musulman ou de sa sœur musulmane (femme musulmane) ? Si oui, lesquels ? Réponses dans cet article !

 

La fraternité, une valeur noble en Islam

Il ne fait aucun doute que le sens de la fraternité fait partie des valeurs nobles et hautement morales que l’Islam recommande. À ce sujet, les hadiths authentiques rapportés sont nombreux.

Dans un hadith, d’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète et Messager ﷺ a dit :

« Aucun de vous ne sera croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même. »

(Hadith prophétique rapporté par Al Boukhari dans son Sahih n°13 et Mouslim dans son Sahih n°45)

 

Dans un autre hadith, d’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète et Messager ﷺ a dit :

« Le croyant est le miroir du croyant et le croyant est le frère du croyant. Il protège ce qu’il risque de perdre et le préserve en son absence. »

(Rapporté par Abu Daoud dans ses Sounan n°4918 et authentifié par Cheikh Al Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

 

Ainsi, comme vous pouvez le comprendre, le musulman et serviteur d’Allah est soucieux de son frère et de sa sœur (femme en Islam), il le protège, lui porte secours, le conseille, lui souhaite le bonheur dans ce bas monde et dans l’au-delà et bien sûr, il le salue ou répond à son Salam.

 

Répondre au Salam : que dit le Saint Coran ?

Saviez-vous que le fait de rendre le Salam (le salut) est cité dans le Noble Coran, la Parole d’Allah révélée au dernier de Ses Prophètes et Messagers, Mouhammed ﷺ ?

En effet, dans la sourate coranique An-Nissâ’, Allah, Le Miséricordieux, dit [traduction rapprochée du sens du verset] :

{Si on vous salue, saluez d’une façon meilleure, ou tout au moins de manière semblable. Allah vous demandera compte de tout.

Allah, il n’est de divinité digne d’adoration que Lui ! [Par Allah], Il vous rassemblera au Jour de la Résurrection, [sur l’avènement duquel] il n’est point de doute. Qui pourrait tenir des propos plus véridiques qu’Allah ?}

(Sourate Al Nissâ’, versets 86 et 87)

Concernant le verset 86, l’imam et savant Ibn Kathîr (un de nos grands savants) explique dans son exégèse (Tafsîr) :

« Lorsque quelqu’un vous salue, répondez-lui de façon meilleure ou de manière semblable à la sienne. Ainsi, l’ajout est encouragé, alors que la similarité est obligatoire. […] Ibn ‘Abbâs dit : « Celui qui vous salue parmi les créatures d’Allah, répondez à son salut, même si c’est un mazdéen, car Allah dit : {Si on vous salue, saluez d’une façon meilleure, ou tout au moins de manière semblable.} » »

 

« Aleykoum salam » : un devoir islamique pour le musulman

Du côté de la Sunna (Sounnah, Sunnah), il existe des hadiths nous recommandant de répondre au Salam. Dans un hadith rapporté par Ahmad, Al Boukhari et Mouslim, d’après Abou Hourayra, le Prophète et Messager ﷺ a dit :

 « Le musulman a, vis-à-vis de son frère, cinq devoirs : lui rendre le salut, s’enquérir de son état quand il est malade, participer à son cortège funèbre, répondre à son invitation et invoquer pour lui quand il éternue. »

Ainsi, le Prophète et Messager d’Allah ﷺ nous indique que rendre le salut à son frère en Islam fait partie de ses droits (droit musulman) que nous devons respecter et préserver. Il est donc de notre devoir, en tant que musulmans pieux et croyants de répondre au Salam qui se présente à nous.

 

Les variantes de « Aleykoum salam »

Sachez qu’il existe différentes façons de répondre au Salam que nous adresse notre frère musulman ou notre sœur musulmane. Si celui-ci (ou celle-ci) nous dit par exemple : « Salamo ‘alaykoum », nous pourrons lui répondre :

– « Aleykoum salam », que l’on écrit parfois : « Alaykoum salam » ou encore : « Alaykoumou salam ». On peut traduire cette salutation par : « Que la paix soit sur toi. »

– « Aleykoum salam wa rahmatoLlah », que l’on écrit parfois : « Alaykoum salam wa rahmatoLlah ». Cette expression peut être traduite par : « Que la paix soit sur toi ainsi que la Miséricorde d’Allah. »

– « Aleykoum salam wa rahmatoLlahi wa barakatouh » que l’on écrit également : « Alaykoum salam wa rahmatoLlahi wa barakatouh », que l’on traduit généralement de l’arabe par : « Que la paix soit sur toi ainsi que la Miséricorde d’Allah et Ses Bénédictions. »

 

Et après le Salam, que se passe-t-il ?

Une fois que le musulman a rendu le Salam à son frère en Islam, d’autres bonnes coutumes peuvent suivre. Certains aiment serrer la main lors de cette salutation, conformément au hadith du Prophète et Messager de Dieu ﷺ mentionnant cela :

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et Messager a rencontré Houdheyfa (qu’Allah l’agrée) et a voulu lui serrer la main mais Houdheyfa (qu’Allah l’agrée) s’est écarté et a dit :

« Certes, j’étais en janaba. »

Alors, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Certes, lorsque le musulman serre la main à son frère, leurs péchés tombent comme tombent les feuilles de l’arbre. »

(Rapporté par Al Bazzar et authentifié par Cheikh Al-Albani dans Sahih Targhib n°2721)

 

Selon les pays et les coutumes (traditions), certains apprécient également de se prendre dans les bras ou de se faire la bise. Viennent ensuite les échanges habituels afin de prendre des nouvelles des membres de la famille de son ami.

 

Quelles autres bonnes actions sont profitables pour le musulman ?

Bien d’autres actions nobles et prescriptions islamiques ont été rapportées par le Messager de Dieu et Prophète Mouhammad ﷺ. Multiplier l’invocation en faveur de son frère, prier à la mosquée (en ayant ses ablutions et en respectant les horaires de prière)… Apprendre la langue arabe, la langue du Noble Coran (les sourates du Livre d’Allah)… Multiplier les demandes de repentir (demander pardon à Allah, le Divin) et les invocations, croire en l’Unicité d’Allah (Tawhid)… Améliorer sa récitation du Coran (réciter le Mushaf), ne sous-estimer aucune bonne action…

Suivre la Sounna (Sounnah) du Messager, le dernier des Prophètes ﷺ… Respecter les cinq piliers de l’Islam (Attestation de foi (Tawhid), les cinq prières quotidiennes (Salat : Fajr, Dohr, Asr, Magrib et ‘Ichâ’), la Zakât (aumône), le jeûne du Ramadan et le pèlerinage, Hajj)… Apprendre les Noms d’Allah, distinguer le licite (halal) de l’illicite (haram), demander la Bénédiction d’Allah (Baraka)… Multiplier Sa louange et Dhikr, rester sur le droit chemin, adorer Allah en suivant le Dogme authentique…

Autant d’habitudes islamiques et coraniques, de marques d’obéissance et de comportements nobles de la communauté musulmane (monde musulman) encouragés par le Coran et la Sunna et synonymes de piété et de foi. Des valeurs musulmanes servant d’ailleurs un seul et même objectif : celui de resserrer les liens, de se rapprocher de son frère musulman et de préserver une amitié ayant une origine plus noble encore : l’Islam, la religion musulmane.

 

Et nous demandons à Allah de nous raffermir, de nous aider à appliquer Ses ordres, de nous éloigner du châtiment de l’Enfer, de nous aider à mémoriser les versets du Coran et à respecter le droit musulman. Il est certes Omniscient et Omnipotent, Il est capable de toute chose. Louange à Allah, Seigneur des mondes et que le salut (salutations) d’Allah et Ses éloges soient sur le dernier des Prophètes, le Messager Mouhammad ﷺ.

 

Sophie

Dans la même catégorie

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.