Hadith

Les conflits entre les époux : ce que dit l’Islam

Le avril 20, 2022 , mis à jour le septembre 27, 2022 — 11 minutes de lecture

Initialement, le mariage est un repos pour l’âme des croyants. Mais hélas, dans certains cas, pour des causes diverses et variées, il arrive que les époux se déchirent et que la société musulmane tout entière en pâtisse. Pourtant, les discordes entre les époux ont toujours été un problème de société et ce, à toutes les époques. Comme pour tout problème, la solution se trouve dans la religion, et notamment dans la parole d’Allah le Très-Haut, avec le noble Coran et la parole du Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم : le hadith.

Alors, quelles sont les causes de discordes entre l’époux et l’épouse ? Quels remèdes l’Islam propose-t-il ? Y a-t-il des preuves mettant en lumière ce problème, notamment un hadith qui parle des disputes de couple ? La réponse dans cet article In Sha Allah !

 

photo du couple tenant par la main - islam couple photos et images de collection

A l’origine, le mariage est une Miséricorde

« Et de chaque chose nous avons crée un couple, peut-être vous rappelleriez-vous. » (sourate Ad Dariyat verset 49)

Ce verset coranique met en valeur l’importance qu’accorde l’Islam au mariage. En effet, l’union d’un homme et d’une femme est avant tout une miséricorde de la part de leur Seigneur ; Allah عز وجل. Cela car, le mariage comporte de nombreux bienfaits aussi bien pour l’époux que pour l’épouse et aussi, pour l’ensemble de la communauté musulmane. Également, l’union entre les deux époux représente un pilier pour les bonnes mœurs et la bonne conduite de la société.

« Ô, les gens ! Craignez votre Seigneur qui vous a crées d’une personne unique et d’elle son épouse
et qui, des deux a fait foisonner beaucoup d’hommes ainsi que de femmes. » (sourate An Nissa Verset 1)

C’est ainsi que l’union entre les deux conjoints est un moyen de préservation de leur chasteté et de leur honneur, un moyen licite de concevoir une progéniture et enfin, un repos de l’âme et une miséricorde, chacun ayant pour but la tranquillité de l’âme et du corps. C’est donc une obéissance à Allah عز وجل et une sounna (qu’on écrit aussi : sounna, sunna ou sunnah) du Messager d’Allah ; Mohamed صلى الله عليه وسلم.

Disputes dans le couple : Quelles peuvent être les causes ?

Les problèmes de couple sont un phénomène aussi normal que répandu. Les conflits entre les conjoints font donc partie de la vie conjugale. Nul couple aussi meilleur et pieux soit-il n’en est épargné. La preuve de cela se trouve dans le meilleur exemple que les musulmans connaissent : l’exemple du dernier des Prophètes et Messagers ; Mohamed Salla Allahou ‘alayhi wa salam et de ses épouses, les mères des croyants (qu’Allah soit Satisfait d’elles). En effet, il est rapporté du Compagnon Anas  ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ ceci :

« Le Messager d’Allah ﷺ s’est écarté de ses épouses pendant un mois, et il est resté dans une pièce qu’il possédait. Au vingt-neuvième jour il revient, on lui dit alors :
– Ô Messager d’Allah, tu avait dit un mois ? Il dit : Le mois est de vingt-neuf-jours. »

Toutefois, il arrive parfois que la cohabitation entre les époux devienne insoutenable au point d’envisager une séparation ou un divorce. Ce que beaucoup de musulmans ignorent c’est que ; bien que l’Islam autorise le divorce à la différence des autres religions, il n’en reste pas moins la chose autorisée la plus détestée pour Allah.  Les causes de mésententes entre les conjoints sont aussi nombreuses qu’il existe de couples. Néanmoins, certaines sont plus connues et courantes. Ces causes (non-exhaustives) peuvent être : mains de l’homme et de la femme dans le qurrel avec des bulles de discours - couple dispute photos et images de collection

Un mauvais choix de prétendant (e) : A l’origine de l’échec d’un mariage, il y a assez régulièrement le mauvais choix dès le début de l’époux ou de l’épouse. Bien souvent, les musulmans de notre époque s’attardent davantage sur des détails matériels tels que : l’emploi, la demeure, l’âge que sur la religiosité du prétendant(e). Et bien souvent, la personne qui a une foi moins travaillée que l’autre se heurte à des différences et des mentalités qui de toute évidence, vont contrarier leur union.

Le non-respect des droits et devoirs : Le fait que le mari ou la femme ne donne pas son droit à l’autre conjoint va de manière systématique causer des conflits dans le couple. Les musulmans doivent comprendre que les lois de la religion ont été établies selon un équilibre parfait, ni trop avantageux pour l’un ni trop dommageable pour l’autre. Il suffit simplement de s’y soumettre.

La famille : Nombreux sont les couples divorcés ayant eu des familles trop intrusives dans leur vie commune. En agissant par ignorance fréquemment, ils ont contribué à amener animosité et problèmes au sein du couple. D’où la nécessité d’étudier le cas de sa belle-famille avant le mariage, de savoir si ce sont des personnes avec une bonne conduite et avec un minimum de crainte d’Allah سبحانه و تعالى.

L’époux ou l’épouse parfait(e) n’existe pas. C’est pourquoi, l’un des fondements du mariage est la patience. Chacun des conjoints doit faire un effort sur soi pour faire fructifier leur union. La preuve de cela se trouve dans un hadith, du Prophète , rapporté par Mouslim, qui est :

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :
« Qu’un croyant ne déteste pas une croyante, s’il déteste un de ses comportements, il sera satisfait par un autre de ses comportements. »

 

Satan, un ennemi déclaré

Les croyants ont connaissance de la nuisance de Shaytan et de ses insufflations machiavéliques. Il doivent par conséquent, être prudents concernant ses ruses en ce qui concerne leur vie commune. En effet, Allah Azzawajal dit dans le Saint Coran ; à la sourate Fatir le verset 6 :

« Certes, Satan est un ennemi pour vous ; alors considérez-le comme tel. Il ne fait qu’inviter ses partisans à devenir des habitants du Feu ardent. »

lave de parc national des volcans hawaï - satan photos et images de collection

Le mariage est certes une chose haïe par Satan. D’abord, parce que c’est une obéissance à Allah Azzawajal et son Messager صلى الله عليه وسلم. Ensuite, parce qu’en vérité ; le mariage préserve des turpitudes morales et physiques. En effet, l’union entre un homme et une femme est un moyen qui permet la préservation des sexes et des âmes. Il aide, entre autres, à baisser le regard et à s’éloigner des limites imposées par les lois islamiques. De ce fait, fait partie du but ultime d’Iblis et de ses alliés d’instaurer au sein du couple animosité et mésentente. On trouve la preuve de ceci dans un hadith qui fut rapporté par Mouslim et qui est :

« D’après Jabir Ibn Abdillah (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :  Iblîs dépose son trône sur l’eau puis envoie ses troupes. Celui d’entre eux qui est le plus rapproché de lui est celui qui cause le plus d’épreuves et de problèmes. L’un d’entre eux vient et dit : J’ai fait cela et cela, mais lui dit : Tu n’as rien fait. Puis vient l’un d’entre eux qui dit : Je ne l’ai pas laissé jusqu’à ce que j’ai séparé entre la personne et son épouse. Alors il le rapproche de lui et dit : Oui, toi ! »

Les Sunnan à appliquer en cas de conflits

Il arrive par moment que l’époux ou l’épouse s’emporte et crée un conflit au sein du couple. Comme expliqué plus haut, rien d’anormal à cela, il fait partie de la vie de couple que les croyants éprouvent par moment de la colère vis-à-vis de l’autre. Pour gérer cela de la meilleure manière, il faut revenir à la sounna du Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم et observer la façon dont il gérait cela avec ses épouses. Et vous noterez la noblesse de leurs caractères !

  • La communication : Un couple qui ne communique pas sur des malentendus est une proie pour Satan, qui instaure animosité entre les conjoints et cela conduit fréquemment à une altération du lien conjugal. Cela car, le fait de ne pas dialoguer avec l’époux ou l’épouse envenime les choses, également, c’est aussi une porte ouverte à Ibliss et ses insufflations qui ne font qu’installer rancœur et éloignement des époux.

 

  • La médiation : La médiation est une sounna du Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم et reste le meilleur moyen pour dissiper les problèmes de couple. Il s’agit donc de faire appel à une personne dotée d’une bonne moralité et d’une très bonne religiosité afin de venir arbitrer en toute neutralité le problème que traverse le couple. La preuve réside dans ce hadith :

Une mésentente a eu lieu, le Prophète صلى الله عليه وسلم lui demanda alors : Qui souhaiterais-tu en tant qu’arbitre entre toi et moi ? Accepterais-tu que ce soit Abou Bakr ?
Elle accepta alors Abou Bakr رضي الله عنه.
Il fera triompher sa fille sur son gendre.
Mais là, il s’agit d’Abou Bakr رضي الله عنه !
Abou Bakr رضي الله عنه est alors venu et le Prophète صلى الله عليه وسلم lui demanda : Préfères-tu que ce soit toi ou moi qui lui explique ?
Elle رضي الله عنها lui répondit : C’est toi qui expliques, mais ne dis que la vérité.
Abou Bakr رضي الله عنه n’y croyait pas !
Il se leva pour la corriger en lui disant : Ô ennemie de sa propre personne ! Dit-il autre chose que la vérité !?
Il رضي الله عنه craignait que le Prophète صلى الله عليه وسلم se mette en colère contre elle et qu’il la divorce puis que son affiliation au Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم s’interrompt – c’est une affaire très grave !- ou que le Messager صلى الله عليه وسلم se mette en colère contre elle et qu’Allah se mette en colère, puis qu’elle ne réussisse en rien après cela.

Il s’est donc levé pour la corriger en présence du Messager صلى الله عليه وسلم mais le Prophète ne l’a pas convoqué pour qu’il soit un adversaire contre elle ou pour qu’il parle en son nom, mais plutôt pour qu’il arbitre entre elle et lui.

Ainsi, lorsqu’il devint un adversaire, ‘Aïcha رضي الله عنها n’a trouvé de refuge qu’auprès du Messager d’Allâh, alors qu’il est un adversaire et un juge.
Elle est partie se réfugier derrière le dos du Prophète صلى الله عليه وسلم alors qu’il repoussait Abou Bakr رضي الله عنه en lui disant : « Nous ne t’avons pas conviés pour cela » ; c’est-à-dire que je ne t’ai pas convoqué pour la punir, j’aurais pu la punir moi-même.
Abou Bakr رضي الله عنه s’en alla alors en colère et resta à tourner autour de leur demeure.
Lorsque Abou Bakr رضي الله عنه s’en alla, le Prophète صلى الله عليه وسلم se tourna vers ‘Aïcha رضي الله عنها à la fois plaisantin et blâmeur, et lui dit : As-tu vu comment je t’ai défendu de cet homme ? Ô Anas (qui était le servant du Prophète صلى الله عليه وسلم), prends ce dirham et pars donc nous acheter du raisin.
Il صلى الله عليه وسلم voulait célébrer leur réconciliation avec un repas. Anas s’en alla puis revint avec du raisin qu’ils mangèrent.
Pendant qu’Abou Bakr رضي الله عنه tournait autour de leur demeure, il rencontra Anas et lui dit : Ô Anas, as-tu des nouvelles ?
Il lui répondit : Ils se sont réconciliés, par Allah, je les ai laissés alors qu’ils mangeaient du raisin !
Abou Bakr رضي الله عنه s’en alla précipitamment et entra sans aucune réserve puis s’assit et leur dit : Vous m’avez convié lors de votre mésentente et vous m’oubliez lors de votre réconciliation !
Il (le Prophète صلى الله عليه وسلم) dit : « Assieds-toi et mange. »

Cadeau, Noël, Date D'Anniversaire

  • S’offrir des cadeaux : Les cadeaux constituent un bon moyen de dissiper la colère, les rancunes et apaiser les tensions au sein du couple. C’est une preuve de tendresse et un signe de bonté.

 

 

Pour conclure, le musulman et la musulmane comprennent qu’avec le mariage, il y a une obéissance à Allah et à Son Messager et que par conséquent, Shaytan est aux aguets. Les problèmes de couple ont toujours existé et par la grâce d’Allah, des moyens licites ont été instaurés dans la sounna pour pallier à cela et ceci afin d’éviter des cas de divorces précipités, qui pour beaucoup de personnes, bien souvent, se soldent par des regrets.

Umm Abdirrahman

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.