Comment apprendre l'arabe

Comment préparer une rencontre en vue d’un mariage musulman ?

Le avril 14, 2022 — 7 minutes de lecture

Différentes étapes traversent la vie du musulman et de la musulmane. Parmi celles-ci, nous pouvons bien évidemment citer le mariage. Celui-ci constitue une étape-clé à franchir permettant à chacun des deux époux de se rapprocher d’Allah et de L’adorer comme il se doit. Pour celui ou celle qui souhaite se marier, quelques recommandations et actes sont à respecter, notamment la prière de consultation ou encore la Mouqabala avec le ou la prétendant(e).

Qu’est-ce qu’une mouqabala entre un musulman et une musulmane ? En quoi consiste-t-elle ? Quels conseils bénéfiques peuvent être donnés à chacun d’entre eux ? Pourquoi le mariage est-il si important dans la religion musulmane ? Nous vous répondons dans ce nouvel article de l’arabe facile !

 

Qu’est-ce qu’une Mouqabala entre un musulman et une musulmane ?

En langue arabe, le nom « mouqabala » s’écrit مقابلة. Il désigne la rencontre, l’entretien qui se déroule notamment entre un croyant musulman et une croyante musulmane en vue d’un mariage.

Les raisons pouvant amener à l’organisation d’une mouqabala sont nombreuses. Les deux prétendants se connaissent déjà, se sont déjà croisés, par le biais du travail ou de la famille par exemple, ou à l’inverse, ne se connaissent pas et une personne sert alors de relais.

Quoi qu’il en soit, l’organisation d’une mouqabala est nécessaire pour permettre à chacun d’entre eux de faire plus ample connaissance, de voir la personne physiquement et d’échanger sur des points et des sujets que chacun juge important.

Lors de cette rencontre précédant un éventuel mariage religieux et/ou civil, la présence d’une troisième personne est nécessaire. Ainsi, un des maharim de la femme doit être présent, qu’il s’agisse de son père ou de son frère. Si celle-ci ne possède pas de mahram, les savants recommandent la présence d’une personne de confiance et droite dans sa religion lors de la rencontre.

Chacun des deux prétendants musulmans doit mesurer l’importance de cette rencontre, en la préparant à l’avance, en demandent conseil autour de soi et en sachant quoi demander et dire lors de celle-ci.

 

Quelles questions poser au prétendant lors d’une Mouqabala ?

Une fois que la date et l’heure de la mouqabala sont fixées, il est temps de se préparer à ce moment important à partir duquel tout votre avenir va peut-être se construire, par la volonté d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Divin.

Parmi les meilleurs conseils que l’on peut donner pour profiter au maximum de la rencontre et en tirer les bénéfices escomptés, il y a le fait d’établir une liste de questions à soumettre au prétendant ou à la prétendante. Ainsi, prenez bien le temps de choisir chaque question a poser lors d une mouqabala.

Voici quelques idées de question mouqabala qu’il est intéressant de soumettre au prétendant ou à la prétendante.

  • Tout d’abord, concernant sa pratique religieuse, islamique : Quel est ton parcours religieux ? Vers quel âge t’es-tu tourné(e) vers la religion ? Qu’en est-il de ta pratique des obligations religieuses telles que la prière ou le mois de Ramadan ? As-tu pour projet d’accomplir le Hajj (pèlerinage en Arabie saoudite) prochainement ? As-tu un programme d’apprentissage de l’Islam régulier ou précis (Tawhid, fiqh, sira…) ? Vas-tu régulièrement à la mosquée prier derrière l’imam ? Quels savants suis-tu ? Bien d’autres questions sont tout à fait possibles.
  • Concernant la vie après le mariage : Qu’attends-tu de l’autre au sein du foyer ? Quelles sont les choses du quotidien que tu n’aimes pas ? Celles qui sont obligatoires à tes yeux ? À quelle fréquence recevrons-nous la visite de ta famille et de tes amis ? Dans quelle ville/pays aimerais-tu que l’on s’installe ? Que penses-tu de vivre en terres musulmanes ?
  • Concernant l’éducation des enfants : Combien d’enfants aimerais-tu avoir bi idhni Llah ? De quelle manière comptes-tu les éduquer et les corriger lorsqu’ils se trompent ? Quelles causes aimerais-tu mettre en pratique pour avoir des enfants pieux ?
  • Au sujet de la santé, il est également possible de poser certaines questions afin d’en savoir plus sur l’état du prétendant : Souffres-tu de troubles ou de maladies physiques ? Psychologiques ? Et par le passé ? As-tu un mal occulte ?

Vous l’aurez compris, il est important, selon vos critères et vos attentes, de dresser une liste de questions à poser lors de la mouqabala.

 

Le mariage, une valeur fondamentale en Islam

Dans le Saint Coran, de nombreuses sourates et versets font mention du mariage, notamment dans la sourate Al Ma’idah (sourate coranique La Table Garnie) ou la sourate An-Nisâ’ (Les Femmes).

Par ailleurs, dans la sourate Al Baqarah (sourate La Vache), au verset 187, Allah met en lumière les bienfaits qu’apporte le mariage entre les époux musulmans. Dans ce verset, Allah, le Seigneur, dit dans une traduction du sens :

{Il vous est permis d’avoir des rapports charnels avec vos épouses lors des nuits [du mois] de jeûne. Elles sont un vêtement pour vous et vous un vêtement pour elles.}

Concernant ce passage, Ibn Kathîr, savant de la communauté musulmane, qu’Allah lui fasse miséricorde, explique dans son exégèse :

« Concernant Sa Parole {Elles sont un vêtement pour vous et vous un vêtement pour elle}, Ibn ‘Abbâs, Moujâhid et d’autres ont dit : vous trouvez la quiétude auprès d’elles, et elles trouvent la quiétude auprès de vous. Pour Ar-Rabî’ : « Elles sont un drap pour vous, et vous êtes un drap pour elles. »

 

Le mariage, selon le Coran et la Sunnah

Par ailleurs, nous trouvons de nombreux récits et hadiths prophétiques dans lesquels le mariage est mis en valeur et encouragé.

  • Par exemple, dans un hadith rapporté par Ibn Maja et authentifié par Cheikh Al Albani, d’après ‘Aïcha, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a expliqué que le mariage est sa Sounnah et que celui qui ne pratique pas sa Sunna ne fait pas partie de lui. En revanche, dans ce même hadith, il précise concernant celui qui ne peut pas se marier : « Qu’il jeûne », afin que cela soit pour lui une protection pour lui.
  • Dans un autre hadith rapporté par At-Tabarani, authentifié par Cheikh Al Albani, d’après Anas, le Prophète et Messager de Dieu dit que lorsque le serviteur d’Allah se marie, il aura complété la moitié de sa religion. SubhanAllah !

Bien d’autres hadiths au sujet du mariage ont été rapportés, notamment par Al Boukhari et Mouslim, deux grands savants du monde musulman, qu’Allah leur fasse miséricorde et les élève dans Son vaste Paradis.

En lisant ces versets coraniques ou ces hadiths, nous comprenons l’importance du mariage pour tout musulman et toute musulmane. C’est dans ce contexte que la mouqabala constitue une étape particulièrement décisive qu’il serait dommage de négliger. À nous donc, d’en saisir la pleine mesure, de bien préparer cette rencontre et de ne pas hésiter à poser toutes les questions qu’il nous semble juste de poser.

 

Autre conseil rapporté par la Sunna

Lors de la Mouqabala, n’oubliez pas également de bien observer la personne qui se trouve en face de vous. Il a été rapporté, à ce sujet, un certain nombre de ahadiths incitant l’homme musulman à observer la femme qu’il s’apprête à demander en mariage.

Par exemple, dans un hadith rapporté par Ibn Majah, un Compagnon, qu’Allah l’agrée, s’apprêtait à demander une femme en mariage et à cette fin, il l’observa dans une palmeraie qui lui appartenait. Il expliqua alors avoir entendu le Prophète dire que lorsqu’un homme souhaite demander une femme en mariage, il n’y a pas de mal à ce qu’il la regarde.

 

Et nous demandons à Allah de préserver les couples musulmans et de venir en aide à nos frères et sœurs non mariés afin qu’Il leur accorde un conjoint pieux avec qui ils adoreront Allah, Lui obéiront et obtiendront Sa satisfaction. Il est certes capable de toute chose.

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.