Hadith

Prendre soin de ceux qui sont à sa charge : une recommandation prophétique

Le novembre 22, 2022 , mis à jour le décembre 1, 2022 — 7 minutes de lecture

Pour apprendre sa religion et améliorer sa mise en pratique, le musulman et la musulmane disposent de plusieurs sources de savoir. La première d’entre elles est bien évidemment le Noble Coran, la Parole d’Allah. Quant à la deuxième source, il s’agit du hadith, un domaine vaste et grandement bénéfique pour les croyants, contenant nombre de récits prophétiques importants. Parmi ceux-ci, nous trouvons notamment le hadith sur la famille, un domaine utile à tous et renfermant de nombreux enseignants. Partons donc à la découverte de certains d’entre eux.  

Le hadith, une source de savoir pour le musulman

Comme expliqué plus haut, les hadiths renferment nombre d’enseignements et de recommandations profitables et bénéfiques pour l’ensemble des croyants musulmans. Ceux-ci abordent d’ailleurs diverses thématiques telles que le dogme du monothéisme (Tawhid), les formes d’adoration d’Allah… Les piliers de l’Islam tels que la prière (salat), la zakât (aumône), le jeûne du mois de Ramadan ou le pèlerinage (hajj)… Les piliers de la foi tels que la croyance en Allah, aux Anges ou au Jour Dernier, également appelé Jour de la Résurrection… Au moyen des hadiths prophétiques, le serviteur pieux et sincère en apprend plus sur sa religion. Par exemple, il apprend à faire la prière correctement, à améliorer sa récitation du Coran, à parfaire ses ablutions avant d’aller à la mosquée, à acquérir le bon comportement et les valeurs morales et nobles de la religion musulmane… En se plongeant dans le hadith prophétique, le serviteur d’Allah découvre aussi la vie du Prophète ﷺ, l’état du monde musulman et l’histoire de l’islam lorsqu’il ne se trouvait qu’à ses prémices. L’ensemble des hadiths authentiques ont été rapportés en langue arabe et mettent en avant toutes les qualités du Prophète et Messager d’Allah ﷺ, celui qui ne parle pas sous l’effet des passions, celui dont seule la vérité sortait de sa bouche. Ils constituent autant d’occasions pour les croyants et l’ensemble de la communauté musulmane d’apprendre l’islam, de se rapprocher de leur Seigneur, le Divin, Allah ‘azza wa jal et de L’adorer comme il se doit, avec amour, espoir et crainte.  

Le hadith sur la famille : un domaine profitable à tout croyant

Parmi cette compilation bénéfique de récits prophétiques, nous en retrouvons un certain nombre faisant référence à la famille, le socle de la société musulmane dans toute sa splendeur. Il s’agit là d’un thème particulièrement noble en islam et de nombreux savants ont rédigé des ouvrages islamiques à ce sujet. Le Coran et la Sunna abordent ce thème à de multiples reprises et mettent notamment en lumière certaines recommandations précises. Parmi celles-ci, nous pouvons citer : l’obéissance aux parents, l’importance du mariage et de son bon déroulement et l’intérêt porté sur la bonne éducation religieuse et islamique accordée à l’enfant. Voyons donc ensemble certains de ces hadiths portant sur la thématique de la famille.  

L’importance de la famille en Islam

Plusieurs récits rapportés authentiquement insistent sur l’importance de la famille et de prendre soin des membres qui la composent.
  • Par exemple, dans un hadith rapporté par Abu Dawoud, d’après Abou Hourayrah, le Prophète ﷺ a dit que la meilleure aumône est « celle qui est difficile de la part d’une personne ayant peu de moyens. » Puis, il a ordonné de commencer par ceux qui sont à la charge de la personne. [Authentifié par Al Albani]
  • D’après un autre hadith rapporté par At-Tabarani, le Prophète ﷺ a dit, d’après Jâbir, qu’Allah l’agrée :

« Ce que la personne dépense pour elle-même, pour ses enfants, pour sa femme, pour sa famille et ses proches est pour lui une aumône. » [Authentifié par Al Albani]

  • Par ailleurs, dans un autre authentifié par Al Albani, le Prophète ﷺ dit que l’homme qui donne de l’eau à boire à sa femme est récompensé. » [Authentifié par Al Albani]
 

L’obéissance aux parents dans la Sounnah

  • Dans un hadith rapporté par les deux imams Al Boukhari et Mouslim, d’après Abd Allah Ibn ‘Amr, un homme a demandé la permission au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) de participer aux batailles. Ce à quoi le Messager d’Allah, sallaLlahu ‘alayhi wa salam a répondu : « Tes parents sont-ils vivants ? » Après avoir répondu par l’affirmative, le Prophète ﷺ lui a alors recommandé de rester auprès d’eux.
  • Dans un autre hadith, rapporté par Ahmad et authentifié par Al Albani, le Prophète ﷺ a dit :

« J’ai dormi et dans mon sommeil, je me suis vu dans le Paradis. J’ai entendu la voix d’un lecteur en train de lire. J’ai dit : « Qui est-ce? » Ils m’ont dit : « C’est Haritha Ibn Nu’man. » Puis, le Prophète ﷺ a dit : « Ceci est le bir, ceci est le bir », il faisait partie de ceux qui faisaient le plus de bir [fait de bien se comporter avec ses parents] envers sa mère.

 

Une valeur chère également présente dans le Coran

L’importance de bien se comporter avec les parents se retrouve également dans le Saint Coran où différents versets et sourates en font mention. Par exemple, dans la sourate Al Isra, aux versets 23 et 24, Allah dit à propos des parents, dans une traduction rapprochée :

{Ton Seigneur vous ordonne de n’adorer que Lui et de faire preuve de bonté envers vos père et mère. Si l’un d’eux ou tous deux atteignent l’âge de la vieillesse auprès de toi, ne leur dis point : « Fi ! » Ne les rudoie pas mais adresse-leur des paroles affectueuses. Et par miséricorde, fais preuve d’humilité envers eux, et dis : « Seigneur ! Sois miséricordieux envers eux, comme ils l’ont été envers moi, lorsqu’ils m’ont élevé quand j’étais enfant. »}

Dans son tafsîr (exégèse), I’imam et savant Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, commente ce passage coranique en disant : « Allah ordonne Son adoration exclusive, seul et sans associé. Il lie à Son adoration la bonté envers les parents en disant : {Ton Seigneur vous ordonne de n’adorer que Lui et de faire preuve de bonté envers vos père et mère}. »  

L’encouragement au mariage, socle de la famille

Parmi les hadiths mettant en avant la famille, nous pouvons également citer ceux en lien avec le mariage. Dans la religion musulmane, il constitue un véritable socle à partir duquel la famille pourra prendre forme et s’épanouir.
  • Dans un hadith prophétique rapporté par At-Tabarani, d’après Anas, le dernier des Prophètes et Messagers ﷺ a dit que lorsque le serviteur se marie, il a complété la moitié de sa religion. Il ﷺ dit également : « Alors, qu’il craigne Allah pour l’autre moitié. »
  • D’après Ibn Mas’oud, le Messager d’Allah ﷺ a dit :

« Ô vous les jeunes ! Celui d’entre vous qui en a les capacités, qu’il se marie car ceci va lui faire baisser le regard et est plus chaste pour le sexe. Et celui qui n’en a pas la capacité, alors, qu’il jeûne car le jeûne sera pour lui une protection. » [Al Boukhari et Muslim]

  • Également, d’après ‘Aïcha, le Prophète Mouhammad ﷺ a dit que le mariage est sa Sounna et que celui qui ne pratique pas sa sounna ne fait pas partie de lui. [Ibn Majah]
 

L’importance d’une bonne éducation pour les enfants

Concernant l’éducation à accorder aux enfants, la Sounnah prophétique nous donne également de nombreuses recommandations et indications.
  • Dans un récit rapporté par Abou Dawoud et authentifié par Al Albani, le Prophète ﷺ a recommandé d’ordonner la prière (salat) aux enfants dès l’âge de 7 ans.
  • L’égalité entre les enfants, la bienveillance, le conseil sincère et utile, l’amour constituent également des valeurs importantes en Islam. Par ailleurs, le Prophète ﷺ n’hésitait pas à jouer en famille, notamment avec ses deux petits-fils Al Hassan et Al Hussayn. En effet, d’après Abu Hourayrah, le Messager d’Allah ﷺ tirait la langue à Al Hassan. Alors, celui-ci voyait le rouge de sa langue et courait avec lui. [Authentifié par Al Albani]

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.