Priere musulman

Par quoi commencer quand nous devenons musulman ?

Le novembre 20, 2021 — 5 minutes de lecture
la prière musulmane

Pour la communauté musulmane, la prière musulmane est un des 5 piliers de l’islam. C’est d’ailleurs ce pilier de l’islam qui rythme le quotidien de milliers de fidèles musulmans. La prière est un rituel béni qui permet l’agrandissement de la spiritualité de chaque croyant. Allah, Miséricordieux, nous dit dans le saint coran :

Sourate 51 « Ath Thariyat » – verset 56

« Et Je n’ai créé les djinns et les humains que pour qu’ils M’adorent. »

 

En langue arabe :

وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ

 

Quels genres de prières ?

 

On peut diviser les prières musulmanes en deux catégories :

  • La prière obligatoire :

Elles sont au nombre de cinq, et à chacune son intervalle de temps :

  1. Le Fajr : prière du matin: juste avant que le soleil ne se lève, 2 unités à voix haute.
  2. Le dhohr ou dhuhr: au milieu de la journée, lorsque le soleil est à son zénith, 4 unités à voix basse.
  3. Le ‘Asr : au milieu de l’après-midi, 4 unités à voix basse.
  4. Le maghreb : au crépuscule astronomique, 3 unités à voix haute.
  5. Le ‘icha ou ‘isha : lors de la nuit noire, 4 unités à voix haute.

 

Les horaires de ces prières sont déterminés par le calendrier de prières en rapport avec le lieu de vie du serviteur d’Allah. Elles ont toutes un temps déterminé qu’il faut absolument respecter. Pour se diriger vers la Qibla, on utilise une boussole numérique ou physique.

 

  • La prière surérogatoire :

Il en existe une multitude et comme son nom l’indique, elles ne sont pas obligatoires. Le serviteur d’Allah, le Très-haut, cherche par tous les moyens d’obtenir la satisfaction de son Créateur. Cette pratique de l’islam est courante, le musulman et la musulmane prient afin de demander pardon à Notre Créateur, Exalté soit-il, en faisant régulièrement salat doha ; pour demander conseil en effectuant la prière de la consultation (salat istikhara). On prie deux unités lorsque l’on rentre dans le lieu de culte musulman (tahyat al masjid). Durant le ramadan, la prière de tarawih est une tradition prophétique.

La prière durant le Ramadan

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est sorti une nuit de Ramadan et a vu des gens qui priaient dans un coin de la mosquée. Alors il a dit : « Que font ceux-là ? ».
Quelqu’un a dit : Ô Messager d’Allah ! Ce sont des gens qui n’ont pas de Coran avec eux et Oubay Ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée) récite et eux prient avec lui.

Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Ils ont bien agi » et il n’a pas détesté cela pour eux.

 

Hadith Rapporté par Ibn Nasr dans Moukhtasar Qiyam Leyl p 217 et authentifié par Cheikh Albani dans Salat Tarawih p 10

 

Le jeûneur recherche également la bénédiction et la miséricorde d’Allah, louange à Lui, lors de la nuit du destin. En direction de la Mecque, le prieur, muni de son tapis de prière, se dirige vers la Qibla et prie. Cette nuit occupe une place particulière dans le cœur des musulmans du monde. Elle peut se dérouler chez soi, à la mosquée ou en plein air, selon les coutumes et choix.

D’après Nu’man Ibn Bachir (qu’Allah l’agrée), nous avons prié avec le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) la 23e nuit de Ramadan jusqu’au tiers de la nuit, puis nous avons prié avec lui la 25e nuit jusqu’au milieu de la nuit, puis il a prié pour nous (*) la 27e nuit au point au nous avons pensé que nous n’allions pas attraper le falah. À l’époque nous donnions au sahour (**) le nom de falah.


Hadith rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°18402 et authentifié par Cheikh Albani dans Salat Tarawih p 11

Les nawafils

Puis, vient, à la fin du mois béni de ramadan, la célébration de la prière du Aïd.

Durant Aïd Al Adha, on célèbre également une prière.  Ces rites tant attendus par les musulmans du monde entier sont synonymes de joie et partage.

Parmi les prières surérogatoires, il y a celles que l’on appelle « nawafil ». Elles précèdent et/ou suivent une prière obligatoire, les plus connues sont celles de shfa’ et witr.

Ce culte musulman occupe une grande place de l’islam. Dans le monde arabe, les lieux de cultes sont partout présents. A chaque heure de prières, du haut du minaret, le muezzin fait l’appel à la prière cinq fois par jour. Que ce soit au lever du soleil, au soleil couchant ou tout au long de la journée, pour une occasion particulière ou juste pour exprimer notre amour à Allah, faire la prière (lien enfant) est un bienfait dont la récompense est une protection le jour du jugement dernier.

 

Pour conclure, la prière islamique se fait en langue arabe. Le musulman procède à la récitation du Noble coran, la douce parole d’Allah. D’abord, sourate al fatiha qui sera récitée au début de chaque unité de prière, puis une autre sourate suivra.  Le prieur prononce pendant le tashahud, la chahada et cite certains noms de son Seigneur durant le rituel. Qu’elle soit à haute voix ou à voix basse, le fidèle musulman reste sincère, ne cherchant par cet acte qu’à satisfaire la seule divinité digne d’adoration, Allahou Akbar.

Sabah

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.