Comment apprendre l'arabe

La lettre TA ت

Par Sophie , le septembre 22, 2021 , mis à jour le septembre 27, 2021 — 7 minutes de lecture

Cela fait déjà quelques mois ou quelques années que vous y pensez et voilà que votre décision est prise : vous souhaitez apprendre l’arabe ! Et pour cela, nous ne pouvons que vous féliciter ! Vous avez peut-être entendu autour de vous que la langue arabe était difficile à apprendre, à parler, à écrire, à lire… Mais rassurez-vous, il n’en est rien ! Nous sommes là pour vous accompagner et vous montrer que la langue arabe est une langue facile, accessible et à la portée de tous ! Et la première étape à franchir pour devenir arabophone est sans nulle doute l’acquisition de l’alphabet arabe, un alphabet qui se compose de 29 lettres (parfois appelées « consonnes ») et de 28 sons. Pour apprendre l’alphabet arabe et mémoriser l’ordre de ses lettres, il n’y a pas de secret, il faut travailler ! Commençons donc dès maintenant en découvrant ensemble une des lettres (ou « consonnes ») : la lettre Ta en arabe. Celle-ci se retranscrit ainsi :

             L’écriture de la lettre ت

Pour reconnaître les lettres arabes et faciliter leur mémorisation, il est important de bien comprendre de quelle façon et dans quel sens elles s’écrivent. Concernant la lettre ت, comme pour les autres lettres arabes, nous allons commencer à droite de la feuille et nous diriger progressivement vers la gauche. En effet, l’écriture arabe se fait de la droite vers la gauche, contrairement à l’écriture des lettres de l’alphabet latin. Nous commençons donc à droite, nous descendons légèrement puis nous tournons notre stylo ou crayon pour tracer un trait horizontal et remonter à la fin de celui-ci. Pour terminer l’écriture de la lettre Ta en arabe, nous ajoutons deux points au-dessus.

Pour maîtriser le geste graphique et améliorer votre écriture de cette lettre, n’hésitez pas à vous munir d’un cahier d’écriture. Vous pouvez également télécharger le « Livre gratuit pour apprendre à lire et écrire l’arabe simplement en 3 étapes ». Il vous permettra notamment d’apprendre à écrire mais aussi à lier les lettres entre elles et ainsi, former des mots puis des phrases, in cha Allah.

Concernant la retranscription phonétique de cette lettre, elle est généralement traduite par la lettre de l’alphabet latin « t » minuscule, ou majuscule : « T ».

 

            La bonne prononciation de la lettre Ta en arabe

La lettre ت n’est pas une lettre difficile à prononcer : il suffit de coller sa langue à la racine des incisives supérieures, juste au début du palais. Attention tout de même à ne pas commettre certaines erreurs de prononciation que nous allons citer.

  • 1ère erreur possible concernant la prononciation de cette lettre arabe : la rendre emphatique. En effet, la lettre ت est une lettre amincie, cela signifie qu’elle doit être prononcée de manière légère. Si nous la prononçons de manière emphatique, le son produit ressemblera alors à une autre lettre de l’alphabet arabe, une lettre emphatique : la lettre ط. Il est donc très important de bien distinguer ces deux lettres (ou consonnes) et de respecter le son de chacune.
  • 2ème erreur possible concernant la prononciation de cette lettre arabe : accompagner la lettre du son [s]. En effet, il n’est pas rare, notamment au Maroc, d’entendre la lettre ت accompagnée d’un son sifflant, comme si un [s] avait été ajouté. C’est alors que le son [ta] devient : [tsa]. Si le son [s] devient trop présent, le son ressemblera alors à une autre lettre arabe : la lettre س. Même s’il est normal d’entendre un son légèrement sifflant en prononçant la lettre ت, celui-ci ne doit en aucun cas être exagéré ou appuyé.

 

            La lettre ت avec les voyelles courtes (ou voyelles brèves) et les voyelles longues    

Comme toutes les autres lettres de l’alphabet arabe, la lettre Ta s’accompagne des voyelles arabes, également appelées « voyelles courtes » ou « voyelles brèves ». Celles-ci sont au nombre de trois.

Lorsqu’elle s’accompagne de la voyelle courte Fatha, elle s’écrit : تَ

Accompagnée de la voyelle brève Kasra, elle s’écrit : تِ

Lorsqu’elle s’accompagne de la Damma (une des voyelles courtes), elle s’écrit : تُ

 

De plus, cette lettre peut s’accompagner d’une « voyelle longue », une voyelle qui accompagne la consonne afin d’allonger le son. Les voyelles longues sont également au nombre de trois.

Lorsqu’elle s’accompagne de la Fatha et de la lettre Alif ا, elle s’écrit : تَا

Accompagnée de la Kasra et de la lettre Yâ ي, elle s’écrit : تِي

Lorsqu’elle s’accompagne de la Damma et de la lettre arabe Wâw و, elle s’écrit :  تُو

 

            La lettre Ta en arabe dans le Coran

Voyons maintenant un mot présent dans le Noble Coran (la Parole d’Allah) contenant la lettre ت. Nous avons choisi, à cette occasion une sourate courte que les enfants apprennent assez tôt, à la maison, à la mosquée ou lors de cours de Coran en ligne : la sourate coranique المسد Al-Masad. Celle-ci commence par le mot :

 

 

D’un point de vue phonétique, ce mot est généralement retranscrit par : « Tabbat ». La sourate dans laquelle se trouve ce mot fait mention d’un homme ayant vécu à l’époque du Prophète ﷺ et appelé Abou Lahab. Il fut un grand ennemi du dernier des Prophètes, Muhammad ﷺ et un grand ennemi de l’Islam et des musulmans.

Alors qu’Aboû Lahab était encore vivant, cette sourate fut révélée au Messager Mouhammed. Et le mot تَبَّتْ signifie : « périr », ou encore : « perdre ».

La sourate continue ainsi :

 

Ce qui signifie (traduction rapprochée du sens du verset) que les deux mains d’Abu Lahab sont en perdition, qu’elles vont perdre. Ainsi, les actions qu’il tentera de commettre à l’encontre de l’Islam seront vaines.

D’ailleurs, comme l’ont expliqué de nombreux savants de l’Islam, notamment dans leur Tafsîr, cette sourate constitue un miracle du Coran car elle annonce, du vivant d’Abu Lahab, qu’il ne se convertira jamais à l’Islam et qu’il ne deviendra jamais musulman, ce qui s’est effectivement produit subhanAllah.

Petite remarque concernant le mot : تَبَّتْ : comme vous pouvez le voir, la dernière lettre de ce mot arabe s’accompagne d’un Soukoun, retranscrite en arabe comme ceci : ْ. Il faut savoir qu’en langue arabe, lorsque vous voyez un mot se terminer par un Soukoun, il s’agira généralement d’un verbe. De plus, la lettre Ta en arabe accompagnée d’un Soukoun désignera un sujet féminin. Quel est ici ce sujet féminin ? Il s’agit des mains, les mains d’Abu Lahab.

À ce sujet, connaissez-vous l’astuce utilisée par les locuteurs du monde arabe (les arabophones) pour savoir si une partie du corps se dit au féminin ou au masculin ? Cette astuce est assez simple : tous les membres du corps qui sont par paire, comme les mains, les pieds ou les yeux sont au féminin ! À l’inverse, les membres du corps qui sont uniques, comme le nez ou la bouche, sont au masculin.

 

            Versets contenant la lettre ت

Comme vous le savez peut-être, la forme des lettres de l’alphabet arabe change selon leur position dans le mot. Cela signifie que la forme d’une lettre changera légèrement selon sa place : en début, en milieu ou en fin de mot.

Et bien évidemment, la lettre ت ne fait pas figure d’exception. Voyons donc les différentes formes que prend cette lettre de l’alphabet arabe en étudiant quelques extraits du Mushaf.

En début de mot, comme nous l’avons vu précédemment, nous trouvons dans la sourate « Al-Masad » :

En milieu de mot, nous trouvons dans la sourate « Al-Kafiroun » :

En fin de mot, nous trouvons, toujours dans la sourate coranique « Al-Masad » :

Comme vous avez pu le voir dans cet article, les lettres arabes ne sont pas difficiles à reconnaître ni à mémoriser ! N’hésitez donc pas à consulter nos autres articles mettant en lumière d’autres lettres de cet alphabet que nous aimons tant.

Sophie

Dans la même catégorie

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.