Hadith

Pourquoi est-il recommandé de se retenir de bailler ?

Le octobre 23, 2022 , mis à jour le novembre 22, 2022 — 7 minutes de lecture

L’Islam est une religion complète qui régit la vie entière des croyants. Elle est une feuille de route établie selon les lois d’Allah et celles de Son Messager ; le prophète Mohamed صلى الله عليه وسلم. Les musulmans sont appelés à s’y conformer. Ces recommandations concernent aussi bien le dogme (concrétisation du « tawhid »/ « unicité ») que la manière de vivre. Ainsi, il est rapporté d’après un hadith du prophète que le bâillement en Islam est certes, haï par Allah Le Très Haut. Pourquoi ? Comment se prémunir du bâillement ? Que disent les personnes de science à son sujet ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre In Sha Allah ! la main met un cube en bois avec la lettre e du mot fatigue. le mot est écrit sur des cubes en bois debout sur la table en bois sur fond gris. cible du concept de stress de situation difficile - fatigue photos et images de collection  

L’explication de : « Allah déteste le bâillement »

D’après la tradition prophétique du Messager Mohamed , on apprend que le bâillement est une chose détestée par Allah Le Tout-Puissant. La preuve réside dans un hadith authentique, rapporté par Abou Houreira :
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète صلى الله عليه وسلم  a dit : « Certes Allah aime l’éternuement et déteste le bâillement. Ainsi, si l’un d’entre vous éternue et loue Allah, c’est un droit à l’encontre de chaque musulman l’ayant entendu de lui dire : -Yarhamouka Allah. Par contre, le bâillement vient de Satan. Il faut que la personne le repousse tant qu’elle peut et si elle dit : »Ahh » alors, Satan rigole de lui. »
Ce hadith est riche d’enseignements pour les croyants vertueux, en quête de réussite dans leur vie d’ici-bas et de l’au delà. En effet, il démontre :
  • qu’il faut s’efforcer à repousser le bâillement autant que possible.
  • qu’on ne doit pas bailler bruyamment en émettant un son car sinon,  Shaytan rit de nous.
  • L’obligation d’invoquer pour son frère/soeur en Allah qui a éternué et a loué Allah Azzawajal.
Certains savants (« oulémas », « ulémas » en langue arabe) expliquent que si le bâillement est détesté par Allah et qu’il est aimé par Satan c’est parce qu’il amène fatigue, paresse et faiblesse au croyant. En effet, une personne qui baille est une personne qui est fatiguée et qui donc, perd en force et vitalité. Alors que l’éternuement est le contraire. L’éternuement comporte de nombreux bienfaits sur le plan physiologique : il purifie le nez de ses impuretés, il maintient le système respiratoire et réveille la personne. Dans un hadith rapporté par l’imam Mouslim, on peut lire :
Abû Saîd Al-Khudrî (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah a dit : « Lorsque l’un d’entre vous bâille, qu’il mette sa main sur sa bouche ; car certes, Satan entre. »
Ce hadith explique bien pourquoi Shaytan aime le bâillement du serviteur d’Allah. Cela car, il guette le moment propice, où le croyant montre des signes de faiblesse et de perte d’énergie pour en profiter et le combattre. Voilà pourquoi, Allah déteste le bâillement. Et certes, comme pour toute chose, tout ce qu’Allah aime, alors, Satan déteste et tout ce que Satan aime, Allah déteste.   Islam, Le Jeûne, Musulman, Religion  

Le droit du musulman sur son frère lorsqu’il éternue

‘Alî ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte que le Prophète ﷺ a dit : Lorsque l’un de vous éternue, qu’il dise : “Louange à Allah”. Et que son frère lui dise : “Qu’Allah te fasse miséricorde”. Et lorsqu’il lui dit “Qu’Allah te fasse miséricorde” qu’il réponde : “Qu’Allah vous guide et améliore votre situation”.
Il est un droit pour tout croyant que lorsqu’il éternue et loue Allah Exalté Soit-Il en disant : « Al HamdouliLlah », que ceux autour de lui, l’ayant entendu, lui répondent : « Yarhamouk Allah », ce qui signifie : « qu’Allah te fasse miséricorde ». Si on souhaite être plus précis dans la langue arabe, on appliquera la règle de conjugaison qui distingue le féminin du masculin. Ainsi, on dira : « Yarhamouka Allah » à un homme et : « Yarhamouki Allah » à une femme. Et comme indiqué dans le hadith, la personne ayant éternué répondra à celle ayant invoqué pour elle : « يَهْدِيكُمُ اللَّهُ وَيُصْلِحُ بَالَكُمْ » qui signifie : « Puisse Allah vous guider et régler vos affaires en ordre. »
Ibn Al-Qayyim a dit : « Un groupe de savants a été d’avis que l’invocation en faveur de celui qui éternue (At-Tashmît) était une obligation individuelle, car l’obligation a clairement été formulée sous la forme du devoir. »
Cependant, l’obligation d’invoquer pour celui ou celle qui a éternué ne concerne que les musulmans. Il n’est pas permis de dire « Yarhamouk Allah » à un non-musulman. En effet, il est indiqué dans l’ouvrage « Boulough Al Maram » que les juifs avaient pour habitude d’éternuer devant le prophète Muhammad ﷺ afin qu’il leur dise : « Qu’Allah vous fasse miséricorde ». Il ne le faisait pas. Plutôt, s’ils (les non-musulmans) éternuent et louent Allah, on leur répond : « Qu’Allah te (vous) guide. » Telle est la bienséance en ce qui concerne l’éternuement. arabe homme priant sur tapis dans le désert pendant le coucher du soleil - prière islam photos et images de collection  

Le bâillement et l’éternuement pendant la prière

Il est possible d’éternuer et de bailler pendant la prière. En ce qui concerne l’éternuement, cheikh Al Albani, qu’Allah lui fasse miséricorde a répondu à la question de savoir s’il faut dire « Al Hamdoulilah » en prière ou non. Ainsi, il explique que si le prieur se trouve derrière un imam lors d’une prière à voix haute, alors, il n’est pas autorisé de prononcer quoi que ce soit. En revanche, si le prieur se trouve dans une prière à voix basse (qui correspond aux prières de Dhour et Asr) en groupe ou seul, et qu’il éternue en dehors de la récitation du Coran (pendant le roukou’, soujoud) alors, il est permis de dire « Al Hamdoulillah ». Bailler pendant la prière est une chose que beaucoup de musulmans connaissent. Certes, la salat (prière) est un acte d’adoration et une obéissance à Allah Le Tout Miséricordieux. C’est une soumission et un bien pour le croyant donc, une chose haïe par Iblis. C’est ainsi qu’il essaiera de distraire et de perturber le croyant en prière. D’où le bâillement. C’est pourquoi, il est important de prononcer l’invocation de refuge auprès d’Allah contre Iblis en début de prière. En disant : « A’oudoubillah mina Shaitane Rajime ».  

Les moyens utiles pour remédier au bâillement

Bailler est un signe de fatigue physique ou morale. Alors, pour remédier au bâillement, il faut se reposer. Il est rapporté dans la sounna (sounnah, sunna et sunnah) que le prophète Mohamed ﷺ pratiquait la sieste et qu’il a incité à la pratiquer. Dans un hadith authentifié par cheikh albani, on peut lire :
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète ﷺ a dit : « Faites la sieste car certes les chayatins ne font pas la sieste. »
Aussi, il est conseillé de ne pas veiller tard le soir. Car cela entraine fatigue et difficultés pour l’accomplissement de la prière de l’aube (fajr) et ce n’est pas conforme à la tradition prophétique. En effet, le compagnon Abou Barza Al Aslami, qu’Allah lui fasse miséricorde, rapporte ceci :
Le Prophète صلى الله عليه وسلم préférait retarder la prière du ‘isha et n’aimait pas dormir avant cette prière ni continuer à parler après. »
En clair, l’éternuement est une bonne chose et est aimée par Allah Le Tout Puissant. C’est pour cela qu’il est important de Le louer. Bailler, est une chose détestée par Allah Azzawajal. Le croyant doit faire de son mieux pour contenir le bâillement et faire les causes pour s’en prémunir. Bailler et prier en islam sont liés. Les invocations, la lecture du Coran, l’assiduité à la salat et la zakat (aumône) sont des causes nécessaires à la réussite du croyant et à l’éloignement et l’affaiblissement de Satan.

Umm Abdirrahman

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.