Priere musulman

Ce qu’il faut savoir sur la grande ablution

Le octobre 18, 2021 , mis à jour le février 15, 2022 — 7 minutes de lecture
la grande ablution

En tant que musulmans, nous savons que la purification de notre corps est un acte important nous donnant notamment accès à certaines adorations telles que la prière. En accomplissant nos ablutions, également appelé lavage rituel, tout serviteur croyant se purifie, adore Allah et peut prier, qu’il s’agisse d’une prière obligatoire ou surérogatoire. Parfois, les petites ablutions sont nécessaires tandis que dans d’autres situations, les grandes ablutions devront être effectuées. Comme vous le savez sans doute, plusieurs invocations peuvent être prononcées après avoir accompli le Woudou (petites ablutions). Mais qu’en est-il du Ghusl ? Existe-t-il une invocation pour la grande ablution ? Si oui, laquelle ? Nous répondons dans cet article.

 

Les trois types d’ablutions en Islam

Il est bon de rappeler qu’il existe trois types d’ablutions :

  • Les ablutions mineures ou petites ablutions : Al-Woudou’ : الوضوء.
  • Les ablutions majeures ou grandes ablutions selon la sunna : que l’on appelle en langue arabe Al Ghusl : الغسل.
  • Les ablution sèches, que l’on appelle en arabe Tayamoum : التيمم.

 

Existe-t-il une invocation pour la grande ablution ?

Après avoir effectué son ablution mineure, le croyant musulman a pour habitude de prononcer des invocations qui ont été rapportées par la Sounnah (ou « Sunnah ») de notre Prophète et Messager, Mouhammed, Sallah Allahou ‘alayhi wa salam.

  • Pour rappel, la première de ces invocations a été rapportée par l’imam et savant Mouslim. Elle consiste à dire, après la purification :

« J’atteste qu’aucune divinité n’est digne d’être adorée en dehors d’Allah, Seul et sans associé, et j’atteste que Muhammad est Son Serviteur et Messager. »

أَشْهَدُ أَنْ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَهُ وَأَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّداً عَبْدُهُ وَرَسُولُهُ

 

  • Quant à la deuxième invocation, rapportée par l’imam At-Tirmidhî, elle consiste à dire :

« Ô Seigneur ! Fais que je sois parmi ceux qui se repentent, et fais que je sois parmi ceux qui se purifient. »

اللَّهُمَّ اجْعَلْنِي مِنَ التَّوَّابِينَ وَاجْعَلْنِي مِنَ الْمُتَطَهِّرِينَ

En revanche, en ce qui concerne l’invocation de la grande ablution, il n’existe pas, dans la citadelle du musulman, de hadiths prophétiques rapportant une invocation ou une parole musulmane particulière. En effet, nous trouvons, dans l’ouvrage islamique « La citadelle du musulman », les invocations dédiées aux petites ablutions mais pas concernant les grandes ablutions.

 

La grande ablution, un acte cité dans le Coran

Dans le Saint Coran, la Parole d’Allah le Tout Miséricordieux, deux sourates citent les grandes ablutions et le lavage rituel.

  • Tout d’abord dans la Sourate An-Nissâ’ (Sourate Les femmes), dans le verset 43, Allah dit, dans une traduction des sens :

{Ô vous qui croyez ! Ne vous rendez à la prière ni en était d’ivresse, jusqu’à savoir ce que vous dites, ni en état d’impureté majeure, jusqu’à accomplir vos ablutions majeures, à moins que vous ne traversiez [simplement à la mosquée].}

Dans son Tafsîr (exégèse), l’un de nos grands savants, l’imam Ibn Kathîr explique :

« Allah interdit à Ses serviteurs croyants d’accomplir la prière alors qu’ils sont en état d’ivresse en lequel le fidèle ne sait ce qu’il dit, mais aussi, pour celui qui est en état d’impureté majeure d’approches les lieux où elle est accomplie, les mosquées, sauf à la traverser d’une porte à une autre, sans y rester. Ceci avait cours avant l’interdiction de l’alcool. »

Il explique ensuite, concernant le fait de pouvoir passer dans une mosquée en état d’impureté majeure :

« Yazîd Ibn Abî Habîb dit : « Les portes des demeures de certains Ansârs donnaient sur la mosquée. Lorsqu’ils étaient en état d’impureté majeure et qu’ils n’avaient pas d’eau, ils n’avaient d’autre choix que de passer devant la mosquée. »

  • Par ailleurs, dans la sourate Al Mâ’idah (Sourate coranique La table servie), Allah dit dans le sixième verset, selon une traduction des sens du verset :

{Ô vous qui croyez ! Lorsque vous voulez accomplir la prière, lavez-vous le visage et [lavez-vous] les mains [et les avant-bras] jusqu’aux coudes ; passez vos mains mouillées sur la tête, et lavez vos pieds jusqu’aux chevilles. Si vous êtes en état de Janâbah, lavez-vous [tout le corps].}

 

Pour quelles raisons le musulman et la musulmane effectuent-ils leurs grandes ablutions ?

Revoyons ensemble les causes amenant chaque serviteur croyant et pieux à accomplir ses grandes ablutions avant de pouvoir faire la prière :

  • L’écoulement de sperme ou d’un liquide épais chez la musulmane après une jouissance ;
  • Lors de la pénétration du gland dans le vagin (rapport sexuel) ;
  • Lors de l’éjaculation ;
  • Pendant le sommeil, lors d’un rêve érotique, si un liquide épais est constaté après le réveil ;
  • Pour le rite du hajj (pèlerinage en Arabie Saoudite), et afin de se présenter à la Kaaba ;
  • Après le cycle menstruel (menstrues, règles) de la femme musulmane ;
  • Après la période des lochies à la suite d’un accouchement.

Toutes ces causes sont des situations pour lesquelles le musulman, devenu impur, devra faire ses ablutions que l’on appelle : grandes ablutions ou parfois, bain rituel. Ainsi purifié (état de pureté) de toute souillure et des impuretés diverses, le musulman ou la musulmane pourra alors accomplir la prière rituelle (salat) mais aussi réciter les versets du Saint Coran par exemple.

Enfin, sachez qu’il fait partie de la Sounnah de notre Prophète d’accomplir les grandes ablutions pour la prière du vendredi. En effet, dans un hadith prophétique rapporté par At-Tabarânî, d’après Abd Allah Ibn Abu Qatâdah, le Prophète et Messager de Dieu (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a expliqué que celui qui effectue le Ghousl le jour du Joumou’a est pur jusqu’au vendredi suivant.

 

Comment s’effectuent la grande ablution ? 

  1. Le musulman et la musulmane doivent formuler leur intention de purification (il n’est pas nécessaire de la formuler à voix haute) ;
  2. Se laver le corps et les parties intimes ;
  3. Dire la « basmallah » : Bismillah ;
  4. Procéder comme pour les petites ablutions :
  • Se laver les mains jusqu’aux poignets à trois reprises.
  • Se rincer la bouche trois fois également.
  • Introduire de l’eau dans les narines avec la main droite et nettoyer avec la main gauche, à trois reprises.
  • Se laver le visage trois fois.
  • Puis, se laver l’avant-bras droit jusqu’au coude à trois reprises.
  • Se laver l’avant-bras gauche jusqu’au coude trois fois.
  • Se mouiller la tête en partant du front jusqu’à la nuque.
  • Passer les mains sur les oreilles en allant de l’intérieur vers l’extérieur.
  • Ensuite, procéder au lavage du pied droit en prenant soin de bien frotter entre les orteils puis passer au pied gauche.
  • Verser de l’eau sur la tête en frictionnant le cuir chevelu.
  • Enfin, verser de l’eau sur le corps en commençant par frotter le côté droit puis le côté gauche en n’oubliant pas de passer sur les aisselles et le nombril.

N’oubliez pas enfin qu’il est très important que toutes les membres du corps soient mouillés.

 

En définitif :

Vous êtes maintenant purifié, prêt à vous présenter devant notre Créateur en vous dirigeant vers la Qibla et en vous prosternant. Il est essentiel pour chaque prieur de savoir accomplir la grande ablution pour la musulmane et la grande ablution pour le musulman car, par exemple, procéder à la grande ablution pendant le ramadan pour bien démarrer sa journée de jeûne est important.

 

Ainsi, les grandes ablutions permettent à tous les musulmans de purifier toutes les parties du corps et de pouvoir accomplir leurs prières et leur prosternation tout en espérant l’agrément d’Allah. Louange à Allah, Seigneur des mondes et que la bénédiction et les éloges soient sur notre Prophète Mouhammad, sa famille et ses Compagnons.

 

 

Sabah

Dans la même catégorie

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.