La prière de consultation: Explications et procédé

priere consultation

La Prière de Consultation: Qu’est ce que c’est ?

Appelée Salat al Istikhara en arabe, la Prière de Consultation en Islam est une sounna recommandée par notre Prophète alayhi salet wa salem. Elle nous permet de consulter Allah soubhanahou wa ta’alaa avant de prendre une décision et ainsi, d’éviter certaines erreurs.

Le Prophète Alayhi salet wa salem apprenait à ses compagnons la façon de la faire : ils disaient, le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) nous enseignait la prière de la consultation comme il nous apprenait le Coran ! D’où son énorme importance !

En tant que musulman, déjà nous invoquons Allah soubhanahou wa ta’alaa pour toutes les choses nous concernant. On se réfugie auprès de lui dans nos prières, lorsqu’on est malheureux ou non. Lorsqu’on cherche à le consulter pour une affaire, quand on veut alléger nos soucis.

La Prière de Consultation, elle, nous permet de demander à Allah de nous guider dans nos choix. Elle nous aide à nous montrer le bien ou le mal dans nos affaires que l’on veut entreprendre. Comment faire la prière de consultation ? Quand faire la prière de consultation ? Il nous semble essentiel de présenter ce qu’est la Salat al Istikhara en la définissant, en prouvant son importance et en exposant les termes de son invocation inchaAllah.

La Prière de Consultation peut alors se définir du point de vue littéraire, mais également selon l’aspect religieux. Du point de vue littéraire, « Istikhara » veut dire « la demande de ce qui est le mieux pour une chose ». Ainsi, la prière d’istikhara est une prière qui consiste à demander ce qui est le mieux pour une chose, un choix. Selon sa définition religieuse, « Istikahara » est « le fait de demander de remettre l’affaire au choix d’Allah et à ce qui est le mieux ». La prière est une Sunna (tradition prophétique) qui consiste donc en une demande à Allah, de ce qui est le mieux lorsque nous devons faire un choix.

priere2

;

Bien que cette prière ne soit pas une obligation, elle présente une certaine importance. L’homme ne peut jamais se passer de l’aide de son Seigneur. Sans Lui, l’homme est perdu. Ainsi, il est très important pour tout un chacun de demander l’aide d’Allah dans ses choix, car Il est le Très Savant et le Très Sage. Notre Créateur sait parfaitement ce qui est un bien pour nous et ce qui ne l’est pas. Il est donc nécessaire pour chacun d’entre nous de Le consulter avant d’effectuer un choix.

Allah le Très-Haut a dit :

« Ton Seigneur crée ce qu’Il veut et choisit : eux n’ont pas le choix. Transcendance à Allah le Très-Haut, par-dessus tout ce qu’on Lui associe ! Ton Seigneur sait aussi bien ce que cachent les poitrines que ce qu’elles dévoilent. Il est Allah ; il n’est de Dieu que Lui ; à Lui louange dans la première et dans la dernière ; à Lui le Jugement ; c’est vers Lui que vous retournerez. » (Sourate 28 : Verset 68 à 70)

Comment faire la Prière de Consultation ?

Comme il a été dit un peu plus haut, la Prière de Consultation en Islam est une Sunna, et l’invocation pendant cette prière se fait après la salutation finale, conformément à ce qui est rapporté dans un noble hadith prophétique.

Elle est composée de deux rakaas que l’on fera en dehors des prières obligatoires, il faut lire dans chaque rakaa la Fâtiha et quelques versets du Coran. Une fois les deux rakaas accomplies et après la salutation finale, on peut lever les mains et on récitera l’invocation suivante :

En arabe :

« اللّهُـمَّ إِنِّـي أَسْتَخيـرُكَ بِعِاْـمِك، وَأسْتَقْـدِرُكَ بِقُـدْرَتِـك، وَأَسْـألُـكَ مِنْ فَضْـلِكَ العَظـيم، فَإِنَّـكَ تَقْـدِرُ وَلا أَقْـدِر، وَتَـعْلَـمُ وَلا أَعْلَـم، وَأَنْـتَ عَلاّمُ الغُـيوب، اللّهُـمَّ إِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ- وَيُسَـمِّي حاجَتَـه – خَـيْرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاقْـدُرْهُ لي وَيَسِّـرْهُ لي ثـمَّ بارِكْ لي فيـه، وَإِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ شَـرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاصْرِفَهُ عَنِّي وَاصْرِفْنِي عَنْهُ وَاقْـدُرْ لي الخَـيْرَ حَيْـثُ كانَ ثُـمَّ أَرْضِـني بِـه »

En alphabet latin :

Allâhumma innî astakhîruka bi-cilmika wa astaqdiruka bi-qudratika, wa as-aluka min fadlika-l-cazîmi

Fa-innaka taqdiru wa lâ aqdiru, wa taclamu wa lâ aclamu, wa anta callâmu-l-ghuyûbi

Allâhumma in kunta taclamu anna hâdhâ-l-amra (que l’on explicite) khayrun lî fî dînî wa macâshî, wa câqibati amrî fa-qdurhu lî, wa yassirhu lî, thumma bârik lî fîhi.

Wa in kunta taclamu anna hâdhâ-l-amra sharrun lî fî dînî wa macâshî, wa câqibati amrî fa-srifhu cannî, wa srifnî canhu

Wa qdur lî-l-khayra haythu kâna thumma arddinî bihi

 

Et la Prière de Consultation en français se traduit donc comme suit :

« Ô Seigneur ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder le pouvoir de Ton pouvoir et je Te demande de Ton immense générosité. Car Tu es certes capable et je suis incapable, Tu sais tout tandis que moi je ne sais pas, et c’est Toi le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu. Ô Seigneur ! Si Tu sais que cette chose – nommer clairement la chose en question – est une source de bien pour moi dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà), destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi. Et si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) détourne-la de moi et détourne-moi d’elle et prédestine-moi le bien là où il se trouve, puis rends-moi satisfait de cette décision. »

Dans cette invocation donc, le serviteur demande à Allah d’écarter cette chose si elle comporte un mal pour lui et de la lui faciliter si elle comporte un bien pour lui. On nommera l’action que l’on veut entreprendre et on demandera à Allah soubhanahou wa ta’ala de nous guider. On lui demandera de nous écarter de cette affaire si elle est un mal pour nous et de la faciliter si c’est un bien pour nous.

 

Il n’y a aucun inconvénient à répéter la consultation si l’intéressé n’est pas rassuré. En réponse donc à la question « Quand faire la prière de consultation », il n’existe aucun délai déterminé pour effectuer la Salat al Istikhara et il est permis de répéter la prière plusieurs fois. Aucun nombre n’est fixé, et le prieur peut faire des invocations avant et après la clôture de la prière.

priere

 

En conclusion…

La Prière de Consultation en Islam est donc une tradition prophétique recommandée pour toute personne confrontée à une décision importante comme un mariage, un voyage ou un travail ; elle doit accomplir la prière de consultation, puis elle répète l’invocation que le Prophète – paix et bénédictions sur lui – disait. Si le projet en question est bénéfique, Dieu insufflera au fidèle de l’enthousiasme envers l’exécution de ce projet et lui en facilitera l’accomplissement. Autrement, Dieu le fera renoncer à ce projet.

Certaines personnes pensent que la réponse nous apparaîtra en rêve, mais ce n’est pas obligatoirement le cas. Parmi les fausses croyances entretenues par la masse figure celle qui veut qu’on se livre au sommeil immédiatement après la consultation et que l’on considère les bonnes choses vues en rêve comme un bon augure qui signifie que l’entreprise est bonne et qu’il peut s’y engager, et que l’on juge qu’en l’absence d’un rêve, on doit s’abstenir. En effet il faudra surtout tenir compte du parcours de notre projet. S’il est facilité par Allah on continuera, mais s’il est parsemé d’embûches et de soucis on le délaissera.

Quand on a accompli la consultation comme notre religion la recommande, on s’engage dans l’affaire sans attendre un rêve ou un autre signe. Le musulman doit se contenter de ce que la Charia lui enseigne et se conformer aux exigences de la sagesse. Il peut aussi consulter les hommes sûrs et raisonnables et réfléchir à ses affaires et examiner ce qui lui paraît le plus convenable. Une fois qu’il s’apprête à prendre une décision ou penche vers une action, il entreprend alors la consultation religieuse puis exécute sa décision tout en étant certain qu’Allah l’assistera à faire le bon choix.

Dans tous les cas, toujours s’en remettre à Allah soubhanhou wa ta’alaa !

livre gratuit

3 Comments

  • Alimata diankoumba

    Reply Reply décembre 10, 2019

    Consultation pour mon travail et mon mariage

  • Jacqueline

    Reply Reply septembre 16, 2019

    Comment choisir sa moitié ?

    • Fakhreddine

      Reply Reply octobre 2, 2019

      Laissez plutôt votre moitié vous choisir!
      La seule chose que je peux vous dire c’est de choisir une personne amoureuse de sa religion, d’une bonne croyance, d’un bon comportement et ensuite apprendre à patienter avec lui ici-bas car certes nous ne vivons pas au paradis: tout ne sera pas parfait!

      Qu’Allah vous trouve un mari pieux et patient!

      Fraternellement.

Leave A Response

* Denotes Required Field