Comment apprendre le coran

Les bienfaits des deux derniers versets de sourate Al Baqarah

Le novembre 14, 2022 , mis à jour le décembre 1, 2022 — 8 minutes de lecture

En tant que musulmans à la recherche de la satisfaction de notre Seigneur, nous aimons lire et écouter le Coran aussi souvent que possible. Parmi les sourates les plus bénéfiques et les plus riches en enseignements, nous retrouvons bien évidemment sourate Baqara, la deuxième sourate du Moushaf. À l’intérieur de celle-ci nombre de versets sont à méditer et contiennent d’immenses mérites, comme les deux derniers, commençant par « Amana rassoul. » Voyons d’un peu plus près quels sont les bienfaits de ce passage coranique profitable à tous.  

Les deux derniers versets de la sourate Al Baqarah

Dans le Saint Coran, le Livre d’Allah révélé au dernier des Prophètes et Messagers, Mouhammad ﷺ, figure en deuxième position la sourate Al Baqarah. Cette sourate coranique est d’ailleurs l’une des plus longues sourates. Ses deux derniers versets, récités par des millions de musulmans à travers le monde, sont les suivants. Selon une traduction des sens des versets 285 et 286 :

{Le Messager a cru en ce qui lui a été révélé de son Seigneur, ainsi que les croyants. Tous ont cru en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres et en Ses Messagers ; [les croyants] disent : « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers. Nous avons entendu et obéi. Seigneur, accorde-nous Ton pardon. C’est vers Toi que revient [toute chose]. » / Allah n’impose à personne que ce dont il est capable. [Le bien] accompli sera à son avantage, et [le mal] commis à son détriment. [Dites :] « Seigneur ! Ne nous châtie pas pour nos oublis ou nos erreurs. Seigneur ! Ne nous charge pas d’un lourd fardeau semblable à celui dont Tu as chargé ceux qui nous ont précédés. Seigneur ! Ne nous accable pas de ce que nous ne pouvons supporter ! Pardonne [nos péchés], couvre [nos fautes] et fais-nous miséricorde. Tu es notre seul Maître, accorde-nous donc la victoire sur les mécréants. »}

Ces deux versets coraniques clôturent la sourate Al Baqarah et sont, à ce titre, surnommés « Khawâtîm Al-Baqarah ». Comme vous pouvez le voir, ce passage est riche en enseignements et contient plusieurs rappels profitables pour le croyant et la croyante.  

Parmi les enseignements profitables de ces deux versets du Coran

  • Parmi les rappels bénéfiques, nous pouvons citer la citation de certains piliers de la foi. En effet, il est dit : {Tous ont cru en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres et en Ses Messagers}. L’exégète et savant Ibn Kathîr explique dans son Tafsîr : « Les croyants croient donc qu’Allah est unique, qu’Il Se suffit à Lui-même, qu’il n’y a de divinité digne d’adoration que Lui et qu’il n’est de véritable Seigneur en dehors de Lui. Ils ont foi en l’ensemble des Prophètes, Messagers et Livres descendus du ciel sur les serviteurs d’Allah. »
SubhanAllah, Il est Allah, le Seul digne de Louange, le Tout-Puissant.
  • Par ailleurs, dans ces deux versets, il est dit : {Tu es notre seul Maître}. Ibn Kathîr commente dans son exégèse : « Tu es Celui qui se charge de nous, Celui qui nous secourt. Nous plaçons notre confiance en Toi, implorons Ton aide, et comptons sur Toi. Et nous n’avons de force et de puissance que par Toi. »
Voyons également d’un peu plus près deux autres passages de ces versets également très riches en enseignements.  

« Allah n’impose à personne que ce dont il est capable » : Signification

Lorsque nous rencontrons une personne éprouvée, nous avons pour habitude de la réconforter, de la soutenir, d’invoquer en sa faveur mais aussi de lui rappeler ce passage coranique : {Allah n’impose à personne que ce dont il est capable}. Il s’agit donc d’un extrait des deux derniers versets de la sourate Al Baqarah. Dans son tafsîr, Ibn Kathîr commente ce passage ainsi : {Allah n’impose à personne que ce dont il est capable} : Il n’impose à personne ce qui est au-dessus de ses capacités. De par Sa mansuétude, Sa bienveillance et Sa bienfaisance envers Ses créatures. Cette Parole vient abroger et lever ce qui avait suscité de la crainte chez les Compagnons dans Sa Parole : « {Que vous manifestiez ce qui est en vous ou le dissimuliez, Allah vous en demandera compte.} » Par ailleurs, peu après, il est dit : {Seigneur ! Ne nous nous accable pas de ce que nous ne pouvons supporter.} L’imam Ibn Kathîr explique alors dans son exégèse :

{Seigneur ! Ne nous nous accable pas de ce que nous ne pouvons supporter.} Comme impositions, calamités et fléaux. Ne nous éprouve pas par ce que nous ne pouvons supporter. {Pardonne [nos péchés] en ce qui est entre Toi et nous et ce que Tu connais de nos manquements et erreurs. {Couvre nos fautes} en ce qui est entre nous et Tes serviteurs. Et ne leur montre pas nos défauts et nos actes mauvais.}

 

Les bienfaits de ce passage coranique

Saviez-vous également que dans la Sounna prophétique, nous retrouvons de nombreux hadiths faisant référence à la fin de cette sourate ?
  • En effet, dans un hadith rapporté par les deux imams Al Boukhari et Mouslim, d’après Abu Mas’oud, le Prophète et Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soit sur lui) a dit :

« Celui qui récite les deux versets de la fin de la sourate Baqara dans une nuit, ces deux versets lui suffisent. »

L’imam et savant Ibn Al-Qayim Al Djawziya explique au sujet de ce hadith prophétique : « Le sens de cela, selon l’avis le plus juste, c’est que ces deux versets suffisent comme protection pour la personne contre tout mal qui pourrait la toucher. » [Al Wabil As Sayyib p.156]
  • Par ailleurs, dans un autre hadith, le Prophète, sallaLlAllahu ‘alayhi wa salam, a dit : « Il me fut donné ces versets qui terminent sourate Al Baqarah venant d’un trésor sous le Trône qui ne furent données à aucun Prophète avant moi. » [Sahih Al Jâmi’, Al Albani].
  • Dans son tafsîr (exégèse), le savant et imam Ibn Kathir, qu’Allah lui fasse miséricorde, cite également le hadith suivant rapporté par Muslim :

« ‘Abd Allah rapporte que lorsqu’on fit accomplir le Voyage nocturne au Messager d’Allah ﷺ, on l’amena jusqu’au jujubier de la limite qui se trouve au septième ciel, et jusqu’auquel parvient tout ce qui s’élève depuis la terre, et tout ce qui descend plus haut. [Il était recouvert] par des papillons d’or. Et on accorda au Messager d’Allah ﷺ trois choses : « Les cinq prières, les derniers versets de sourate Al Baqarah et on a pardonné les péchés capitaux des membres de sa communauté qui n’auront rien associé à Allah. »

Ainsi, il est demandé aux croyants de lire et de réciter ces deux versets coraniques régulièrement. Et bien sûr, de méditer sur ses enseignements. Et nous demandons à Allah de nous aider en cela. Il est certes capable de toute chose.  

La lecture du Coran, un bienfait pour tout musulman et toute musulmane

La lecture, la mémorisation, la méditation et la mise en pratique des versets coraniques constituent l’une des œuvres les plus profitables pour le musulman et la musulmane. Et ce, afin de raffermir leur foi et de se rapprocher d’Allah le Tout-Puissant. Bien sûr, les deux derniers versets de la sourate Al Baqarah ne font pas figure d’exception et il est recommandé à chacun d’entre nous de les mémoriser et de les réciter chaque soir. Il est également possible d’aider nos enfants à les mémoriser car ils ne sont pas longs et relativement simples à apprendre. Une façon d’apprendre sa religion, de réciter et de réviser le Saint Coran en famille. En parallèle, il est aussi recommandé d’aider nos enfants à mémoriser les dernières sourates du Moushaf. Ainsi que la sourate Al Fatiha. Autant de sourates à apprendre, à réviser et à expliquer à nos enfants. Et ce, afin qu’ils acquièrent les bases de notre religion. Sourate An Nas, sourate Al Falaq, sourate Al Ikhlâs… Et bien d’autres… Le programme d’étude est bien complet pour le parent souhaitant accompagner son enfant lors de son cheminement religieux. Et ainsi, l’aider à progresser de façon rigoureuse et efficace.   Et nous demandons à Allah de nous aider dans cela. Il est certes capable de toute chose. Que les éloges et le salut d’Allah soient sur notre Prophète et Messager ﷺ, sur sa famille ainsi que sur l’ensemble de ses nobles Compagnons.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.