Comment apprendre l'arabe

La Bataille du Fossé et ses miracles

Le janvier 10, 2022 , mis à jour le janvier 20, 2022 — 6 minutes de lecture
invocation contre l'ennemi

Le serviteur musulman croyant traverse, comme beaucoup d’autres personnes, des périodes de joie, de bonheur et d’épanouissement mais aussi des moments plus difficiles, faits d’épreuves et de déceptions. Alors, il se dirige vers Allah, le Seigneur de l’univers, avec sincérité et piété afin de Lui demander Son aide et Sa protection. D’ailleurs, il existe de nombreuses invocations islamiques pour invoquer Allah, le Tout Miséricordieux, l’Omnipotent, le Tout Puissant. Rien d’étonnant lorsqu’on sait que l’un de Ses Noms (Nom d Allah) est Al Moujîb, Celui qui exauce les invocations de celui qui L’invoque et qui se tourne vers Lui. Parmi ces invocations destinées aux musulmans, existe-t-il une invocation contre l’ennemi ? Si oui, quelle est-elle ? Quelle est sa traduction de la langue arabe ? Nous vous expliquons tout cela dans cet article !

 

L’invocation contre l’ennemi la plus connue

Commençons par citer l’une des invocations les plus connues contre l’ennemi. C’est dans un hadith prophétique rapporté par l’imam et savant Mouslim que l’on trouve cette invocation. La voici :

En langue arabe, cette invocation islamique se prononce ainsi :

اللَّهُمَّ مُنْزِلَ الْكِتَابِ، سَرِيْعَ الْحِسَابِ، اهْزِمِ الأحْزَابَ، اللَّهُمَّ اهْزِمْهُمْ وَ زَلْزِلْهُمْ

Ainsi, lorsque le musulman pieux et croyant se trouve face à un ennemi, il peut invoquer le Créateur des cieux et de la terre par cette invocation. Celle-ci permet aux croyants de se rappeler qu’Allah est Celui qui fait les comptes et qu’Il est certes capable de toute chose. En effet, nul n’est capable de terrasser qui que ce soit, si ce n’est avec l’aide d Allah. Allah akbar. Sachez par ailleurs qu’Il est également Celui qui répond à l’invocation contre l’injustice.

 

Une autre invocation quand on rencontre un ennemi

Le célèbre savant et collecteur de hadiths, Abu Dâwoûd, rapporte une autre invocation musulmane que l’on peut formuler lors de la rencontre d’un ennemi. Cette invocation est la suivante :

En arabe, cette formule s’écrit :

اللَّهُمَّ إنَّا نَجْعَلُكَ فِي نُحُوْرِهِمْ، ونَعُوذُ بِكَ مِنْ شُرُورِهِمْ

 

Toujours selon Abou Dawoud, il est rapporté l’invocation suivante :

Que l’on écrira en arabe ainsi :

اللَّهُمَّ أنْتَ عَضُدِي، وأنْتَ نَصِيري، بِكَ أحُولُ، وَبِكَ أصُولُ، وَبِكَ أقَاتِلُ

 

Que faut-il faire d’autre en cas de rencontre avec l’ennemi ?

En plus des invocations que nous venons de citer, il est dit, dans un hadith authentique rapporté par les deux Imams Al Boukhari et Muslim que le Prophète Mouhammed, le derniers des Messagers ﷺ, a dit :

Puis, le Prophète et Messager de Dieu a ajouté l’invocation suivante :

 

La bataille du fossé : les miracles face à l’ennemi

Saviez-vous qu’une sourate du Saint Coran (Noble Coran) s’appelle « Les Coalisés », الأحزاب en arabe ? Dans cette sourate coranique, il est fait mention des ennemis des croyants musulmans qui ont été mis en déroute lors de l’année de la bataille du fossé.

La bataille du fossé, vous en avez peut-être déjà entendu parler, n’est-ce pas ? Il s’agit d’une bataille qui opposa les musulmans et le Prophète d’une part et les polythéistes d’autre part. Cette bataille ne se déroula pas à La Mecque mais à Médine.

Tout au long de cette bataille et de sa préparation, de nombreux miracles apparurent. Dans son exégèse, le savant Ibn Kathîr explique que les ennemis assiégèrent le Prophète et Messager d’Allah ﷺ ainsi que ses Compagnons durant une période d’un mois. Pour cela, ils s’installèrent à l’Est de Médine par milliers et seul un fossé, construit par les Compagnons et le Prophète ﷺ, les séparait des musulmans.

Malgré ce terrible siège, personne parmi les polythéistes ne parvint à attaquer les musulmans. Et pour cause ! Allah envoya contre eux un vent violent et fort qui les empêcha d’installer solidement leurs tentes et d’allumer le moindre feu. Subhan Allah ! Dieu est grand ! Il mit également l’épouvante et l’effroi dans leurs cœurs si bien qu’ils perdirent tout courage et volonté d’attaque.

 

« Les coalisés » : une sourate coranique à méditer

Dans son Tafsîr (exégèse), le savant et exégète Ibn Kathîr commente cette sourate et l’épisode de la bataille du fossé en expliquant :

« Allah informe de Son bienfait, de Sa faveur et de Sa bienfaisance envers Ses serviteurs croyants, pour avoir mis en déroute et avoir vaincu leurs ennemis qui s’étaient rassemblés contre eux l’année de la bataille du fossé, au mois de Shawwâl de l’an cinq de l’Hégire, selon ce qui est le plus juste et le plus notoire. »

Ainsi, on apprend dans cette noble sourate que des ennemis des musulmans s’étaient alliés pour vaincre ces derniers et les terrasser. C’est ce qu’on appelle une coalition et ces ennemis furent ainsi appelés « les Coalisés ». Et comme nous venons de le dire plus haut, Allah donna la victoire aux musulmans, louange à Allah.

Cette sourate du Noble Coran (comme bien d’autres sourates du Saint Coran) nous permet de méditer sur la Puissance d’Allah, Son Omnipotence et Sa sagesse. En lisant les pages du Coran (verset) ainsi que le Tafsîr de grands savants, nous en apprenons plus sur certains épisodes de la vie du Prophète ﷺ et de ses nobles Compagnons. Qu’Allah leur fasse miséricorde et leur accorde les plus hauts degrés du Paradis.

 

Invoquer Allah, lire le Coran… des actes d’adoration

L’invocation contre l’ennemi, au même titre que tout autre invocation, constitue un acte d’adoration (parmi les actes méritoires) que l’on adresse à Allah (Le Divin). Bien sûr, il est possible d’invoquer notre Créateur pour obtenir diverses choses concernant l’au-delà mais aussi ce bas-monde (ici-bas).

Par exemple, nous pouvons invoquer Allah pour qu’Il accepte notre demande de pardon (repentir), pour qu’Il agrée nos prières (Salat)… Pour qu’Il nous aide à prier assidument à la mosquée avec humilité et foi… Nous pouvons Lui demander de nous pardonner nos péchés, de nous préserver le Jour de la Résurrection, le Jour où il n’y aura d’ombre que la Sienne. Et certes Allah est le Grand accueillant au repentir.

Il est également possible pour le serviteur d Allah de L’invoquer pour qu’Il aide à améliorer notre récitation des versets du Saint Coran (sourate Al Fatiha, Sourate Al Qadr, Sourate La caverne…)

Nous pouvons aussi Lui demander de nous préserver du malheur et du châtiment de l’Enfer, de nous couvrir de bénédiction (baraka), de nous aider à réciter le Coran correctement (récitation du Coran), d’accepter nos actes d adoration basés sur l’Unicité d Allah et le suivi de la Sunnah (Sunna)…

Que la prière et le Salut d Allah soient sur le dernier des Prophètes et Messagers, Mouhammed ﷺ, ainsi que sur ses nobles Compagnons et sa famille.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.