Comment apprendre l'arabe

« Il n’y a pas d’obstacle entre elle et Allah ! »

Le janvier 19, 2022 , mis à jour le janvier 28, 2022 — 6 minutes de lecture

Comme nous le savons tous, la vie du musulman et de la musulmane n’est pas toujours de tout repos. Nous traversons parfois des périodes difficiles faites de doutes, de déceptions, de mauvaises nouvelles et même parfois d’injustices. Lors de ces moments peu propices à la joie et au bonheur, nous trouvons malgré tout une grande source d’apaisement : notre religion musulmane. Nous savons qu’Allah est grand et qu’Il est certes capable de toute chose. Il est Celui qui entend et exauce nos invocations, qu’il s’agisse d’une invocation contre l ennemi ou d’une invocation contre l injustice.

D’ailleurs, existe-t-il en Islam une invocation contre l injustice que le musulman peut formuler pour demander à Allah de l’en protéger ? Si oui, quelle est-elle ? Existe-t-il différentes formes d’injustice en Islam ? Si oui, quelles sont-elles ? Nous répondons dans cet article !

 

Qu’est-ce que l’injustice en Islam ?

En langue arabe, l’injustice s’écrit ainsi : ظُلْم. Ce terme signifie dans la terminologie linguistique, le fait de mettre quelque chose à une place qui n’est pourtant pas la sienne. D’un point de vue religieux, il existe trois types d’injustice, selon le savant de l’Islam ; Cheikh Sâlih Ibn Fawzân Al-Fawzân.

Selon ce grand savant, qu’Allah le préserve, les trois types d’injustice que peut commettre le musulman sont les suivants :

  • L’injustice envers son Seigneur, Allah. Il s’agit de la plus grande injustice qu’un serviteur peut commettre : le polythéisme (« Shirk » en arabe). Il s’agit là d’un acte qu’Allah, le Tout Miséricordieux, le Tout-Puissant, ne pardonne qu’avec un repentir sincère.

À ce sujet, Allah dit dans le Noble Coran (Saint Coran), dans une traduction rapprochée du sens du verset, en citant la parole de Louqmân adressée à son fils :

{« Ô mon fils ! Ne donne pas d’associé à Allah car certes l’association est une immense injustice. »}

(Sourate coranique Louqmân, verset 13)

  • L’injustice du serviteur envers sa propre personne. C’est lorsque la personne commet des péchés et des mauvaises actions, des œuvres contraires aux prescriptions religieuses de l’Islam. Et comme nous le savons, Allah pardonne à qui Il veut, Louange à Allah.
  • L’injustice de la personne envers les autres. La personne est injuste en transgressant les biens, l’honneur ou le sang d’autrui. Elle porte ainsi atteinte à une autre personne injustement.

Et c’est précisément contre cette dernière forme d’injustice que nous pouvons invoquer Allah en utilisant certaines invocations.

 

L’invocation de la personne qui craint l’injustice d’un dirigeant

Voici une invocation contre l’injustice (rapportée par l’imam Al Boukhari) que le Compagnon Abd Allah Ibn Mas’oûd a transmise aux Compagnons du Prophète et Messager d’Allah Mouhammad ﷺ. Il a dit :

 

L’invocation de celui qui subit une injustice, une invocation dont il faut prendre garde

Par ailleurs, il faut savoir que tout musulman et toute musulmane doit prendre garde de commettre une injustice. Et ce, que cette injustice soit causée contre quelqu’un de la communauté musulmane ou contre quelqu’un de non musulman.

En effet, dans un hadith rapporté par les savants et imams Mouslim et Al Boukhari, qu’Allah leur fasse miséricorde, le dernier des Prophètes et Messagers d’Allah, Mouhammad (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), a dit à son Compagnon Mou’âdh :

Allah S’est Lui-même interdit l’injustice !

Dans un hadith qudsî (hadith divin), le Prophète et Messager de Dieu ﷺ, selon ce qu’il rapporte de son Seigneur, exalté soit-Il, a dit qu’Allah S’est interdit l’injustice à Lui-même et qu’Il l’a interdite entre Ses serviteurs. Il leur interdit donc l’injustice. Ce hadith prophétique a été rapporté par l’imam Mouslim et fait d’ailleurs partie des 40 hadiths An-Nawawî.

Dans son explication de ce hadith divin, le savant Al-Fawzân, qu’Allah le préserve, dit :

« Allah S’est interdit l’injustice, c’est-à-dire qu’Il S’empêche d’être injuste parce que cela ne Lui sied pas. De ce fait, Il ne jugera personne responsable pour autre que ses propres actions et Il ne châtiera personne, si ce n’est selon ce qu’il aura commis. C’est cela la justice. S’Il châtiait quelqu’un pour ce qu’il n’a pas commis, cela serait de l’injustice. »

 

L’injustice, une mauvaise habitude des hommes

Il faut savoir que l’injustice fait partie des mauvaises habitudes qu’ont les hommes, sauf ceux qu’Allah a guidés sur le droit chemin et à qui Il a fait miséricorde.

En effet, Allah dit dans le Noble Coran, dans la sourate Al Ahzâb, verset coranique 72 :

{Nous avons proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes d’être les dépositaires de la responsabilité religieuse. Tous ont refusé et en furent effrayés. L’homme s’en est alors chargé, par injustice envers lui-même et ignorance.}

Au sujet de ce verset coranique, le savant Ibn Kathîr explique dans son Tafsîr (exégèse) :

« Il est question des impositions religieuses et l’acceptation des ordres et des interdits avec leurs conditions. Quiconque respecte cela est rétribué, et quiconque le délaisse est châtié. L’homme l’a accepté, malgré sa faiblesse, son ignorance et son injustice, sauf celui auquel Allah accorde la réussite. Et c’est auprès d’Allah que nous recherchons l’aide. »

 

Ces actes nous permettant de nous rapprocher d’Allah et de nous éloigner de toute injustice

À l’inverse, il existe de nombreux actes permettant à tout musulman pieux, sincère et croyant de se rapprocher d’Allah et de s’éloigner de toute forme d’injustice.

Aller à la mosquée pour prier l’une des cinq prières quotidiennes (après avoir accompli ses ablutions), lire le Coran et réciter le Coran tout en le méditant et en portant une attention particulière à la prononciation de chaque lettre arabe… Mémoriser de nouvelles sourates coraniques et les réciter à un professeur de Coran… Lire des livres de savants sur l’Islam, sur la Sira (la vie de notre Prophète et Messager ﷺ), les piliers de la foi, l’Unicité (Tawhid, dogme de l’unicité), sur l’histoire des Compagnons et de pieux prédécesseurs, sur le comportement que doit avoir le musulman dans sa vie…

Faire le bien autour de soi, être généreux, aider ses proches parents et ses voisins… Invoquer en faveur de ses proches, demander à Allah qu’Il accepte notre repentir (pardon), qu’Il nous préserve du châtiment de l’Enfer et nous fasse entrer au Paradis…

Autant d’actes d’adoration et d’invocations permettant à tous les musulmans de se rapprocher de leur Seigneur, le Créateur de l’univers, le Tout Miséricordieux, et de s’éloigner de toute forme d’injustice.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.