Comment apprendre l'arabe

Allah couvre celui qui couvre un musulman

Le janvier 19, 2022 , mis à jour le novembre 22, 2022 — 6 minutes de lecture
Allah y ster

En Islam (religion musulmane), les prescriptions et recommandations religieuses permettent à tout musulman de mener une vie pieuse, sereine et épanouie sur le droit chemin. Mais, comme nous le savons tous, il n’est pas toujours aisé de rester éloigné des péchés et il arrive parfois que nous commettions des erreurs, en public comme en privé. Et on demande à Allah de nous protéger. Il nous arrive parfois, aussi, d’être témoins d’erreurs de notre frère musulman ou de notre sœur musulmane. Que devons-nous faire lorsque nous voyons le péché ou la faute d’un membre de la communauté musulmane ? Quant à la Sounnah de notre Prophète, que nous recommande-t-elle ? Que signifie l’invocation « Allah y ster » que l’on prononce parfois dans ces cas-là ? Les réponses se trouvent dans cet article !

 

Que signifie « Allah y ster » ?

Pour comprendre ce que signifie cette invocation, il faut tout d’abord rechercher son sens d’un point de vue linguistique. Cette invocation islamique, qui s’écrit en arabe : الله يستر , se compose du Nom d’Allah (Nom de Dieu) et de يستر.

Il faut savoir qu’en langue arabe, le verbe سَتَرَ signifie : enrober, couvrir, ensevelir, inhumer, masquer, voiler ou encore, cacher. Ainsi, l’expression arabe الله يستر (« Allah y ster ») peut être traduite en français par : « Qu’Allah couvre », « Qu’Allah cache », « Qu’Allah masque » ou encore : « Qu’Allah voile ».

Cette formule musulmane possède différentes écritures et retranscriptions phonétiques. Ainsi, nous pouvons l’écrire comme suit : « Allah y star », « Allahi ster » ou encore : « Allahi star ».

Il s’agit là d’une expression assez répandue dans de nombreux pays musulmans et arabes tels que ceux du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie). Cette expression sera alors utilisée par un musulman (ou une musulmane) lorsque celui-ci est témoin d’une faute, d’une erreur commise par quelqu’un d’autre ou par lui-même. Il s’adresse donc à Allah, le Tout Miséricordieux, le Tout-Puissant, l’Omniscient, en Lui demandant avec sincérité et piété qu’Il couvre ce péché.

 

L’histoire de Dhul Qarnayn

Comme nous venons de le voir, Allah est donc Celui qui est capable de couvrir, de cacher un péché. D’ailleurs, on trouve dans le Saint Coran (Noble Coran) un verset où il est fait mention du fait de cacher, de couvrir, de se protéger en utilisant ce même verbe arabe.

Le verset coranique que nous allons citer fait mention de Dhul Qarnayn (l’homme aux deux cornes). Savez-vous de qui il s’agit ? C’était un serviteur totalement dévoué à Allah qui ne cessa d’appeler son peuple à l’adoration du Divin. Allah lui avait d’ailleurs accordé un royaume immense et il conquit de nombreux territoires.

Ibn Kathîr explique dans son Tafsîr de la sourate Al Kahf :

« Il posséda l’Orient et l’Occident, conquit les terres, les rois se soumirent à lui, les communautés arabes et non-arabes se mirent à son service. […] Allah lui a facilité les moyens de conquérir les terres et pays, et de soumettre les ennemis, les rois de la terre et les adeptes du polythéisme. On lui a accordé tous les moyens dont peuvent avoir besoin ses semblables, et Allah est plus savant. »

Et c’est dans le verset 90 de cette sourate qu’Allah fait mention du fait de couvrir et de protéger. Il dit ainsi, dans une traduction rapprochée du sens du verset :

{Puis, il suivit une autre route. Jusqu’à parvenir au point le plus extrême de l’Orient où il vit le soleil se lever sur un peuple auquel Nous n’avions donné aucun moyen de s’en protéger. Il en fut ainsi. Nous embrassions de Notre Science tout ce qui s’y déroulait.}

Dans ces versets coraniques, on apprend que Dhul Qarnayn rencontra un jour un peuple qui ne possédait ni construction ni arbres pour se protéger de la chaleur du soleil.

 

Il est également demandé au musulman de couvrir son frère ou sa sœur

Saviez-vous qu’il est par ailleurs demandé au musulman de couvrir son frère ou sa sœur en Islam ? En effet, de nombreux hadiths (récits prophétiques) demandant au croyant de cacher les erreurs d’un autre croyant ont été rapportés à ce sujet.

  • Par exemple, dans un hadith rapporté par l’imam Mouslim, d’après Aboû Hourayrah, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et Messager d’Allah (Messager de Dieu) a dit :

Dans le hadith en arabe, nous retrouvons bien le verbe signifiant le fait de couvrir, cacher :

 

  • Dans un autre hadith, toujours rapporté par le savant et Imam Muslim, il est également fait mention du fait de couvrir le serviteur musulman. D’après Abu Hourayrah, le dernier des Prophètes et Messagers, Mouhammad ﷺ, a dit :

Au sujet de ce hadith authentique, l’imam et savant An-Nawawi, qu’Allah lui fasse miséricorde et le fasse entrer dans Son Paradis, commente en disant que couvrir une personne signifie cacher ses péchés, couvrir ses défauts et ne pas les divulguer. (Charh Sahih Mouslim)

 

L’invocation, une adoration du quotidien

Ainsi, comme nous venons de l’expliquer, « Allah y ster » fait partie de ces invocations que le serviteur musulman a pour habitude de prononcer en sa faveur ou en faveur de son frère ou de sa sœur.

Il faut savoir qu’il existe bien d’autres invocations que l’on peut adresser à Allah, le Seigneur des mondes. Par exemple, nous pouvons Lui demander de faire miséricorde à nos proches musulmans décédés, d’accepter notre demande de repentir (demande de pardon)… De nous préserver du châtiment de l’Enfer, d’agréer nos prières et nos adorations, de nous aider à L’adorer comme il se doit…

Nous pouvons également invoquer Son aide (aide d Allah) pour concrétiser Son Unicité (monothéisme, dogme, Unicité d Allah), apprendre Sa noble religion… Pour aller plus souvent à la mosquée et y faire la prière (prier) et la prosternation, L’évoquer (Dhikr, évocation) plus souvent…

Il est possible également de Lui demander de protéger le monde musulman de tout malheur, de nous pardonner le Jour de la Résurrection, d’accepter notre jeûne du mois de Ramadan, notre Zakât (aumône)… De protéger les savants et les serviteurs pieux et les croyants de cette communauté, de suivre le Coran et la Sunna…

Nous pouvons aussi Lui demander de nous aider dans la récitation et la mémorisation du Saint Coran (les sourates coraniques, de la sourate Al Fatiha à la sourate An-Nâs), dans l’apprentissage de la langue arabe… Dieu est certes capable de toute chose, Louange à Allah.

Que les éloges et le salut d’Allah soient sur notre Prophète et Messager, Mouhammed ﷺ, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.