Comment apprendre l'arabe

Comment demander à Allah de nous protéger ?

Le janvier 19, 2022 , mis à jour le janvier 31, 2022 — 6 minutes de lecture
doua de protection

Que l’on soit parent, enfant, épouse, époux, oncle… Nous espérons, en tant que musulmans, qu’Allah protègera nos proches et les préservera de tout mal. Pour cela, nous multiplions les causes : nous prenons soin d’eux, les ramenons chez le médecin lorsque c’est nécessaire… Et bien sûr, en plus de ces causes, nous invoquons Allah abondamment afin qu’Il les protège. D’ailleurs, il existe différents types d’invocations (douas de protection) que le musulman et la musulmane peuvent formuler. Et ce, afin de demander à Allah, le Divin, le Miséricordieux, le Tout-Puissant, de nous protéger ainsi que ceux que l’on aime. Quelles sont donc ces invocations de protection ? Comment se prononce-t-elles ? Nous vous expliquons tout cela dans ce nouvel article.

 

La demande de protection avant de lire le Coran

Parmi les invocations qu’utilisent les musulmans du monde entier pour demander à Allah Sa protection, nous pouvons en citer quelques-unes qui sont particulièrement fréquentes. « Allah y ster », « qu’Allah nous guide », « qu’Allah nous pardonne »… Autant d’invocations islamiques bénéfiques pour l’ensemble de la communauté musulmane. Il en existe d’ailleurs bien d’autres.

Tout d’abord, nous pouvons parler des invocations que nous prononçons pour demander à Allah de nous protéger contre Shaytan et ses ruses, notamment avant la lecture du Coran. D’ailleurs, Allah dit dans la sourate Al Nahl (sourate coranique Les Abeilles), verset 98 :

{Lorsque tu veux lire le Coran, demande la protection d’Allah contre Satan le maudit.}

Dans son Tafsîr (exégèse), l’imam et savant Ibn Kathîr explique au sujet de ce verset coranique :

« Tel est l’ordre d’Allah adressé à Ses serviteurs, par l’intermédiaire de Son Messager : lorsqu’ils veulent lire le Coran, de demander la protection d’Allah contre Satan le maudit. Cet ordre est une recommandation et non une obligation. Le sens de cette demande de protection au début de la lecture consiste à se protéger contre les fautes insufflées par Satan pendant la récitation et ainsi être privé de réflexion et de méditation. C’est pourquoi la majorité des savants soutiennent que la demande de protection doit être prononcée avant la récitation. »

 

Quelle formule prononcer avant de lire le Coran ?

Avant de commencer la lecture ou la récitation du Coran (Noble Coran), le musulman croyant, pieux et sincère invoque en prononçant une doua de protection contre le mal de Shaytan. Cette formule islamique est d’ailleurs appelée en langue arabe « Al-Isti’âdha ». Elle consiste à dire en arabe :

Que l’on peut traduire en français par :

« Je cherche refuge auprès d’Allah contre Satan le maudit. »

Il est également possible de dire, selon l’avis de nombreux savants :

 

Existe-t-il une invocation pour protéger sa maison ?

Nombreux sont les musulmans à rechercher des moyens pour protéger leur environnement de vie, telle qu’une invocation ou doua pour la protection de leur maison.

Il faut savoir que le Compagnon du dernier des Prophètes et Messagers Mouhammad ﷺ, Abd Allah Ibn Mas’oûd a recommandé de lire la sourate Al Baqarah dans nos maisons. Plus précisément, il a expliqué :

 

Par ailleurs, il existe également un hadith prophétique authentique à ce sujet. En effet, notre noble Prophète et Messager (que les prières d’Allah et Son salut soient sur lui), a ordonné de lire la sourate Al Baqara car sa récitation est une bénédiction. Il a ajouté également que son délaissement est malheur et que les sorciers ne pouvaient absolument rien contre elle. Ce hadith est d’après Abou Oumama Al Bahili et rapporté par l’imam Mouslim, l’un des grands savants de la communauté musulmane.

 

Une invocation pour demander à Allah de protéger nos enfants

Comme vous le savez sans doute, on retrouve dans la Sounnah (Sounna) une invocation que chaque parent musulman et croyant peut prononcer. Et ce, afin qu’Allah protège ses enfants de tout mal et notamment du mauvais œil. Cette invocation islamique, ou doua de demande de protection pour l’enfant, rapportée par l’imam Al Boukhari, est la suivante :

Que l’on peut traduire en français par :

« Je cherche protection grâce aux mots parfaits d’Allah contre tout démon et contre toute bête venimeuse et contre tout mauvais œil. »

 

Invoquer Allah le Créateur de l’Univers pour qu’Il préserve notre famille

En plus de nos enfants, nous pouvons bien évidemment demander à notre Seigneur de protéger l’ensemble des membres de notre famille. Dans le Sahîh (l’Authentique) d’Abu Dâwoûd, on trouve, parmi les invocations du matin, la doua de protection de la famille suivante :

 

D’autres moyens pour invoquer Allah et être exaucé

Il existe d’autres versets coraniques que le musulman et la musulmane croyants peuvent réciter afin de bénéficier de la protection d’Allah, le Divin. Parmi ces formules, nous pouvons bien évidemment citer la récitation de versets du Coran tels que Ayat Al-Kursy (le verset du Trône). Ou la récitation des dernières sourates du Saint Coran. Celles que l’on appelle les sourates Al Ikhlas, Al Falaq et An Nas.

  • Concernant le verset du Trône (parfois traduit de l’arabe par : Verset du Repose-pieds), il possède de nombreux bienfaits pour les créatures. Dans son Tafsîr, Ibn Kathîr explique ce verset coranique en disant :

« Il s’agit du verset du Kursiyy dont l’importance est immense. Et il est rapporté de manière authentique que le Messager d’Allah (que les prières d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit qu’il s’agissait du meilleur verset du Livre d’Allah. »

 

  • Par ailleurs, dans son Tafsîr des deux dernières sourates du Noble Coran (sourates de recherche de protection), Ibn Kathîr commente en disant :

« Le Messager d’Allah les récitait dans ses deux mains, postillonnait, puis passait ses mains sur sa tête, son visage et l’ensemble de son corps. »

L’exégète Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, cite également Abu Sa’îd Al Khudrî qui dit que le Messager d’Allah (que les prières d’Allah et Son salut soient sur lui) avait pour habitude de chercher protection auprès d’Allah contre le mauvais œil des djinns (jins) et des hommes. Il faisait cela alors que les dernières sourates du Saint Coran n’avaient pas encore été révélées. Lorsqu’elles furent révélées, le Prophète Mouhammad les adopta  alors et délaissa toute autre chose.

 

Ainsi, il existe de nombreux moyeux permettant au serviteur musulman de demander l’aide d’Allah et Sa protection. Invocations rapportées par le Prophète et Messager de Dieu (que les prières d’Allah et Son salut soient sur lui) et récitation du Coran constituent les causes principales pour qu’Allah nous accorde Sa protection, Sa bénédiction et Sa miséricorde. Dieu est certes capable de toute chose.

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.