Hadith

An-Nifâq : Comment le reconnaître et s’en protéger ?

Le octobre 23, 2022 , mis à jour le octobre 24, 2022 — 8 minutes de lecture

Lecture et méditation du Noble Coran, étude du Fiqh, du hadith, de la Sira… Les occasions sont bien nombreuses pour le musulman et la musulmane d’en apprendre plus sur leur religion et notamment les comportements à avoir et ceux dont il faut s’éloigner. Parmi les hadiths prophétiques, nous pouvons d’ailleurs en citer un particulièrement bénéfique : celui mettant en lumière les 3 signes de l’hypocrite. Quelle est la définition de l’hypocrite selon les savants de la Sunnah ? Quels sont les signes cités dans les ahadiths ? On vous répond ci-dessous !

 


L’hypocrisie est de deux sortes

L’hypocrisie… Voilà bien un terme empreint de négativité et de mal. D’un point de vue linguistique, ce terme désigne le fait de cacher son véritable caractère, de dissimuler ses intentions réelles et d’exprimer des opinions ou des sentiments que l’on ne ressent pas en réalité. Les dictionnaires lui accordent d’ailleurs comme synonymes « fausseté », « fourberie », « duplicité » ou encore « dissimulation ». D’un point de vue religieux, ce terme revêt deux aspects dont il est demandé aux croyants de s’éloigner, l’un étant plus grave que l’autre.

En effet, selon les grands savants de la communauté musulmane, l’hypocrisie, que l’on appelle en langue arabe « An-Nifâq », est de deux sortes : l’hypocrisie touchant à la croyance et celle relative aux actes. En effet, dans son ouvrage Leçons de Tawhid [Al Qawl Al Mufid], l’auteur, le Cheikh Muhammad Al-Wusâbî, explique : « Sache mon frère, qu’Allah nous préserve de l’hypocrisie et du mauvais comportement, que l’hypocrisie se divise en deux parties : l’hypocrisie dans la croyance (Nifâq i’tiqâdî) et l’hypocrisie dans les actes (Nifâq ‘amalî). »

Voyons donc d’un peu plus près la définition de chacun de ces deux types d’hypocrisie. Et nous demandons à Allah ‘azza wa jall de nous en préserver, de purifier notre intention en toute chose et de nous compter parmi ceux qui sont véridiques et sincères. Il est certes capable de toute chose.

 


L’hypocrisie dans la croyance : An-Nifâq i’tiqâdî

Voyons tout d’abord quel est le sens de l’hypocrisie dans la croyance. Cheikh Muhammad Al-Wusâbî explique : « Quant à l’hypocrisie dans la croyance, la personne affiche l’Islam et cache la mécréance. Elle est musulmane en apparence, mécréante et hypocrite en son for intérieur. Si elle meurt dans cet état, elle sera au plus bas degré de l’Enfer. »

Il précise également, quelques pages plus loin : « C’est l’hypocrisie majeure, celle qui fait sortir de l’Islam, l’hypocrisie de mécréance. » Il cite ensuite les versets 145 et 146 de la sourate An-Nisâ’ du Saint Coran :

{Les hypocrites seront, certes, au plus bas fond du Feu, et tu ne leur trouveras jamais de secoureur. Sauf ceux qui se repentent, s’amendent, s’attachent fermement à Allah et Lui vouent une foi exclusive. Ceux-là seront avec les croyants. Et Allah donnera aux croyants une énorme récompense.}

Le savant et imam Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, explique au sujet du verset 146 : « Allah mentionne que celui d’entre eux qui se repent en ce bas monde, Il accepte son repentir et accepte ses regrets, s’il est sincère dans son repentir, amende ses œuvres et s’attache à son Seigneur dans toutes ses affaires. » [L’Authentique de l’exégèse d’Ibn Kathîr]

 


L’hypocrisie dans les actes : An-Nifâq ‘amalî

Voyons maintenant ce que signifie l’hypocrisie dans les actes. Cheikh Muhammad Al-Wusâbî dit à ce sujet : « C’est l’hypocrisie mineure, celle qui ne fait pas sortir de l’Islam. »

Il dit ensuite :

« Quant à l’hypocrisie dans les actes, les caractéristiques blâmables citées dans ces hadiths en font partie :

  • D’après Abou Hourayrah, le Prophète ﷺ a dit : « Les signes de l’hypocrite sont au nombre de trois : lorsqu’il parle, il ment, lorsqu’il promet, il ne tient pas sa promesse et lorsqu’on lui confie quelque chose, il trahit. » [Al Boukhari]
  • D’après Abd Allah Ibn ‘Amr, le Prophète ﷺ a dit : « Il est 4 signes. Celui qui les réunit tous, ressemble à un parfait hypocrite. Et celui qui en possède un seul est atteint d’une des caractéristiques de l’hypocrisie jusqu’à ce qu’il s’en débarrasse : il trahit lorsqu’on lui confie quelque chose. Il ment lorsqu’il parle. Il trahit ses engagements. Il agit avec perversité lors des litiges. » [Al Boukhari et Muslim]. »

Cheikh Muhammad Al-Wusâbî dit enfin : « Je dis : ce genre d’hypocrisie ne fait pas sortir de l’Islam mais il faut s’en repentir. »

 


Quels sont les 3 signes de l’hypocrisie

Comme nous venons de le voir, l’hypocrisie contient des signes, des attributs permettant de la reconnaître et de l’identifier en tant que telle. D’ailleurs, le tout premier hadith cité par le Cheikh réunit 3 signes précis de la personne atteinte d’hypocrisie : lorsqu’elle parle, elle ment, lorsqu’elle promet, elle ne tient pas sa promesse et lorsqu’on lui confie quelque chose, elle trahit.

Et dans une autre version, Mouslim ajoute : « …quand bien même il observe le jeûne, pratique la prière et prétend être musulman. »

Ce hadith revêt une importance particulière puisqu’il met en lumière trois caractéristiques précises de l’hypocrisie. Sur son site internet, le savant Ibn Bâz, qu’Allah lui fasse miséricorde, explique ce hadith en disant : « Le Messager, que la paix et les bénédictions soient sur lui, a parlé des hypocrites avec des caractéristiques pour nous avertir contre eux, afin que nous nous détournions d’eux. […] Nous cherchons refuge auprès d’Allah, nous devons nous méfier d’eux. […] Cela indique que l’hypocrite, parmi ses traits, rompt une promesse, ment dans son discours et trahit la confiance. »

Il continue ainsi : « Parmi leurs [autres] caractéristiques, il y a : le fait d’être paresseux pour la prière, d’être paresseux pour cela et manquer de mémoire, ce qui signifie : ils sont vaincus par la négligence. Parmi leurs caractéristiques : prier pour se montrer, faire la charité pour se montrer et se rappeler d’Allah pour se montrer. […] Parmi leurs mauvais traits : ils hésitent dans leur religion et vacillent. »

Et nous demandons à Allah ‘azza wa jall de nous raffermir et de nous protéger du mal des hypocrites. Il est certes capable de toute chose.

 


Parmi les moyens de se protéger de l’hypocrisie

Par ailleurs, saviez-vous qu’il existe des moyens pour le musulman et la musulmane de se protéger du mal de l’hypocrisie et d’en être préservé ? Parmi ces moyens, nous retrouvons le conseil donné par un Compagnon du Prophète ﷺ dans un hadith rapporté par Ibn Abu Chayba et authentifié par Ach-Chathri.

D’après Abd Allah Ibn ‘Oubeid, un homme parmi les compagnons du Prophète et Messager d’Allah ﷺ a dit :

« Celui qui dit dix fois le matin : « Il n’y a pas de divinité méritant d’être adorée en dehors d’Allah Seul sans associé, à Lui la louange et la royauté. Le bien est dans Sa main et Il est puissant sur toute chose », est élevé de dix degrés, dix péchés lui sont effacés et il est préservé ce jour-là de l’hypocrisie jusqu’au soir. Et s’il dit cela le soir, il obtient la même chose et est préservé de l’hypocrisie jusqu’au matin. »

Louange à Allah.

 


La crainte des pieux prédécesseurs au sujet de l’hypocrisie

En lisant les récits et paroles de nos pieux prédécesseurs, nous comprenons à quel point An-Nifâq était un sujet craint et redouté. Voici certaines de leurs paroles et réflexions :

  • Un homme dit à Houdhayfah : « Je crains d’être hypocrite. » Il lui répondit : « Si tu étais hypocrite, tu ne craindrais pas. » [‘Uyûn Al Akhbâr 2/739]
  • Mâlik a dit : « Je vous jure que si des queues poussaient aux hypocrites, les croyants ne trouveraient aucun endroit où marcher. » [Al-Hilyah 1/427]
  • On demanda à Ibn Al Mubarâk : « Quelle est la meilleure des œuvres ? Il répondit : « La sincérité envers Allah. » [Al-Hilyah 8/103]
  • Yahyâ Ibn Abî Kathîr a dit : « Apprenez ce qu’est l’intention car elle est plus importante que l’acte. » [Al-Hilyah 3/70]
  • Abou Ad-Dardâ’ a dit : « Cherchez protection auprès d’Allah contre le recueillement hypocrite. – Qu’est-ce que le recueillement hypocrite ? – Qu’on voit le corps en état de recueillement, alors que le cœur n’est pas dans son état. » [Sifah As-Safwah 1/302]

 

Et nous demandons à Allah ‘azza wa jall de nous compter parmi les Véridiques, loin de toute hypocrisie. Et que les éloges et le salut d’Allah soient sur notre Prophète et Messager ﷺ, sur sa famille et sur l’ensemble de ses Compagnons.

Autres hadiths

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.