Sourate Al Kahf : Bienfaits et Explication

Sourate Al Kahf : Introduction

La sourate Al Kahf est une sourate Mecquoise car révélée à la Mecque. Certains ont été dire que les versets 28, 83 et 101 furent révélés à Médine. Cependant cet avis reste très discutable car sourate Al Kahf fait parties des chapitres du Coran qui furent révélé en une seule fois tel que "Al Fatiha" par exemple. Elle prend son nom d'une des histoires racontée justement dans ce même chapitre soit l'histoire des gens de la caverne. Caverne qui se dit en arabe Al Kahf, voir l'article sur le nom des chapitres du Coran. C'est la 18 ème sourate du Saint Coran, la 69 ème à avoir été révélé et elle contient 110 versets.

Il existe plusieurs hadiths qui cite ces bienfaits comme celui qui dit qu'elle préserve de l’antéchrist :

Abou Ad-Darda’, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d’Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 

"Celui qui retient par cœur les dix premiers versets de la sourate "Al Kahf" (La caverne) sera préservé de l’Antéchrist."Selon une autre version : « les dix derniers versets de la même sourate » (Hadith rapporté par Mouslim).

Ou encore le hadith qui dit qu'elle éclaire d'une lumière d'un vendredi à un autre vendredi :

Abou Sa’îd Al-Khoudrî, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d’Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit: 

" Celui qui lit la sourate "Al Kahf" (La caverne) un vendredi, une lumière l’éclairera jusqu’au vendredi suivant "(Hadith authentique rapporté par Al-Hakim et Al-Bayhaki).

Pourquoi fut elle révélée ?

Les Quraish qui n'acceptaient pas le message de Mohammed (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) essayaient par tous les moyens de le nuir. Ils mirent en place un stratagème, envoyer deux d'entre-eux à Médine afin de questionner les Rabins et dévoiler enfin la tromperie de Mohammed ibn Abdallah.

Rendez-vous à Médine pour voir les rabins et questionnez les sur Mohammed. Décrivez-le et informez les de ses paroles. Ils sont les gens du livre et ils ont une science sur les messagers que nous n'avons pas!

C'est deux hommes qui n'était autre que Nader ibn alharith et Oqba ibn abi mou'it expliquèrent aux rabins ce qui se tramait à la Mecque et ces derniers de leur dirent :

Demandez lui trois choses, s'il répond c'est qu'il est un prophète envoyé par Allah et s'il n'y répond pas c'est qu'il est un menteur.

Les questions furent les suivantes :

  1. Qui furent les "Gens de la Caverne" ?
  2. Que sais-tu de Dhû Al-Qarnayn ?
  3. Que sais-tu à propos de l'âme?

Et les rabins de rajouter: s'ils réponds à toutes ces questions, c'est qu'il est un prophète alors suivez-le et s'il ne réponds pas faites alors de lui ce que bon vous semble.

Les deux émissaires retournèrent donc à la Mecque est questionna Mohammed (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui). 

"Je vous informerez sur cela demain"

La réponse tant attendue !

Le messager d'Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) oublia de dire "Incha Allah" et le lendemain Allah ne lui envoya pas de révélation. Il resta ainsi sans avoir de nouvelle de l'ange Jibril 15 nuits. C'est alors que les gens de la Mecque, content de leur stratagème, propageait le silence de Mohammed devant leurs questions:

"Il nous a dit DEMAIN et toujours pas de réponse!"

Le prophète Mohammed (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) était triste, la révélation lui manquait c'est alors qu'Allah envoya Jibril à Mohammed avec des versets dans lesquels se trouvent les réponses aux questions posées, 110 versets révélés en une fois sur le cœur de Mohammed (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui). 110 versets dont le premier est :

ٱلْحَمْدُ لِلَّهِ ٱلَّذِىٓ أَنزَلَ عَلَىٰ عَبْدِهِ ٱلْكِتَٰبَ وَلَمْ يَجْعَل لَّهُۥ عِوَجَا

Louange à Allah qui a fait descendre sur Son serviteur (Muhammad), le Livre, et n'y a point introduit de tortuosité (ambiguité) !

Nous retrouverons dans ce chapitre du Coran la grande importance de dire "Inchallah" à travers les histoires qui y sont raconté. Ce chapitre est également un des 5 chapitres du Coran qui commencent par "Alhamdoulillah" c'est à dire "Louange à Allah". Ces 5 chapitres sont : Al-Fatiha (1), Al-An'am (6), Saba (34), Fatir (35) et Al-Kahf (18).

Les rabins n'avaient-ils pas dit au Quraish de le suivre s'il répondait aux questions? Malgrés cela, la plus grande majorité d'entre-eux continuèrent dans leur polythéisme et s'empressèrent dans la recherche d'un nouveau stratagème...

Les Quatre Histoires de sourate al kahf

On y retrouve quatre histoires différentes mais pleines d'enseignements :

Celle des gens de la caverne, celle du propriétaire des deux jardins, celle de Moïse et Al-Khidr, et celle de Dhul-Qarnayn. Elles nous enseignent aussi quatre épreuves de la vie.

Les gens de la Caverne

ahlou l kahf

Pour ce qui est des gens de la Caverne, ils s'agissaient de jeunes gens qui vivaient dans une cité de non-croyants.

Après avoir tenté de guider les gens de leur cité, ils furent tellement persécutés qu'ils décidèrent de s'enfuir pour sauver leu foi.

Allah soubhanahu wa ta'alaa les récompensa alors en les couvrant de sa miséricorde dans la caverne. Il les fit dormirent pendant 309 années, et quand ils se réveillèrent ils trouvèrent leur village croyant !

Ce récit nous montre l'épreuve de la foi, quoi qu'il arrive il faut avoir foi en Allah soubhanahou wa ta'alaa car il est capable de toute chose.

Le propriétaire des deux jardins

jardins

Celle du propriétaire nous relate l'histoire d'un homme à qui Allah soubahanhou wa ta'alaa fait don de deux jardins.

Mais celui ci oublia de remercier Allah soubhanahou wa ta'alaa et il douta même de Lui et de l'au delà.

Ses jardins furent détruits, il regretta mais ce fut trop tard.

Cette histoire nous montre l'épreuve de la richesse, qu'il faut toujours remercier Allah soubhanhou wa ta'alaa pour ce qu'il nous accorde.

Moïse et Al-Khidr

moise

L'histoire du  prophète Moïse alayhi salem et Al Khidr nous raconte qu'un homme de son peuple lui demanda qui est le plus savant sur cette terre.

Pensant que c'est lui car il était un Prophète il répondit Moi.

Mais Allah soubhanahou wa ta'alaa lui révéla qu'il y a un homme plus savant que lui et lui demanda d'aller à la rencontre de cette personne.

Moïse voyagea alors pour retrouver cet homme qui s'appelait Al Khidr.

Pour lui permettre de voyager avec lui Al Khidr apposa une condition à Moïse Alayhi salem, celle de ne lui poser aucune question sur ce qu'ils verront sur leur route.

Al Khidr sur leur route endommagea un bateau, tua un garçon et construit un mur sans rémunération.

A chaque action Moïse alayhi salem posa des questions mais il ne lui répondit pas jusqu'à la fin du voyage.

Il lui expliqua alors que si'l a abîmé le bateau c'est parce qu'un roi tyran s'emparait des bateaux en bon état, s'il a tué le petit garçon c'est qu'il était ingrat envers ses parents et les amènerais sûrement à la désobéissance envers Allah soubhanahou wa ta'alaa. Et enfin s'il a construit un mur sans qu'on le paie c'est pour protéger un trésor appartenant à deux orphelins dans la ville d'où les habitants les avaient chassés.

Cette histoire nous apprend qu'il y a parfois une sagesse divine dans ce que l'on croit mauvais.Ce que l'on perçoit comme un malheur peut parfois être en réalité la source d'un bien. C'est l'épreuve du savoir.

Dhul-Qarnayn

dhul qarnayn

Ce dernier récit de la sourate Al kahf est celui d'un roi appelé Dhul-Qarnayn qui possédait pouvoir et savoir, il répandait la justice et la vérité sur terre.

Il parcourrait la terre, jusqu’à ce qu'il rencontre un peuple dont il ne comprenait pas le langage, qui lui demanda de l'aide contre Yajuj et Majuj.

Ils lui dirent aide nous à construire une barrière entre nous et eux car ils commettent trop de désordre.

Le roi les aida alors à construire une muraille qui les protégea de Yajuj et Majuj.

Cette muraille tient par la volonté d'Allah soubhanahou wa ta'alaa.

Ce récit nous montre l'épreuve du pouvoir,que même en ayant du pouvoir ce roi savait que c'est une faveur de la part d'Allah soubahanhou wa ta'alaa.

Le point commun entre ces histoires

Le point commun entre ces histoires tirées de la sourate Al Kahf est l'immunité contre les épreuves.

Effectivement dans un hadith cité plus haut il est dit que ces dix premiers ou derniers versets protègent de l'antéchrist.

Et quelle plus grande épreuve nous attend que celle de l'antéchrist ? qu'Allah soubhanahu wa ta'alaa nous en préserve !

Le Messager (Paix et bénédictions sur lui) nous dit : Il n’y aura pas, entre la création d’Adam et la venue de l’Heure, de plus grande épreuve que celle de Ad-Dajjâl.”  (Rapporté par Al-Hakam.)

Dans les épreuves que Massih dajjal apportera avec lui, il y a toutes les épreuves citées pus haut: celle de la foi, de la richesse, du savoir et du pouvoir.

Il essayera de nous éprouver comme cela pour qu'on le suive.

Conclusion

Le Coran est rempli d'enseignement. Des enseignements contés parfois dans des histoires compréhensibles par tous, des histoires afin de ne pas oublier et de se rappeler des toutes les leçons de vie et les morales s'y trouvant.

Des leçons qui permette à l'être humain de mieux vivre et d'être en adéquation avec les principes de l'humanisme et de justice. Et quelle plus grande justice de la part de l'être humain de reconnaître que tout est faisable par la volonté d'Allah "Insha Allah".

livre gratuit

8 Comments

  • Soufiene

    Reply Reply octobre 6, 2019

    Salam aleikoum
    Je chercher des info sur la sourate la caverne, j ai cliqué sur vôtre site j ai lus et j y ai constater une erreurs a savoir . que les trois questions qui on était posé au prophète (sawws) sont

    Qu es ce que l âme ?
    Qui sont les gens de la caverne ?
    Qui es dhul qarnayn ?

    Pour la réponse qu es ce que l âme vous la trouverait sourate 17 verset 85

    Rectifiée cet erreur svp .
    BarakAllah oufikoum

    • Fakhreddine

      Reply Reply octobre 7, 2019

      Wa alaykoum salam wa rahmatoullahi,

      Ouh la la, merci de nous avoir prévenu.
      Nous changeons cela de suite.
      Merci à vous!

      Fraternellement.

  • Zaz

    Reply Reply septembre 10, 2019

    Bien expliqué merci pour ce bel article !

    • Fakhreddine

      Reply Reply octobre 2, 2019

      Merci à vous.
      Comprendre le Coran en langue arabe est très important.

      Fraternellement.

  • Peace

    Reply Reply août 24, 2019

    Magnifique.Merci beaucoup pour ces explications. Qu’Allah subhana nous protège et nous préserve du mal Inchallah

    • Fakhreddine

      Reply Reply octobre 2, 2019

      Amin!
      Et merci à vous pour avoir pris le temps de nous lire.

  • PapisKAng

    Reply Reply août 7, 2019

    Article super intéressant et bien expliqué. Qu’Allah nous Protege

    • Fakhreddine

      Reply Reply octobre 2, 2019

      Amin!
      Comprendre le Coran dans sa langue originelle n’a rien de comparable.
      Merci pour votre message.

Leave A Response

* Denotes Required Field