Hadith

Pourquoi est-ce interdit de se tatouer dans la religion musulmane ?

Le juillet 15, 2023 - 7 minutes de lecture

Le tatouage en Islam est prohibé pour des raisons bien précises et dans lesquelles réside une grande sagesse. L’Islam est une religion qui appelle au bien en toute circonstance. C’est aussi une religion qui régit les faits et gestes de la vie courante des croyants. Ainsi, celui qui s’attache à ces préceptes en est récompensé et celui qui les transgresse commet un péché. Alors, pourquoi le tatouage est un acte répréhensible au regard du Coran et de la Sounna ? Le jugement est-il le même pour le tatouage temporaire ? Quels sont les moyens légiférés de s’embellir ? Découvrons cela ensemble dans cet article !

machine de tatouage - tatouage photos et images de collection

Quel est le jugement religieux du tatouage en Islam ? 

Sans aucune divergence des ulémas, oulémas (savants), le jugement concernant le tatouage en Islam est interdit. La preuve de cela réside dans la parole du messager d’Allah ; Mohamed صلى الله عليه وسلم :

Ibn Mas’ud (رضي الله عنه) rapporte : “Qu’Allah maudisse celles qui font les tatouages (tatoueurs) ainsi que celles qui se font tatouer, celles qui se font épiler les sourcils, celles qui se font limer les dents par coquetterie, altérant ainsi la création d’Allah.” Une femme lui reprocha ces propos tenus. Il dit alors : “Et pourquoi ne maudirais-je pas ceux que le Prophète ﷺ a maudits alors qu’il est mentionné dans le Livre d’Allah : {Et ce que le Prophète vous donne, prenez-le! et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en !} (Coran 59/7)”

[Bukhari et Muslim, riyad as-salihin n° 1645]

Ce hadith est donc la preuve de son interdiction. C’est aussi une menace de malédiction pour celles et ceux qui s’adonnent à cette pratique. En réalité, il n’y a aucun bien dans le fait de se faire tatouer. Car, ce n’est pas une nécessité, ce n’est pas considéré comme un embellissement au regard de la culture et de la civilisation musulmane et ce n’est pas conforme à la création d’Allah Le Très haut et au respect que nous avons vis à vis de nos personnes qui est une “amana” c’est-à-dire, un dépôt confié pour lequel nous serons interrogés.

Les croyants vertueux sont soucieux du regard qu’Allah Tout Puissant et Son prophète Mohamed صلى الله عليه وسلم portent sur eux. Et l’idée même d’une malédiction leur suffit pour s’en tenir écarter. Certes, la malédiction d’Allah Exalté Soit Il et de Son messager est une calamité et un malheur.

La malédiction d’Allah dans le Coran

La menace de la malédiction est une dissuasion pour les musulmans vertueux. En effet, les croyants cherchent constamment l’agrément de Leur Seigneur, ils dirigent leurs adorations, sacrifient leur personne et multiplient les efforts pour Lui Seul. Ainsi, lorsqu’ils reçoivent la menace d’un châtiment ou d’une malédiction, ils s’en écartent. Sauf ceux sur qui Shaytan exerce une emprise.

La malédiction d’Allah est provoquée par un péché, une transgression commise qui amène au châtiment divin, excepté pour celui qui s’en repent. A ce propos, on trouve un passage explicite dans le noble Coran :

“Nous les fîmes suivre, dans cette vie ici-bas, d’une malédiction. Et au Jour de la Résurrection, ils seront parmi les honnis.”

sourate Al Qasas, verset 42.

On saisit le danger de la malédiction d’Allah Tout Puissant au travers de ce verset coranique. Celles et ceux qui se placent sous la menace du courroux d’Allah auront un châtiment douloureux. Qu’Allah préserve la communauté musulmane de cela.

note adhésive blanche avec point d’interrogation découpé assis sur fond orange - point d'interrogation photos et images de collection

Pour quelles raisons le tatouage n’est-il pas autorisé ? 

L’une des principale raison de l’interdiction du tatouage en Islam est que cela altère la création d’Allah Le Très Haut. Certes, la création des cieux et de la Terre appartient à Allah Pureté à Lui. Par conséquent, il incombe à personne de venir altérer, modifier, ajouter ou retirer quoi que ce soit. De plus, certes la création du Seigneur des Mondes est parfaite.

Aussi, l’altération de la création d’Allah est une ruse de Satan. C’est un chemin qu’il emprunte pour éloigner les Hommes et leur faire commettre cet interdit. La preuve réside dans la parole d’Iblis lui-même :

“Сеrtеѕ, је nе mаnquеrаі раѕ dе lеѕ égаrеr, је lеur dоnnеrаі dе fаuх еѕроіrѕ, је lеur соmmаndеrаі, еt іlѕ fеndrоnt lеѕ оrеіllеѕ аuх bеѕtіаuх ; је lеur соmmаndеrаі, еt іlѕ аltérеrоnt lа сréаtіоn d’Аllаh. Еt quісоnquе рrеnd lе Dіаblе роur аllіé аu lіеu d’Аllаh, ѕеrа, сеrtеѕ, vоué à unе реrtе évіdеntе.”

Sourate An Nissa, verset 119.

Les musulmans doivent se tenir sur leurs gardes en ce qui concerne ce grand péché. D’autant plus de nos jours, où nous vivons dans une société basée sur l’apparence et le matérialisme. L’altération de la création d’Allah ne se limite pas uniquement au tatouage mais aussi ; à la chirurgie esthétique, aux extensions de cheveux et cils et toute chose de ce genre que nous voyons aujourd’hui.

Egalement, rentre dans cette interdiction le tatouage semi-permanent que cela concerne le maquillage ou autre chose de ce type. Mais alors, comment s’embellir de manière licite ?

Les moyens d’embellissement connus de la Sounna

Il existe, Louange à Allah,  des moyens licites pour s’embellir en Islam. Tout d’abord, l’homme et la femme en Islam se distingue en cela. L’homme musulman ne doit pas être soucieux de son apparence comme l’est une femme afin de ne pas être efféminé car c’est une cause de malédiction.

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète صلى الله عليه وسلم a maudit les hommes efféminés et les femmes masculines et il a dit : Faites les sortir de vos maisons.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5886). 

Pour la femme, il est permis de s’embellir aux moyens de :

  • henné
  • de bijoux (en présence de “maharim (hommes interdits au mariage)”
  • de coloration de cheveux en dehors du noir
  • de produits naturels (khol, eye-liner)
  • de maquillage (si cela ne porte pas préjudice à la peau, etc.)

L’homme peut lui aussi s’embellir, pour son épouse notamment au moyen de beaux vêtements, de parfum, etc.

‘Oubaid Ibn Juraij (qu’Allah l’agrée) rapporte :
“[…] Et concernant la teinture avec le henné, sans aucun doute j’ai vu le Prophète d’Allah teindre ses cheveux avec et c’est pourquoi j’aime teindre (mes cheveux avec) […]”
Rapporté par Mouslim.

De même, le tatouage au henné (henné noir) est permis pour les femmes sur les pieds et les mains comme il est courant de le voir.

Que doit faire la personne tatouée qui regrette ?

Si une personne s’est faite tatouer dans le passé et qu’elle regrette son geste, elle doit comme indiqué par le grand savant Al Fawzan حَفِظَهُ اللهُ, se repentir. Car le repentir efface les péchés antérieurs, louange à Allah.

L’imam et savant Ibn Baz, qu’Allah lui fasse miséricorde a également indiqué dans une fatwa que si la personne a la possibilité d’enlever son tatouage sans que cela lui soit nuisible (en terme de dépenses, de difficultés) qu’elle le fasse, et si cela n’est pas possible, qu’elle le laisse.

Le tatouage (tatoo) est une pratique issue des pays occidentaux et des non-musulmans interdite. Les musulmans doivent être vigilants à ne pas tomber dans leurs habitudes afin de ne pas s’égarer et de ne pas leur ressembler. Dans un hadith authentique on peut lire :

Ibn ‘Umar ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte que le Messager d’Allah ﷺ a dit :

Celui qui imite un peuple en fait partie.
Sahîh/ Abû Dawûd – 4031.

 

En clair, réaliser des tatouages en Islam ou encore, créer un tatouage est strictement prohibé car c’est une modification de la création d’Allah Pureté à Lui. C’est un péché qui amène la malédiction d’Allah. Qu’Allah préserve et guide l’ensemble des musulmans.

Dina

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.