Comment apprendre l'arabe

Qui soufflera dans la Trompe le Jour de la Résurrection ?

Le novembre 8, 2022 — 8 minutes de lecture

En tant que musulmans et musulmanes, nous savons que ce bas monde n’est qu’une étape. Une étape avant d’accéder au Jour de la Résurrection, ce Jour si important où nos œuvres seront jugées et où nous serons récompensés en fonction de celles-ci : soit par le Paradis, soit par l’Enfer. Méditation sur chaque signe de la fin du monde, lecture de versets coraniques traitant de ce sujet… Les occasions sont nombreuses pour le croyant de se rappeler de ce Jour-ci. Parmi celles-ci, figure également l’étude de hadiths parlant d’Israfil en Islam. Qui est Israfil ? Quel sera son rôle le Jour du jugement ? Quels sont les hadiths prophétiques traitant de ce sujet ? On vous répond ci-dessous !

 

Qui est Israfil en Islam ?

Dans la religion musulmane, les piliers de la foi sont au nombre de six. En effet, dans le célèbre hadith appelé « hadith de Jibrîl » et rapporté par Al Boukhari et Mouslim, d’après Abu Hourayrah, le Prophète dit au sujet de la foi (Al Imân) : « C’est que tu croies en Allah, Ses Anges, Ses Livres, Ses Messagers, au Jour dernier, et au destin, favorable et défavorable. » C’est alors que l’ange Gabriel, ‘alayhi salam, lui répondit : « Tu as dit vrai. »

Ainsi, il fait partie des piliers de la foi de croire en l’existence des Anges. Nous connaissons le nom et la fonction de certains d’entre eux, et nous ignorons le nom et la fonction d’autres. Par exemple, nous connaissons Jibrîl, Gabriel en français, ‘alayhi salam, dont l’un des rôles les plus éminents fut celui de transmettre au dernier des Prophètes et Messagers, Mouhammad ﷺ, la Parole d’Allah, le Saint Coran.

Et parmi ces anges, il y a également Israfil. Il s’agit là d’un ange au rôle particulièrement important et redouté par de nombreux croyants et croyantes : souffler dans la Trompe le Jour du Jugement dernier. En effet, nous retrouvons de nombreux passages dans le Coran et la Sunna informant le croyant et la croyante qu’au Jour de la Résurrection, l’ange Israfil soufflera dans la Trompe. Voyons donc d’un peu plus près certains de ces passages coraniques et prophétiques.

 

Le soufflement dans la Trompe, un acte cité à de nombreuses reprises dans le Noble Coran

  • Dans le Saint Coran, le tout premier passage citant la Trompe se trouve dans la sourate Al An’âm, au verset 73. Allah dit, dans une traduction du sens :

{C’est Lui qui a créé les cieux et la terre, en toute vérité. [Rappelle] le Jour [de la Résurrection] où Il dira : « Sois ! » et [que Son ordre] sera, aussitôt exécuté. Sa Parole est vérité. À Lui seul appartient la royauté le jour où l’on soufflera dans la Trompe. Il connaît parfaitement ce qui relève de l’Invisible et ce qui est apparent, et Il est le Sage, l’Omniscient.}

Au sujet de ce passage coranique, le savant et imam Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, explique : « Ce qui est correct, c’est que cela désigne la Trompe en laquelle soufflera Israfîl ». Puis il cite un hadith Sahih rapporté par At-Tirmidhî dans lequel le Messager d’Allah ﷺ dit :

« Celui qui est chargé de la Trompe l’a déjà portée à la bouche et a courbé le front, attendant qu’on lui donne l’ordre d’y souffler. »

SubhanAllah.

  • Dans la sourate Al Kahf, au verset 99, Allah dit aussi :

{En ce Jour, Nous les laisserons déferler comme les flots les uns sur les autres. On soufflera dans la Trompe et Nous rassemblerons toutes les créatures.}

Ici, Ibn Kathîr explique dans son tafsîr (exégèse) : « Au Jour de la résurrection, les hommes seront mêlés aux djinns. {On soufflera dans la Trompe} en laquelle soufflera Isrâfîl. »

Bien d’autres passages coraniques citent ce Jour terrible où chacun sera jugé selon ce qu’il aura acquis dans ce bas monde. Dans la sourate Qâf par exemple, le Jour où cet ange soufflera dans la Trompe est surnommé « le Jour de la menace. » Allahu akbar.

 

Hadiths mettant en avant le rôle de cet Ange

Dans la Sounnah de notre Prophète et Messager ﷺ, nous retrouvons également de nombreux hadiths mettant en avant le rôle éminent et particulièrement important qui attend cet ange, prêt à obéir à Allah, le Seigneur, le Créateur de toute chose.

  • Dans un hadith prophétique authentique rapporté par At-Tirmidhî, le Messager d’Allah ﷺ a dit :

 « Comment jouir de ce bas monde, alors que celui qui est chargé de la Trompe l’a déjà portée à la bouche et a courbé le front, attendant qu’on lui donne l’ordre d’y souffler ? » Les Compagnons demandèrent alors : « Que devons-nous dire ? » Il ﷺ répondit : « Dites : « Allah nous suffit ! Quel excellent protecteur ! C’est en Allah Seul que nous plaçons notre confiance ! »

  • Dans un autre hadith rapporté cette fois-ci par Al Hakim et authentifié par Al Albani, d’après Abou Hourayrah, le Messager d’Allah, SallaLlahu ‘alayhi wa salam a dit :

« Celui qui va souffler dans la Trompe n’a pas baissé son attention depuis que cette tâche lui a été confiée. Il est prêt et regarde vers le Trône, par crainte qu’on lui donne l’ordre alors qu’il cligne de l’œil, comme si ses deux yeux étaient des étoiles filantes. »

Et dans son ouvrage Al-Jâmi’ Lî Ahkâm Al-Qur’ân, Al Qourtoubi explique : « Les communautés sont en consensus sur le fait que celui qui va souffler dans la trompe est Israfil. »

 

Le Jour de la Résurrection, le Jour du rassemblement

Comme nous l’avons dit précédemment, croire au Jour Dernier (ou Jour de la Résurrection) fait partie des six piliers de la foi. D’ailleurs, de nombreux hadiths du Prophète Muhammad ﷺ ont été rapportés mettant en avant la réalité de ce Jour.

  • Par exemple, dans un hadith rapporté par Tahawi et authentifié par Al Albani, qu’Allah lui fasse miséricorde, le Prophète ﷺ a dit, d’après Abu Hourayrah que ce Jour-là, le soleil et la lune seront enroulés et obscurcis dans le feu. SubhanAllah !
  • Dans un autre hadith, d’après Abd Allah Ibn Qart, le Prophète ﷺ a dit que la 1ère chose sur laquelle nous serons jugés le Jour de la résurrection est la prière (salat en langue arabe). Si celle-ci est bonne, les autres actes d’adoration seront bons. Mais si celle-ci n’est pas bonne, les autres actes ne seront pas bons. [At-Tabarani].
  • Par ailleurs, dans un récit rapporté par At-Tirmidhî, il est dit que lorsque Allah rassemblera les gens ce Jour-là, un crieur appellera en disant : « Celui qui a associé qui que ce soit dans un acte qu’il a fait pour Allah, qu’il aille chercher sa récompense auprès de celui qu’il a associé. Car certes Allah est le plus riche qui se passe de tout associé. »

Et nous demandons à Allah ‘azza wa jal d’agréer nos œuvres, d’accepter notre repentir et de nous faire entrer dans Son vaste Paradis. Nous, ainsi que l’ensemble de la communauté musulmane. Il est certes capable de toute chose. Il est Celui qui répond aux invocations. Louange à Lui.

 

Comment le serviteur musulman peut-il se préparer à ce Jour terrible ?

Avant qu’Israfil ange chargé de souffler dans la Trompe ne reçoive l’ordre, il est demandé aux musulmans de multiplier les actes d’adoration afin de se rapprocher de leur Seigneur, Allah.

Parmi ces actes bénéfiques pour la foi de chacun d’entre nous, nous pouvons bien sûr citer les cinq piliers de l’Islam. Le premier d’entre eux consiste à attester de l’unicité (Tawhid) d’Allah et que Mouhammad ﷺ est Son Messager. Le deuxième n’est autre que l’accomplissement des cinq prières obligatoires quotidiennes, après avoir accompli les ablutions légiférées par la Sunnah. Le troisième pilier est le versement de l’aumône obligatoire (également appelée Zakât en arabe). Le quatrième est le jeûne du mois de Ramadan. Et le dernier est l’accomplissement du pèlerinage (Hajj) en Arabie saoudite au moins une fois dans sa vie, si l’on en est capable.

En plus de ces cinq piliers qui constituent des obligations islamiques, nous pouvons citer d’autres actes particulièrement bénéfiques. Lecture, récitation et méditation du Livre d’Allah, le Coran, que ce soit à la mosquée ou chez soi… Lecture d’ouvrages islamiques profitables de grands savants et imams tels que ceux décrivant la vie du Prophète ﷺ, l’explication des versets du Coran, le Fiqh (pour savoir comment prier par exemple)…

Les caractères nobles et les bons comportements constituent également de véritables défis à relever par le monde musulman. Et ce, afin d’obtenir l’agrément et la satisfaction d’Allah. Partage, générosité, patience face aux difficultés, langage dénué d’insultes et de mots grossiers, entraide, fraternité… Autant de comportements grandement louables qu’il est recommandé d’acquérir afin de se rapprocher de son Seigneur.

 

Et nous demandons à Allah ‘azza wa jall d’effacer nos péchés, de nous pardonner et de nous compter parmi les habitants de Son vaste Paradis. Et que les éloges et le salut d’Allah soient sur Son Prophète ﷺ, l’ensemble de sa famille et de ses nobles Compagnons.

Oum Mouhammed

Related Posts

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.