Comment apprendre l'arabe

L’histoire du grain aux sept épis

Le janvier 19, 2022 , mis à jour le janvier 20, 2022 — 7 minutes de lecture
fisabilillah

En tant que musulmans, nous savons combien il est important de s’entraider et d’apporter notre aide à notre frère ou notre sœur musulmane. Nous invoquons pour la communauté musulmane en général et tentons d’aider nos proches ainsi que les membres de notre famille. Et ce, afin de plaire à Allah, d’œuvrer en Son Nom, fisabilillah. Concernant la personne dans le besoin, elle doit, de son côté, invoquer Allah le Tout Miséricordieux, le Tout-Puissant, afin de Lui demander Son secours, Son aide et qu’Il facilite ce qui est difficile.

Que signifie réellement le terme « Fisabilillah » ? Comment peut-on le traduire de la langue arabe ? Ce mot est-il cité dans le Coran et dans la Sounnah (Sounna, récit prophétique) ? Voici quelques éclaircissements à ce sujet.

 

Que signifie « Fisabilillah » ?

En langue arabe, l’expression islamique « Fisabilillah » signifie en français : « Dans le chemin d’Allah », « Dans le sentier d’Allah » ou encore : « Dans le chemin de Dieu », ou « Dans le sentier de Dieu ».

Cette expression s’écrit en arabe comme suit :

في سَبيلِ ٱللَّه

Il s’agit d’une expression très répandue dans le monde musulman : pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) mais aussi Égypte, Libye, pays du Golfe, Arabie Saoudite… Il n’est pas rare d’entendre des personnes prononcer cette formule. Généralement, ce sont des personnes ayant besoin d’aide, par exemple financière, qui demandent aux gens et quémandent en disant : « Fisabilillah », rappelant ainsi aux éventuels donateurs qu’ils le font pour Allah, dans le sentier d’Allah.

Bien sûr, l’expression « Fisabilillah » a un sens bien plus vaste et plus riche, et ne peut être réduite à une formule brève que les gens utilisent pour mendier. En effet, « le sentier d’Allah » désigne la législation d’Allah, l’obéissance à Allah et le chemin à suivre menant à Lui. Ainsi, agir « Fisabilillah » signifie agir pour Allah, pour Sa religion et dans les limites de celle-ci.

D’ailleurs, dans le Noble Coran, Allah (le Divin, le Seigneur des Mondes, l’Omnipotent) dit, dans une traduction rapprochée du verset :

{Et voici Mon chemin droit, suivez-le donc et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu’Il vous a recommandé ainsi vous atteindrez la piété.}

(Sourate Al-An’âm, verset coranique 153)

 

Quelques exemples tirés du Noble Coran

L’expression musulmane « fisabilillah » est présente à de nombreuses reprises dans le Saint Coran révélé au dernier des Prophètes Mouhammad ﷺ, par l’intermédiaire de l’ange Jibrîl, ‘alayhi salam. D’ailleurs, cette formule islamique se trouve particulièrement dans la sourate Al Baqarah (sourate coranique « La Vache » en français), la deuxième sourate du Moushaf.

Ainsi, dans le verset 195, Allah dit, dans une traduction rapprochée du sens du verset :

{Dépensez [de vos biens] sur le sentier d’Allah, sans vous jeter volontairement dans la perdition. Et agissez avec bienfaisance, car Allah aime les bienfaisants.}

Dans son Tafsîr, l’imam et exégète Ibn Kathîr explique au sujet de ce verset coranique :

« Ce verset comporte l’ordre de dépenser sur le sentier d’Allah dans toutes les formes d’adoration et d’obéissance, surtout pour le combat des ennemis et en ce qui renforce les musulmans contre leur ennemi. Il informe également du fait que l’abandon de ceci est une perdition et une destruction, si on y persiste et qu’on s’y accoutume. »

 

Le grain qui produit sept épis : une parabole du Saint Coran

Toujours dans la sourate Al Baqarah (qui se trouve juste après Sourate Al Fatiha), on trouve un autre passage faisant référence au sentier d’Allah et au fait de faire largesses de ses biens autour de soi. En effet, dans les versets coraniques 261 et 262, Allah dit (dans une traduction rapprochée du sens du verset) :

{Ceux qui dépensent de leurs biens sur le sentier d’Allah sont semblables à un grain qui produit sept épis contenant chacun cent grains. Allah multiplie [Sa récompense] à qui Il veut. Allah est Immense et Omniscient. Ceux qui dépensent de leurs biens sur le sentier d’Allah sans faire suivre leurs largesses ni d’un rappel ni d’un tort, leur récompense est auprès de leur Seigneur. Ils n’auront rien à craindre [pour l’au-delà] et ne seront point affligés [pour ce qu’ils ont laissé sur terre].}

Il s’agit là d’une parabole particulièrement intéressante faisant allusion à sept épis produits par une seule graine. Cette magnifique parabole nous rappelle à quel point Allah est Généreux en récompenses. Il est Celui qui est capable de multiplier les récompenses comme Il le souhaite. Il récompense Ses serviteurs croyants, pieux et sincères comme Il l’entend, Allah akbar.

D’ailleurs, l’un des grands savants de notre communauté, Ibn Kathîr, nous explique le sens de cette parabole dans son exégèse :

« Cette parabole marque plus les esprits que la simple mention de la multiplication sept cent fois, car cela indique qu’Allah développe les œuvres pieuses de ceux qui les accomplissent, de la même manière que se développe la plante semée dans une bonne terre. »

(L’Authentique de l’exégèse d’Ibn Kathîr)

 

Quelques récits prophétiques en lien avec l’expression « fisabilillah »

Dans la Sunna (Sunnah) authentique, il est rapporté de nombreux hadiths prophétiques mettant en lumière l’importance d’œuvrer « fisabilillah », sur le sentier d’Allah et dans l’espoir de Son agrément et de Sa miséricorde.

  • Ainsi, dans un hadith rapporté par le Compagnon ‘Abd Allah Ibn Mas’oûd et authentifié par Cheikh Al Albânî, le Prophète et Messager de Dieu, Mouhammad (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), a tracé un trait au sol et a dit aux Compagnons présents qu’il s’agissait là du « Chemin d’Allah. » Il ﷺ poursuivit en dessinant à droite et à gauche de ce trait principal d’autres traits. Il ﷺ dit alors : « Voici les sentiers de Satan ! »
  • Dans un autre hadith rapporté par At-Tirmidhî et authentifié par Cheikh Al Albânî, le dernier des Prophètes et Messagers, Mouhammed (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) donne des exemples à ses Compagnons quant au fait d’être sur le sentier d’Allah. Ainsi, il ﷺ explique au sujet du musulman :

 

L’obéissance à Allah, l’objectif de tout musulman pieux, sincère et croyant

Pour satisfaire Allah, obtenir Son agrément et gagner son vaste Paradis, il ne fait nul doute que Lui obéir fait partie des actes d’adoration privilégiés (pratiques religieuses). Cette obéissance se manifeste sous divers aspects, notamment en accomplissant Ses commandements et en s’éloignant de Ses interdits.

Parmi les commandements divins de la religion musulmane, nous pouvons aussi citer le jeûne du mois de Ramadan, le versement de la Zakat (ou « Zakât », aumône), l’accomplissement des cinq prières quotidiennes (prières obligatoires) après avoir effectué les ablutions, ou encore le pèlerinage (Hajj ou Hadj) à La Mecque, en Arabie Saoudite, pour celui qui en a les capacités.

Nous pouvons également citer la lecture assidue des sourates du Coran (lire et réciter les sourates coraniques, les méditer) ainsi que d’ouvrages religieux tels que des livres sur l’Unicité (dogme du monothéisme), sur le licite et l’illicite, sur la vie d’un savant, sur les piliers de la foi, sur l’Hégire (« hijra » en arabe)…

Nous pouvons aussi invoquer Allah abondamment afin qu’Il préserve tous les croyants du châtiment de l’Enfer, qu’Il nous fasse entrer au Paradis, qu’Il accepte notre repentir (pardon), qu’Il nous couvre de Sa bénédiction (Baraka) dans cette vie d’ici-bas (bas monde) et dans celle de l’Au-delà. Dieu est certes capable de toute chose.

Et nous demandons à Allah de nous compter parmi ceux qui sont sur Sa voie droite, sur Son sentier. Que les éloges et le salut d’Allah soient sur Son noble Prophète, sur sa famille ainsi que sur ses Compagnons.

Sophie

Dans la même catégorie

None found

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.