Pourquoi apprendre la langue arabe ?

Quant à l’importance de cette langue arabe, c’est la seule langue qui est vivante et ceci depuis au moins 1500 ans. Toutes les autres langues ont disparu ou ont considérablement été affaiblies. Il est malheureux de constater que cette langue arabe, son mérite, son importance est méconnue de beaucoup de musulmans.
Le musulman doit savoir que la langue arabe est la langue de sa religion, que le Coran est en arabe, que la tradition du prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui)  est en arabe, donc tu te dois d’aimer cette langue arabe, de l’apprendre et de la mettre en pratique et de contribuer à faire en sorte que cette langue continue à exister, continue à vivre et continue à être partagée.

L’imam Shafi’i a dit : « il est obligatoire pour chaque musulman de connaître la langue arabe autant que possible afin d’accomplir ses devoirs ». Il dit aussi :
« Il est obligatoire aux musulmans d’apprendre la langue arabe autant que possible jusqu’à ce qu’il atteste que nul ne mérite d’être adoré qu’Allah et que Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui)  est son prophète jusqu’à ce qu’il puisse lire le livre d’Allah, c’est-à-dire en arabe et de prononcer les rappels et les invocations obligatoires, notamment celles qui sont présentes dans la prière et autres ».

Cheykh ibn Taymiyya a dit : lorsqu’Allah a révélé son livre en langue arabe et que son prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui)  a transmis son livre en langue arabe, et que la sagesse est en langue arabe et que ceux qui nous ont précédé, notamment nos pieux prédécesseurs, parlaient en langue arabe, il n’y a d’autre voie et d’autre issue, pour comprendre la religion qu’en comprenant et apprenant la langue arabe. Ainsi, connaître la langue arabe fait partie de la religion et ça permettra d’appliquer convenablement la législation d’Allah ».

Nous devons donc donner une importance particulière à cette langue car c’est la langue de notre religion, et l’on voit que tous les peuples donnent de l’importance à leur langue. Lorsque vous voyez des chefs d’Etat par exemple, qui voyagent dans des congrès dans les quatre coins du monde, chacun parle sa langue, et c’est aux gens de se débrouiller pour la comprendre, c’est aux organisateurs de trouver les interprètes adéquats pour que chacun puisse comprendre la parole et la langue qu’il parle.

On ne peut pas parler de l’importance de la langue arabe sans parler de la gravité de faire des erreurs linguistiques ou des erreurs grammaticales.
L’imam Annawawi a dit : « il est du devoir de l’étudiant en sciences du hadith d’étudier la grammaire et d’étudier la langue arabe qui lui permettra de ne pas tomber dans les erreurs linguistiques et grammaticales ».

Et Sha’bi a dit :  « La grammaire est pour la science comme le sel pour le repas : tu ne peux pas t’en passer ».

Et Al’iraqi dans « alalfiya » qu’il a écrit dans la science du hadith parle justement de ce point : les erreurs grammaticales et les erreurs d’écriture et de prononciation. Il dit : « et que prenne garde celui qui commet des erreurs grammaticales, et celui qui fait ce que les savants appellent « attasshif » (c’est le fait de changer des lettres qui se ressemblent) ».
Ainsi il dit,  que prenne garde celui qui fait le « attasshif » dans son hadith qu’il rapporte ou qu’il écrit. S’il fait de tel erreur cela serai de la falsification, il rentrerait dans la parole de celui qui ment sur le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) (référence à la parole du prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui)).

Ainsi, la science de la grammaire est obligatoire pour celui qui a le désir d’apprendre les sciences religieuses. Beaucoup de savants sont de cet avis, que celui qui fait des erreurs grammaticales dans le hadith du prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) qu’il rapporte, entre dans cette menace : que celui qui dit ce qu’il n’a pas dit, qu’il se réserve alors sa place en enfer, car le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui)  était le plus éloquent des arabes.

Le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) est le meilleur qui ait prononcé la lettre « dad » , il ne faisait pas d’erreur en arabe.

Si toi tu rapportes un hadith ou lit un hadith ou explique un hadith en faisant des erreurs grammaticales, tu auras dit ce que le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui)  n’a pas dit.

Et les paroles des salafs sur l’erreur grammaticale sont nombreuses, par exemple l’imam Assikhtiyani lorsqu’il faisait une erreur grammaticale, il disait « astaghfiroullah » je demande pardon à Allah, et Asma’i à dit : ce que je redoute le plus pour l’étudiant en science c’est de ne pas connaître la grammaire arabe et d’entrer dans le hadith du prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) : « celui qui ment sur moi volontairement qui cherche sa place en enfer ».

La langue arabe c’est donc ce qui te permettra de comprendre les deux sources divines, le Coran et la tradition du prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui). C’est la langue arabe qui va te permettre de comprendre et de découvrir les secrets présents dans le Coran et la tradition du prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui). C’est cette langue arabe qui va te permettre de découvrir et de maîtriser les subtilités présentes dans ces sources.

Nos pieux prédécesseurs donnaient une immense importance à cette langue arabe. Cheykh ibn Taymiyya a dit : « la connaissance de la langue arabe, par laquelle on s’est adressé à nous, nous permet de mieux comprendre ce qu’Allah et son prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui)  ont dit. Et beaucoup se sont égaré parmi les gens de l’innovation car ils n’ont pas associé les bons sens aux termes ».

Le fait de parler la langue arabe a une influence indéniable sur la raison de la personne, sur son comportement et sur sa religion. Cheykh ibn Taymiyya a dit : « sache que le fait de t’habituer à une langue a un effet indéniable sur la raison, sur le comportement et sur la religion ».
Ainsi, il faut s’exprimer en langue arabe, car lorsque tu auras pris l’habitude de t’exprimer en langue arabe, ta raison, ton comportement seront imprégnés, influencés par cette langue arabe. Tu seras amené à ressembler au premier de cette communauté parmi les compagnons du prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) et nul doute que de ressembler au prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui)  et à ses compagnons, ne pourra qu’élever ta raison, améliorer ton comportement et ne pourra que parfaire ton application de la religion.

Comme le dit Ibn Taymiyya : « Les salafs éduquaient leurs enfants dans la langue arabe ». Il parlait avec eux en langue arabe et c’est ce qui nous permet de garantir la bonne compréhension du Coran et de la sounnah.

Le fait d’apprendre la langue arabe revient à apprendre et à préserver la religion.

Omar binou alkhattab a dit :  « Apprenez la langue arabe car elle fait partie de votre religion ».

Et Ibn Taymiyya a dit : « la langue arabe fait partie de la religion et le fait de la connaître et de l’apprendre fait partie des obligations car la compréhension du Coran et de la sounnah sont obligatoires. Or, on ne peut les comprendre qu’en comprenant la langue arabe, et une obligation qui ne peut être atteinte qu’en untilisant une chose rend cette même chose obligatoire ».

Et comme l’a expliqué l’imam Shafi’i l’apprentissage de la langue arabe sera pour toi soit obligatoire, soit recommandé.
Obligatoire si tu ne connais pas les obligations qui doivent obligatoirement êtres dites en langue arabe, comme par exemple réciter le chapitre « AlFatiha » dans la prière qui est une obligation, si tu ne l’a récite pas en langue arabe, ta prière ne sera pas valable, et certains rappels sont également obligatoires et plus tu apprendras l’arabe et plus cela sera bénéfique pour toi.

N’attends plus, si les autres l’ont fait c’est que tu peux aussi le faire!

livre gratuit

Livre gratuit pour apprendre l’arabe

Leave A Response

* Denotes Required Field