Découvrez l’histoire des chiffres en arabe

D’ou les chiffres arabes viennent-ils ?

Les chiffres arabe dérivent des chiffres indiens, qui eux même datent du IIIème siècle avant Jésus Christ.

Leur origine remonte aux Phéniciens qui les utilisaient pour le commerce, et leur comptabilité.

En réalité il ne s’écrivent pas 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 mais plutôt d’une autre façon plus ancienne. cf image

Les chiffres arabes ont été empruntés par un mathématicien perse du nom de Mohamed Ben Moussa Al Khawarizmi au IXème siècle.

Mais ils n’arrivèrent en Europe qu’au Xème siècle, pour remplacer petit à petit les chiffres romains.

   Car ils sont plus simple à utiliser pour les opérations complexes et permettent une notation plus facile dans le système décimal.

Le mot chiffre vient de l’arabe صفر  ṣifr, qui signifie « zéro ».

En effet le zéro est tiré du mot italien Zefiro qui veut dire « le vide », en gros cela veut dire rien.

 Le plus ancien manuscrit contenant des chiffres arabes est celui des Fidjiens. Il a été écrit en Andalousie dans l’est de l’Espagne en l’an 975 de notre ère.

Aujourd’hui on peut le retrouver à la bibliothèque de Madrid, il ne contient pas le chiffre zéro (0).

L’écriture des chiffres arabes occidentaux diffère de celle en arabe et en hindou comme on peut le voir sur l’image :

chiffresarabes1

 

Au début les chiffres ressemblaient plus à des formes qu’a ce qu’on peut appeler des chiffres aujourd’hui. Petit à petit cela à changé jusqu’aux chiffres de maintenant.

 

livre gratuit

 

 

 

 

 

Leave A Response

* Denotes Required Field